Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Super Tuesday !

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2053-2060
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 1-55560-303-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 112 pages à couverture souple accompagné d'une carte postale.

Description

Super Tuesday ! propose, avec son alter ego, Shadows of the Underworld, de faire bouger un peu le monde de Shadowrun. Il permet aux joueurs d'explorer les dessous de la campagne présidentielle de 2057 aux UCAS (le descendant des États-Unis d'Amérique).

Cette série d'aventures indépendantes permet d'impliquer les personnages dans l'un des événements les plus marquants de l'univers de Shadowrun et qui aura des conséquences monumentales sur le fil historique du jeu (voir Portfolio of A Dragon: Dunkelzahn's Secrets). Les élections anticipées de 2057 font suite à la destitution pour fraude du président James Booth. Les candidats ont peu de temps pour se préparer et, même si l'enjeu n'est initialement pas si intéressant pour le monde des ombres, l'annonce de la candidature du grand dragon Dunkelzahn à l'élection provoque des remous considérables dans le pays, et avec lui, dans le monde entier. Les semaines qui précèdent l'élection verront se succéder les coups de théâtre, souvent dus aux actions des joueurs.

L'introduction (6 pages) décrit les événements ayant mené aux élections anticipées, ainsi qu'un bref aperçu des différents candidats, le nain écologiste corporatiste Arthur Vogel, la mage technocrate progressiste Dr. Rozilyn Hernandez, le président destitué James Booth, le républicain et général Franklin Yeats, l'archiconservateur, milliardaire et raciste, Kenneth Brackhaven et, enfin, le grand dragon pro-métahumains Dunkelzahn.

Une courte nouvelle (2 pages) intitulée Strange Bedfellows raconte une shadowrun dans un bureau appartenant à Kenneth Brackhaven. Au fil de l'ouvrage (21 pages), entre les différents scénarios, les candidats sont décrits avec plus de détails dans des textes d'ambiance (un extrait d'émission de télévision, des débats, des lettres privées). Enfin, cinq scénarios constituent le cœur du livre.

Dans Political Poison (15 pages), les runners doivent lutter contre un chaman toxique qui menace la campagne d'Arthur Vogel.

Puis, dans Strange Attraction (13 pages), les personnages commencent sans souvenir des derniers événements, perdus dans un pays étranger. Ils doivent décider de ce qu'ils vont faire d'une étrange clé aux pouvoirs magiques importants.

Vient ensuite Casualties of War (16 pages), dans lequel une journaliste engage les personnages pour aller secourir le frère d'Anne Penchyk, la colistière du général Franklin Yeats. Elle est dans la zone d'endiguement de Chicago, la cité fermée où des esprits insectes ont élu domicile. Trahisons et dangers extrêmes sont à prévoir.

Dans Ghost Story (17 pages), les personnages rencontrent le fantôme d'un garçon ork. Ils découvrent ainsi un secret de famille honteux de Kenneth Brackhaven susceptible de lui coûter l'élection.

Enfin, dans Dry Run (13 pages), les personnages sont engagés pour un run classique par la chef de la sécurité de Dunkelzahn. Bien évidemment, rien n'est vraiment ce qu'il semble au premier abord, et les personnages sont en fait en réalité virtuelle en train de tester un programme d'une rare intensité pendant que des terroristes prennent d'assaut le bâtiment.

Une carte postale intitulée Shadowrun Absentee Ballot, permettait aux acheteurs de voter par correspondance pour le candidat de leur choix à l'élection présidentielle.

Cette fiche a été rédigée le 8 mai 2010.  Dernière mise à jour le 24 octobre 2014.

Critiques

matreve  

Décidément, FASA a un problème avec les campagnes, alors que leurs scénarios solo sont en général de très bonne tenue. Déjà, les très moyens Harlequin et Harlequin's Back n'avaient pas rempli les objectifs d'une campagne bien ficelée et pleine de rebondissements, ni de révélations fracassantes malgré les protagonistes en présence.

FASA s'inscrivait dans des ambitions similaires avec Super Tuesday qui devait être le premier volet (avec Shadows of the Underworld puis Portfolio of a Dragon) pour jouer les élections de 2057, et mettre en scène un remake à la sauce Shadowrun d'une tragédie à la Kennedy.

Encore un programme qui n'aura pas tenu ses promesses ! Super Tuesday propose certes du background sur les candidats et élections à venir (encore heureux), mais qu'on pourra retrouver dans les autres suppléments parus sur la même période. On trouve aussi naturellement des scénarios mais ceux-ci sont conçus pour être des runs isolés ayant comme thématique la campagne électorale, sans être reliés particulièrement entre eux et amener à la mise à nu d'intrigues majeures, au fur et à mesure que les joueurs progressent.

Les connexions avec les deux volets suivants sont donc aussi artificielles qu'entre Harlequin et Harlequin's Back, et rendent ainsi Super Tuesday finalement très dispensable, quand il aurait pu être l'amorce d'une campagne mémorable.

Ce supplément ne met donc en place aucune conspiration à grande échelle, et se contente de n'être presque qu'un supplément de contexte, malgré les - ou à cause des - scénarios qu'il contient. On en vient même à regretter que FASA n'en ait pas fait plutôt un supplément de goodies et simuler plein de gadgets comme les packs Cthulhu for President avait pu initier la mode chez Chaosium d'en face.

Pour exploiter le metaplot des élections de 2057 et de leurs conséquences, vous n'aurez pas d'autre choix que de vous réfugier dans les romans Shadowrun et la saga de Ryan Mercury, et vous contenter de Super Tuesday pour planter le décor de fond et égayer vos joueurs avec quelques runs annexes.

Critique écrite en décembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques