Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Operation Overlord

.

Références

  • Gamme : Seven Fortress
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Game Field
  • Langue : japonais
  • Date de publication : septembre 2008
  • EAN/ISBN : 978-4-86224-034-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 114 pages à couverture souple.

Description

Il s’agit d’une campagne en 7 scénarios qui emmène les personnages dans les 7 régions de Lars Felia et leur permet d’influencer, en bien ou en mal, la situation, voire de vaincre Ramdasti, la meienou (« reine de la sombre volupté / du sombre teint », le kanji « en » peut aussi bien évoquer la volupté que le teint, et Ramdasti a l’apparence d’une voluptueuse femme au teint sombre), un des rois des meimas en charge de la conquête de la région de Fortune.

Certains objets et créatures mentionnés sont issus du supplément Lars Felia, aussi est-il nécessaire de le posséder pour utiliser le présent ouvrage. Operation Overlord est censé se dérouler après la campagne Meikyuuou he no chousen (« Le défi au roi des sombre palais ») de Lars Felia et le scénario Sayonara, kaidouou (« Au revoir, roi guide des océans ») paru dans le magazine Gamers Field (volume 5, 12e saison) mais ce n’est pas une obligation.

Les différents scénarios sont indépendants les uns des autres, à l’exception du premier et quatrième, et peuvent être aussi bien joués individuellement qu’en campagne. Dans ce dernier cas, il est prévu que les joueurs créent de nouveaux personnages à chaque scénario. Ce choix est en partie dû au fait qu’il est difficile que les héros conviennent au contexte de tous les scénarios, mais est surtout la conséquence du degré de mortalité terriblement élevé de certaines aventures qui rend peu probable de jouer la campagne de bout en bout avec les mêmes personnages. Toutefois, des informations pour ce faire sont fournies si les joueurs veulent tenter l'expérience.

Après une page d’introduction, qui présente le contenu du livre, vient le premier chapitre, World section (8 pages). Il brosse la situation actuelle et présente huit personnalités, dont certaines interviennent dans la campagne. Le second chapitre, Scenario section (99 pages), contient la campagne elle-même. Les quatre premières pages livrent des conseils sur la manière d’utiliser le contenu de l’ouvrage, que ce soit en scénarios indépendants ou en campagne, donnent le synopsis de chaque aventure et l’influence sur Operation Overlord de l’accomplissement, ou non, de la campagne Meikyuuou he no chousen, ainsi que des scénarios Sayonara, Kaidouou et Kessen! Gogyou fuusatsu jin (« Bataille décisive ! La position des 5 éléments annihilants », paru dans El Neysia).

Le premier scénario, Abuna yusou sakusen (« La stratégie du transport d’Abuna »), se déroule dans la région de Fora. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 1 et une partie de 5 à 6 heures. Il s’agit d’un scénario de type "exploration de donjon", dont le degré de réussite affecte le quatrième scénario. Pour une raison secrète, les autorités de Fleis désirent une grande quantité d’Abuna, un fruit qui ne pousse qu’à Fora. Toutefois, du fait des meimas, les forêts de la région ont muté et sont devenu des endroits hostiles, ce qui a résulté en l’isolement des champs d’abuna. Les personnages ont pour mission de rouvrir la route qui y mène et de ramener autant d’abuna que possible. Pour cela, il leur faudra, entre autre, éviter que leurs charrettes ne soient détruites au cours du voyage.

Le second scénario, Meikyuu ni nomikomareta mura (« Le village englouti par le labyrinthe »), se déroule dans la region de Rin. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 2 et une partie de 4 à 5 heures. Il s’agit aussi d’un scénario de type "exploration de donjon" classique. Deux meimas, For et Ress ont transformés un village en labyrinthe et métamorphosés la plupart de ses habitants en statuettes d’or qu’ils ont dissimulées dans le dédale. Les deux compères mettent au défi les aventuriers de sauver les malheureux. À noter que le nom des deux meimas est un jeu de mot sur le terme fortress.

Le troisième scénario, Heisa Kuukan (« Espace clos »), se déroule dans la région de Fleis. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 3 et une partie de 4 à 5 heures. Il s’agit encore d’un scénario de type "exploration de donjon" où les personnages doivent évoluer dans un environnement où ils subissent de nombreuses pénalités. Outre réussir à déverrouiller la chambre du "boss", il leur faut neutraliser tout ou partie des dispositifs qui leur infligent ces pénalités. Les aventuriers font partie d’une expédition chargée d’explorer une antique ruine de la civilisation Froletaria pour en ramener des objets utiles dans la lutte contre les meimas. Cependant, ces derniers attaquent la troupe et les héros se retrouvent précipités dans un étage inférieur des ruines, une bibliothèque. Las, le golem chargé de la gérer est devenu fou et considère les intrus comme des ennemis à éliminer. Il se verrouille donc dans la bibliothèque et active le système de sécurité.

Le quatrième scénario, Jouou no mesame (« Le réveil de la reine »), se déroule dans la région de Arseil. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 4 et une partie de 4 à 5 heures. Yuforia, l’ancienne reine d'Arseil s’est jadis volontairement plongé dans un profond sommeil, à l'intérieur d’un cercueil de glace. Un meima a décidé de s’infiltrer dans son esprit pour la corrompre et en faire une alliée. Les personnages doivent pénétrer à leur tour dans l’esprit de la reine pour la protéger. Ce scénario est une succession de situations où les aventuriers doivent entraver les tentatives de corruption du monstre. En fonction de leurs actions, Yuforia les tient plus ou moins en estime, ce qui affectera son comportement à l’issue de l’aventure.

Le cinquième scénario, Inochi o tsunagu mono (« Celui qui hérite de la vie »), se déroule dans la région de Sherotia. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 5 et une partie de 3 à 5 heures. Les joueurs doivent aider Raiot, un chevalier, à évacuer la population de la ville de Liege, en territoire contrôlépar les meimas. Leur rôle est de servir d'arrière-garde et de retarder leurs poursuivants, qui ne demandent qu’à massacrer les réfugiés. Ils seront confrontés à plusieurs combats, dont le but n’est pas de vaincre l’ennemi, très puissant, mais de le retarder. Du fait que la victoire ne dépend pas de la survie des héros, ce scénario est particulièrement mortel.

Le sixième scénario, Abake! Kiri no tairiku (« Dévoilez le continent des brumes ! »), se déroule dans la région de Ra Almeia. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 6 et une partie de 8 à 16 heures. Le continent de Ra Almeia est complètement isolé du monde, tombé au mains des meimas, qui y ont installé leur quartier général. Le but des aventuriers est d’explorer le continent à la recherche dudit quartier général. Il est nécessaire de passer plusieurs séances pour atteindre ce but, ce qui permettra aux personnages d’atteindre le niveau 10 à la fin de cette aventure.

Le dernier scénario, Operation Overlord, se déroule dans la région de Fortune. Il est prévu pour 4 à 5 héros de niveau 10 et une partie de 3 à 4 heures. Fortune ne pourra pas résister très longtemps aux meimas. Pour renverser la situation, il a été décidé de frapper l’ennemi à la tête et d’envoyer une troupe tuer Ramdasti. Prendre le commandement d’une centaine d’hommes, se laisser encercler par l’adversaire puis, au plus fort de la mêlée, isoler le roi des meimas, l'empêcher de recourir à sa pleine puissance grâce à une barrière magique, puis l’abattre. C’est la mission déconcertante de facilité confiée aux personnages. Évidemment, même s’ils réussissent à vaincre leur adversaire, cela ne changera rien au fait qu’ils seront encerclés par une horde de meimas. Comment dit-on déjà? Ah oui: mission suicide.

Chaque scénario est suivi par 2 pages qui donnent le barème d’attribution de points d'expérience, les conséquences des actions des héros et des pistes pour continuer le scénario suivant avec les mêmes personnages. Une fiche de planification à utiliser lors des explorations au cours du sixième scénario et une postface de Takeshi Kikuchi terminent l’ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 17 juin 2010.  Dernière mise à jour le 21 juin 2010.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.