Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Ecran de Jeu

.

Références

  • Gamme : Sable Rouge
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2010
  • EAN/ISBN : 2-914892-67-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à 4 volets en carton rigide et livret de 16 pages.

Description

L'écran de Sable Rouge représente un paysage désertique de la planète rouge.

Côté meneur, les différentes tables indiquent :

  • les caractéristiques des différentes armes et protections du jeu.
  • les coûts en troc des accessoires et moyens de transport.
  • la difficulté des actions.
  • les stigmates, points de vécu et Build'up.
  • les points de Santé et manoeuvres de Combat.
  • le paramétrage des différentes actions.

Le livret d'accompagnement se divise en 3 parties. Le Planum Express (7 pages) décrit la compagnie éponyme, de nouveaux moyens de transport, un outil de gestion des conditions météo et une nouvelle profession : le transporteur. Morceaux de barbaque et morceaux de fer (2 pages) présente des nouvelles armes et monstres. L'origine du mal (5 pages) est un scénario envoyant les personnages dans une colonie abandonnée où ils seront confrontés à d'étranges évênements...

Cette fiche a été rédigée le 10 mars 2010.  Dernière mise à jour le 28 avril 2010.

Critiques

kyin  

Voici donc un gros morceau de carton qui fait plaisir à voir ! L'écran pour Sable rouge, c'est du costaud y a pas à dire !

Ecran en quatre volets, grand comme les étendues de Planitia, il ravira tous les MJ qui aiment se planquer derrière leur écran pour faire les fourbes en ricanant. Les joueurs ne seront pas lésés, puisque l'illustration, malgré un flou un peu fade (mais si, c'est à cause des tempêtes de sable !), leur propose un joli paysage, une nana charmante et un pistolero qui en jette. Un côté fort agréable... de l'autre côté on a tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un écran : un fourre-tout pratique de règles et de connaissances cruciales pour le MJ. C'est pas révolutionnaire, mais efficace !

Le livret propose du rab pour les monstres et équipements, quelques légendes, un plan de carrière supplémentaire... rien de très excitant pourtant, juste des miettes de ce qu'aurait pu (pourrait ?) être un bestiaire et un catalogue... par contre, la présentation du Planum Express ajoute enfin une notion qui manquait cruellement jusqu'alors à Sable rouge : celle de société, d'un lien entre les différents endroits de Planitia, d'une "bannière" sous laquelle différents peuples peuvent se ranger. Et puis une bonne excuse à quantité d'aventures...

L'aventure justement qui est proposée dans le scénario envoie les PJ sur les routes afin de protéger un convoi et de poutrer une mystérieuse créature qui s'en prend à un village... on reste sur un mix entre le western et l'horreur, et même si le scénar est une grosse invitation à la création d'une campagne, il est trop concis et le MJ aura pas mal de taf...

Au final on se retrouve donc avec une note de 4 - Bien, puisque la qualité est là, puisque le doublet écran+livret joue le rôle pour lequel il a été créé : être un complément du livre de base. Mais 4 seulement pour cette même raison, pour le peu de contenu du livret, et l'absence du petit truc un peu fou qui fait partir l'imagination du lecteur dans tous les sens...

Critique écrite en mai 2010.

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Un bon écran, mais pas exceptionnel, voilà ce qui justifie une note de 4. Détaillons maintenant les deux éléments qui composent ce kit : l'écran proprement dit et le livret qui l'accompagne.

L'écran est en carton épais et rigide, un vrai blindage, mais il faut ça dans les étendues sauvages de Nirgal. L'illustration, à dominante jaune, manque un poil de spectaculaire, de rouge et de la folie visuelle qui marque tant le livre de base. Sans doute la teinte est-elle inspirée des images que la NASA a diffusée en provenance de ses robots martiens, mais c'est un peu terne. De l'autre coté de l'écran, il y a ce qu'il faut, classé pour être bien accessible, avec les niveaux de difficultés bien au centre. Rien à redire, donc.

Le livret apporte quelques idées et informations, du matériel et des créatures. Rien d'indispensable, rien d'inutile non plus. Les deux gros morceaux sont la compagnie de transport, qui peut servir d'employeur aux PJ et le scénario. L'un et l'autre sont sympa, mais manquent un peu d'envergure, de "ghost of Mars", pour ainsi dire. Le scénario a du potentiel, avec les visions des uns et des autres, mais cela demandera un peu d'imagination au MJ pour les créer.

Critique écrite en octobre 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques