Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Dark Angel

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2053-2060
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-55560-194-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 72 pages à couverture souple.

Description

Ce scénario a été écrit pour la seconde édition de Shadowrun et se situe en 2054 à Seattle. Toutefois, il peut être adapté à une autre édition, un autre lieu ou une autre époque. Il suit une présentation classique : une nouvelle d'introduction de deux pages, un chapitre de présentation, le scénario lui-même et enfin les principaux PNJ et les aides de jeu.

L'aventure est découpée en scènes décrites chronologiquement. Pour chacune les événements, lieux et personnages sont décrits, plusieurs paragraphes prêts à être lus à haute voix sont disponibles, et un paragraphe donne des conseils pour ramener les personnages dans le scénario s'ils s'en écartaient trop. Ces éléments sont présents pour que la partie puisse démarrer en un minimum de temps.

Les PJ sont apparemment embauchés pour redresser des torts : Lili est la petite amie de la défunte star du rock Dark Angel, récemment victime d'une overdose. Apparemment celui-ci a cédé juste avant sa mort les copyrights de ses derniers enregistrements à une maison de production, laissant sa compagne sans le sou. Lili engage donc les PJ pour récupérer les profits de ces ventes, et éventuellement éclaircir les circonstances de la mort de Dark Angel. Evidemment la maison de disques ne l'entend pas de cette oreille et comme toujours l'histoire s'avèrera plus compliquée que prévue.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 5 octobre 2009.

Critiques

Backick  

Bon scénario qui peut être joué à toute période... Ce scénario est bien pour des débutants, ou pour des Shadowrunners sur le retour, parce que la prime de départ pour les faire rentrer dans l'aventure n'est pas énorme... Mais le scénario devient intéressant et un joueur avec beaucoup de contacts et de bagoût pourra se faire très plaisir.

Si les joueurs se débrouillent bien, il y a finalement peu de combats et s'ils se débrouillent très bien, ils peuvent sortir de l'aventure avec un paquet de pognon et surtout un/des contacts dans le Yakusa...

sk8bcn  

Dark Angel est un scénario correct, sans grande prétention. Les joueurs démarrent l'aventure en enquêtant sur la mort de Dark Angel ce qui finit invariablement par attirer l'attention de l'ennemi du scénario. Pris dans l'engrenage (chaque team affrontant les PJ permet de remonter d'un niveau dans la hierarchie de l'adversité), les joueurs ne peuvent presque que finir par arriver à la conclusion de l'histoire, avec plus ou moins d'action ou de diplomacie.

Il n'y a rien de trop mauvais dans l'histoire: de l'enquête, du combat, du roleplay... Sans pour autant que le scénario n'offre quoique ce soit d'exceptionnel (ni scène vraiment mémorable, ni intrigue captivante). C'est une Shadowrun correcte, qui se laisse bien jouer mais qui ne prendra aucun caractère inoubliable.

Critique écrite en août 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques