Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Laughter of Death (The)

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Savage Worlds - Free Adventures
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Great White Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2005
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

document de 16 pages.

Description

The Laughter of Death est une aventure qui prend place dans l'univers de Rippers, supplément univers pour Savage Worlds dont le thème est l'horreur victorienne. The Laughter of Death est une aventure autonome et indépendante de la campagne de Rippers. Elle confronte les PJ à une nouvelle faction de la Cabale en Roumanie et à une malédiction ancestrale.

The Laughter of Death tourne autour du Circus Fabulosus, un cirque itinérant vieux de plus de deux siècles. Arrivés en Roumanie pour récupérer un livre occulte auprès d'un contact des époux Harkers, les PJ se trouvent coincés plusieurs jours dans Brasov, un village situé dans les Carpates. Un meurtre d'enfant va plonger le village dans l'effroi, alors que le Circus Fabulosus vient d'arriver et de s'installer dans le village. Le cirque est en fait un refuge d'êtres maléfiques et démoniaques dirigés par un Monsieur Loyal ayant conclu un pacte avec le diable voilà deux siècles pour vivre éternellement. Tous les 51 ans, l'homme doit sacrifier sept enfants du village de Brasov pour honorer son pacte.

Après une brève introduction et une présentation du background de l'aventure, celle-ci est divisée en huit actes, chacun découpé en deux à quatre scènes. L'intrigue alterne investigation, combats et interactions avec des PNJ dans le village et ses alentours au fur et à mesure que les jours passent et que les meurtres se multiplient, jusqu'au conflit final, qui oppose le PJ et les villageois aux hordes du cirque maudit.

A la fin de l'aventure figure une section qui regroupe les caractéristiques des monstres et PNJ (2 pages), à savoir : Bearded Lady, Candyman, Freak, Killer Clown, Ring Master et Stongman.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

2-Gun Bill  

The Laughter of Death ("TLOD") est un bon complément au livre Rippers : il s'agit en effet d'une aventure complète, contrairement aux "savage tales" de Rippers, qui sont des synopsis détaillés mais pas des aventures rédigées de A à Z. TLOD est également une bonne aventure de découverte de l'univers de Rippers en vertu de ses thèmes et de son ambiance. Après une courte phase de voyage et d'interaction à Bucarest, les PJ passent en effet l'essentiel de l'aventure dans un petit village roumain qui vit en vase clos et à l'ambiance oppressante. Comme dans un roman qui aurait été écrit à quatre mains par Agatha Christie et Stephen King, les meurtres d'orphelins qui frappent le village à la manière d'une comptine enfantine perverse instaurent un climat horrifique assez réussi. La présence d'un cirque mystérieux ainsi que d'un clan de gitans dans la forêt avoisinante ne fait qu'ajouter à la tension des lieux et les PJ doivent veiller pendant une bonne partie de l'aventure à ne pas provoquer d'explosion "sociale", à leur égard ou à celui d'innocents injustement accusés.

TLOD est assez équilibré en matière d'enquête et d'action même si la part belle est faite aux combats. L'un des reproches que l'on peut faire à l'aventure est de ne pas clairement indiquer le niveau requis des PJ. La simple lecture permet de se rendre compte que ceux-ci ne doivent pas être de complets débutants s'ils veulent résister un tant soit peu aux ennemis cachés du village de Brasov.

L'aventure est clairement découpée et les alternatives pour obtenir une information sont variées, ce qui permet de ne pas être coincé si les joueurs décident de ne pas forcément suivre l'indice X. Et si la scène finale ("A Final Farewell") ne touche pas vos joueurs, c'est que vous jouez avec une bande de cyniques !

Oufle  

Un scénario assez intéressant même si je lui trouve quelques défauts.

Le plus gros d'entre eux étant le manque d'une bonne introduction qui permettrait d'éviter l'habituel "je donne une mission aux PJ". Savage World est Fast / Fun / Furious, alors autant commencer en pleine action. Personnellement, j'ai ajouté une scène inspirée de Van Helsing : l'attaque de leur diligence par des Vampires sur une route de montagne. Une fois cette scène passée, j'ai fait un flash-back sur la raison de leur présence à Brasov.

D'ailleurs, le prétexte de leur venue en ville est assez léger. En effet, mes joueurs ont fait une fixation sur le livre qu'on leur a demandé de ramener alors que ce n'est absolument pas le thème du scénario.

Mais au final, une fois le scénario lancé ça roule tout seul. Le cirque est un ennemi bien approprié pour de l'horreur victorienne. L'enquête a ce qu'il faut pour que les joueurs s'amusent un peu. Et en une bonne session de 4-5 heures ça permet d'avoir un bon aperçu de l'univers de Rippers. Si vous hésitiez à acheter ce setting, faites jouer ce scénario à vos joueurs et voyez comment ils réagissent.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques