Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Creeping Death

.

Références

  • Gamme : SenZar
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Nova Eth Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 0-9656145-8-14
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 116 pages.

Description

Ce supplément fait office de manuel des monstres pour SenZar. Le titre est repris d'un morceau de Metallica, comme la coiffure de deux des auteurs dont on voit les photographies : seul Joseph Giacone Jr a opté pour la fine moustache et le sombrero.

Après les formalités d'usage (crédits, sommaire, prologue : 7 pages), les auteurs nous exposent la terminologie employée et donnent également des règles diverses comme le calcul des points d'expérience.

Tout cela nous mène au chapitre de 16 pages intitulé "common monsters". On y trouve du menu fretin comme la Death's Head, une sorte de Beholder mort-vivant mais en plus puissant. 31 monstres sont ainsi présentés, du plus classique (champignon hurleur, chose des marais ...) au plus exotique (requin volant, chèvre infernale...). Quatre pages présentent ensuite sept sortes de dinosaures.

Nous continuons dans l'écailleux avec le chapitre "Dragons & Wyrms" qui nous présente douze espèces distinctes en 7 pages. Le chapitre "Elemental Creatures" présente en 6 pages : cinq élémentaires (dont l'élémentaire de temps) et les cinq seigneurs élémentaires (avec leurs caractéristiques).

Un chapitre de 4 pages nous présente ensuite huit sortes de Géants. Les Golems ont le droit à 3 pages et demie, avec des règles de création et deux exemples. Dans ce monde techno-magique, les Golems sont en fait des robots...

"Creatures of the Pit" est le plus long chapitre (26 pages et demie). Il décrit les habitants de l'enfer : 7 démons, 13 Nebular (des sortes d'Archi-Démons), 9 Demon Lords (dont Gabriel, l'Eternel), 9 sortes de mort-vivants et enfin Chthon elle-même, l'incarnation du mal tellement puissante qu'on ose à peine lui donner des caractéristiques, mais on le fait quand même, on ne sait jamais...

Nous revenons ensuite à quelque chose de plus zen, puisque le chapitre suivant est consacré aux esprits : 3 pages avec cinq exemples. Une page est ensuite consacrée à Voom le destructeur, une sorte de cristal volant géant de deux kilomètres de diamètre qui détruit tout sur son passage quand ça l'amuse, à la façon "Independance Day".

Une page nous parle des Gargantuas, les créatures gigantesques. Trois exemples nous sont donnés : Golshbash (humanoïde gluant), Vroxgrax (mygale volante), Mongwar (Godzilla local). Deux pages sont ensuite dédiées à la Mokarr Death Squad, les "men in black / ninjas" au service de Chthon. Cinq pages décrivent ensuite les "Nine Evils", les incarnations des péchés.

Le chapitre "The Shadar Lords" décrit en 13 pages une autre faction malfaisante, mais cependant moins mystique que les Demons et autres Evils : les anciens Seigneurs de SenZar, d'affreux immortels usant de magie, d'ultra-technologie et d'alliances démoniaques pour tenter de reprendre le pouvoir. Contrairement à la plupart des monstres qui n'ont droit qu'à une demi-page, les Shadar Lords ont chacun leur page. Leurs noms claquent aux vents de la destruction comme un étendard funeste : Valthrustra, Nathrak, Skurge, A'nahl, Uthphas, Beithud, Dol'kiel, Dien'vey, Ral Mokarr, Rhadamanthys, Skaythe, Skythe.

Outre les descriptions complètes des créatures, chaque chapitre "de monstres" contient aussi les règles spéciales qui s'y appliquent, si besoin est. Le livre se termine par de nouvelles options pour la création de personnages. Côté races, on a le droit aux Arachnoïdes, aux Gargouilles et aux Kalamari (bonjour monsieur Cthulhu). Côté "Freaks" (créatures exceptionnelles, ce "complément de race" remplace une occupation) nous avons le Luckster (super-chanceux), le Vampyr et le Vÿshe ("ange" du plan astral).

Enfin, deux pages sont consacrées aux animaux "normaux" : une centaine de bestioles sont présentes dans ce grand tableau. En regardant bien, on repère quand même quelques étrangetés comme le lapin carnivore, la mite de la mort, le poulet sauvage ou le caribou sanguinaire. La toute fin du livre contient diverses tables et une page de publicité.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.