Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Solomon Kane

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Solomon Kane
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Pinnacle Entertainment Group
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2007
  • EAN/ISBN : 978-0-9792455-8-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

"The Savage World of Solomon Kane" : livre à couverture rigide de 352 pages en quadrichromie, plus illustration format A3 en couverture intérieure.

Description

Le livre se fonde sur les oeuvres de Robert E. Howard, également auteur de Conan le Barbare : il s'agit de marcher sur les pas de Solomon Kane, grand redresseur de torts de la fin du XVIe siècle. Sorte d'Indiana Jones avant l'heure, en plus sombre et plus guerrier, Solomon Kane est décrit comme un puritain parcourant le monde afin d'éradiquer le mal et l'injustice. Le fantastique et l'horreur sont très présents, et dans les oeuvres d'Howard, la civilisation est pour une grande part à l'origine de tous les maux. L'ambiance n'est pas sans faire penser à l'Appel de Cthulhu, Howard admirant Lovecraft et s'étant parfois inspiré de ses oeuvres.

Le jeu utilise le système Savage Worlds et toutes les règles nécessaires sont incluses dans le livre : il ne requiert donc pas le livre de base de Savage Worlds. L'action se déroule à la fin du XVIe siècle, dans un monde qui s'est récemment ouvert sur de nouveaux continents, mais qui ne s'encombre pas d'exactitude historique. Les thèmes récurrents sont donc l'action, l'exploration et l'horreur. La magie est très présente et se trouve régulièrement du mauvais côté, mais elle peut aussi être une aide pour les joueurs.

Le livre est globalement divisé en deux parties. Le premier tiers est ouvert à tous et décrit les thèmes du jeu, le monde de Solomon Kane, et les règles de Savage Worlds adaptées à ce contexte. Le reste du livre est réservé au meneur et décrit pour l'essentiel une vaste campagne qui amènera les personnages sur de nombreux continents.

Le début de l'ouvrage est numéroté de I à VIII. Après page des crédits et table des matières, une courte nouvelle de deux pages introduit Solomon Kane et son ami N'Longa, et la campagne présentée plus loin. Une introduction de deux pages présente ensuite l'ouvrage ainsi que le matériel nécessaire pour jouer. Le tout est entrecoupé d'illustrations pleine page. Les 344 autres pages de l'ouvrage sont numérotés en chiffres arabes..

Le premier chapitre ("Solomon Kane", 16 pages) présente le héros d'Howard : analyse du personnage, mais aussi résumé de ses aventures. Le lecteur passe ensuite à "Characters" (36 pages), où la création de personnage est détaillée, avec les règles correspondantes, comme la description des attributs. Des tables récapitulatives sont fournies en fin de chapitre. De la même manière, "Arms and Equipment" (12 pages) procure des listes de matériel - très orienté combat - et la manière de s'en servir.

"Games Rules" (32 pages") décrit ensuite les règles de Savage Worlds : résolution d'action, "bennies", évolution du personnage, combat, blessures, guérison... "Magick & Devilry" (18 pages) fournit une liste de sorts et les règles de magie adaptées au monde de Kane. Les modifications au système Savage Worlds sont clairement résumées dans un encadré et comprennent, par exemple, la suppression des points de magie, un modificateur au lancement qui peut être réduit par une durée de lancement plus longue, une nouvelle table d'échec des sorts, etc.

Après une illustration pleine page avertissant les joueurs, arrive la section réservée au meneur de jeu. Après une carte de l'ensemble du monde, excepté une bonne part de l'océan Pacifique et de ses terres, des conseils de jeu sont donnés au meneur ("The Art of Storytelling") sur une douzaine de pages. Dans "Creating Adventures" (16 pages) la création d'aventures est abordée, et la campagne proposée dans le reste du livre est présentée.

A partir de la page 151, le meneur entre de plein-pied dans une grande campagne aux quatre coins du monde. Cette campagne n'est pas linéaire, et les personnages seront libres de faire leurs recherches où ils veulent. En quête de différents artefacts, ils visiteront de nombreux sites proposés ici, éventuellement complétés par d'autres que le meneur aura lui-même conçus. Le final de la campagne ne pourra être joué qu'en possession de tous les artefacts réunis.

Les personnages sont rassemblés grâce à la magie de N'Longa, afin d'aider, à leur insu, Solomon Kane dans sa croisade contre le Mal : Solomon n'apparaîtra qu'à la conclusion de l'aventure. Chacun des chapitres suivants décrit un continent : cela commence par des détails pratiques (présentation, voyage, dangers...), puis les aventures sont présentées. Quatre continents sont explorés :

  • "The Old World" (34 pages) : l'Europe, avec 8 aventures
  • "The Dark Continent" (54 pages) : l'Afrique, et 10 aventures
  • "The New World" (32 pages) : Amérique du Nord et Centrale, 6 aventures
  • "Cathay and the Orient" (24 pages) : l'Asie, comprenant 4 aventures

L'ouvrage se poursuit par "The Horrid Beasts of Solomon Kane" (37 pages) : c'est un bestiaire (de "Alligator" à "Zombie"), suivi d'un recueil de personnages non-joueurs génériques (de "Amazon Woman" à "Witch") et d'individus particuliers : El Gar, Gulka, Le Loup, Sir Richard Grenville, et Solomon Kane.

Le livre se termine sur une fiche de personnage (2 pages), un récapitulatif des règles et tables de jeu (6 pages), des gabarits à photocopier pour les explosions (2 pages), un index (2 pages) et une page de publicité pour Dark Horse Comics.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 décembre 2012.

Critiques

Wintermute  

Un bon gros bouquin très bien illustré et hyper complet.
La bonne idée est de remettre les règles de Savage Worlds directement dans le livre, donc si vous ne connaissez rien à ce système, mais que l'univers de Solomon kane vous attire, vous n'aurez qu'un seul achat à faire !
Forcemment pour les autres, ça risque d'être un brin répétitif.

Le système, s'il n'est toujours pas à mes yeux Fun, Fast & Furious, m'est apparut Simple, Smart & Solid et donne réellement envie de s'y mettre une fois le livre refermé.
D'autant que tout y est : équipement, PNJ, monstres, description de pays et de lieux étranges partout dans le monde ! Mieux encore une campagne de 140 pages, construite de la même façon que le jeu Final Frontier, comportant de nombreux synopsis très détaillés, avec PNJ et monstres, dont certains forment la trame d'une storyline bien prenante.
A noter aussi la très, très bonne description de Solomon Kane en personne, sur son caractère et en quoi sa description de "Puritain" n'a rien à voir avec la définition actuelle de ce mot.

Bref c'est un jeu qui donne envie de ressortir ses vieux modules de Ravenloft et de les adapter à l'ambiance et au genre très prenant de Solomon Kane. Il manque toutefois un je-ne-sais-quoi d'excitant pour mériter une note de 5. Disons que tout est bon, carré, mais que ça ne va pas au-delà...

 

Critique écrite en septembre 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques