Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Vérité Est Ici (La)

.

Références

  • Gamme : Scales
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2001
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 11 pages.

Description

La vérité est ici est un pdf de onze pages révélant les principaux secrets du monde de Scales en six parties. Il devait permettre de répondre aux grandes interrogations des joueurs malgré l’arrêt de la gamme quelques années plus tôt suite à son échec commercial.

Dans Les créateurs, on apprend l’origine du couple draconique qui choisit de piller la mana de la Terre ainsi que les conséquences désastreuses que fait peser ce pillage magique sur notre bonne vieille planète. Des précisions sont également apportées sur la nature de la mana et son impact sur notre monde et sur les dragons.

La partie Le meurtre raconte en détail les secrets et mystères qui entourent le meurtre de Maera la dragonne originelle. De grandes surprises attendent d’ailleurs le lecteur à ce propos.

Le long sommeil raconte ensuite ce qu’il advient des dragons qui entrent en torpeur après le meurtre de Maera et ce qu’il se passe sur Terre pendant leur sommeil (en particulier les actions des alchimistes). De son côté Ancyte prépare un complot contre son père pour assurer la survie de ses frères et sœurs dragons.

La partie Aujourd’hui décrit les forces en présence à travers le monde et les différents camps de dragons qui s’affrontent de manière occulte pour la domination de la planète et de sa mana.

La dernière partie, Demain, décrit les grands enjeux du monde de Scales et donne des pistes au MJ pour élaborer une campagne qui permettrait de finir celle entamée par les différents scénarios présents dans les extensions du jeu.

Ce fichier a longtemps été disponibe sur le site d'Asmodée et est maintenant téléchargeable sur le site Jeu de Role Passion avec la bienveillance d’Asmodée.

Cette fiche a été rédigée le 31 octobre 2010.  Dernière mise à jour le 4 novembre 2010.

Critiques

matreve  

Il est étrange que ce "supplément" n'ait pas recueilli ici plus de critiques. Nature - le supplément qui devait contenir à l'origine l'ensemble de ces révélations - a en effet fait office de serpent de mer et de gimmick pendant de longues années, traduisant l'impatience des fans de Scales.

Même si on peut remercier Stéphane Bura d'avoir produit ces pages mettant un terme à l'affaire Nature, ce silence poli traduit peut-être que la déception face à ce document généreusement mis à disposition est à la hauteur des attentes de ce qu’aurait dû être Nature.

Non pas que le contenu de ces pages soit trop allusif : l'énigme du meurtre de la mère trouve ici sa résolution et celle-ci agit comme un coup de tonnerre dans le jeu. Mais cette information s'accompagne d'un certain nombres d'autres autrement moins convaincantes.

Ces onze pages montre de façon criante que ni Nature, ni Bruits Blancs - le roman éponyme qui devait clôturer le cycle des deux précédents (Un Regard Vertical, Le Silence est d'Or) - n'ont jamais dû dépasser le stade des bonnes intentions. Le document présenté par Stéphane Bura apparaît comme un brouillon des différentes pistes explorées par les concepteurs. S'il en avait été autrement, nul doute qu'un supplément plus conséquent aurait été mis lui-même en ligne.

Outre la clarification du meurtre de la mère, on retrouve donc un certain nombre d'autres considérations qui renforcent cette idée récurrente depuis le lancement du jeu d'une ligne directrice pas à la hauteur des ambitions (alors que le système de numérotation des scénarios aurait pu amener quelque chose de grandiose). On retrouve la même inconstance que dans les suppléments précédents avec des idées séduisantes et des finitions brouillonnes. Ainsi, magie et génétique se mêlent sans que cela ne soit probant ni d'un côté, ni de l'autre. Les relations entre les différents protagonistes continuent à osciller entre l'enthousiasmant et le parfaitement improbable.

Là où cette aide de jeu aurait dû produire un testament à la hauteur de l'héritage d'un excellent jeu comme Scales, on assiste plus ici à une liquidation de la gamme, coquilles et fautes comprises dans ces trop peu nombreuses pages.

Critique écrite en octobre 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques