Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Player's Guide to Glorantha

.

Références

  • Gamme : RuneQuest
  • Sous-gamme : RQ IV
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2007
  • EAN/ISBN : 978-1-905471-91-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 96 pages.

Description

Ce supplément donne aux joueurs des options supplémentaires de création d'un personnage gloranthien allant au-delà des possibilités génériques du livre de base.

Après une page de crédits et de table des matières vient un chapitre introductif (2 pages) puis un autre, plus conséquent, "Player's Primer to Glorantha" (6 pages). Celui-ci décrit en quoi Glorantha est un cadre de jeu bien particulier et ce qu'y représente un héros.

Dans "New Backgrounds" (28 pages), un joueur peut trouver les bonus de compétences adaptés aux Jrustelis, aux Wyrm Friends, aux divers peuples décrits dans Glorantha ainsi qu'à diverses espèces non-humaines : trolls, nains, elfes, timinits, centaures, minotaures, etc.

Suivant le même modèle, "New Professions" (20 pages) décrit des occupations spécifiques aux peuples déjà décrits et indique quelles professions génériques leur sont autorisées.

Le chapitre suivant, "New Races" (5 pages), donne lui les caractéristiques et capacités spéciales de nouvelles espèces de PJ : les Aldryamis (elfes), les Dragonewts, les Hsunchen, les Minotaures, les Centaures, les Timinits et les Waertagis.

"New Legendary Abilities" (9 pages) donne de nouvelles capacités extraordinaires réservées à certaines cultures, puis le chapitre "New Gloranthan Spells" (7 pages) décrit à son tour des sorts spécifiques à certains peuples ou cultes. Ces sorts sont exclusivement Runiques, aucun sort de magie divine ou de sorcellerie (RuneQuest Companion), de Magie Spirituelle (Cults of Glorantha vol. 2), de magie draconique ou de sorcellerie jrusteli (Magic of Glorantha) n'est fourni.

Un joueur peut également chercher des outils ou des armes propres à sa culture dans le chapitre "Gloranthan Equipment" (13 pages), voire même des objets curieux et magiques, avant de s'initier aux règles de "Folk Magic" (3 pages), la magie de petite envergure mais bien pratique que tout un chacun peut utiliser.

Le livre se termine sur un index d'une page.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 décembre 2013.

Critiques

The King  

Je suis impressionné par la qualité de ce supplément. Certes, il n'y a que 96 pages (pour une couverture cartonnée), écrit en gros caractères et avec tout plein de tableaux. Bref, à première vue, l'on pourrait penser qu'il s'agit (encore ?) d'un bouquin inutile et commercial. Commercial, il l'est sans doute, mais après la lecture, preuve est de constater qu'il est loin d'être inutile, mais qu'il est au contraire indispensable à tout passionné de cet univers.

En premier lieu, il permet d'affiner les PJ en se concentrant sur des cultures/races propres à Glorantha, y compris les plus surprenantes (minotaure, centaure, canard, Basmoli, etc.). Le titre n'est même pas du tout approprié, car ce livre est extrêmement utile au MJ afin de donner vie et corps aux PNJ de toutes sortes.

Chaque culture possède des origines sociales et des professions qui lui sont propres (une approche qui n'est pas sans rappeler Warhammer avec les carrières, les origines sociales permettant ici de définir les professions ultérieures). Un barbare Orlanthi a toujours été différent d'un guerrier troll, mais les affinités culturelles permettent maintenant de disposer de compétences, voire d'aptitudes légendaires, que seules les cultures respectives peuvent apporter et il est plaisant de voir qu'un canard, sujet habituel de toutes les plaisanteries, pourra devenir un personnage héroïque et utile dans un groupe d'aventuriers, grâce à ses particularités.

Les sorts sont également spécifiques à chaque culture et sont pour la plupart excellents, avec en outre un petit chapitre sur la magie populaire qui montre que dans Glorantha, tout le monde a accès à la magie. Les exemples donnés sont un peu trop axés sur le combat, mais heureusement une règle simple et courte permet d'en créer à profusion pour aider les individus dans leur vie de tous les jours.

Le chapitre sur l'équipement et des objets culturels (parfois semi magiques) est à mon avis le nectar de l'ouvrage, car il présente des objets (parfois semi magiques) en quelques lignes qui n'ont rien d'une vulgaire description avec la mécanique de jeu et les prix. Un peu à la manière de l'ancien supplément Plunder, nous avons droit à une explication fournie apportant sa profondeur.

L'auteur connaît parfaitement Glorantha, c'est indéniable, mais il fait surtout preuve d'une intelligence remarquable rarement rencontrée dans un supplément de jeu de rôle. Par exemple, la peinture des chasseurs Agimori de Pamaltela permet d'ignorer certains niveaux de fatigue sur une période déterminée car c'est un irritant qui libère l'adrénaline. Ou encore la substance des oeufs de timinit qui s'apparente à de la gelée royale mais qui est si visqueuse et doucereuse que l'ingestion donne des haut le coeur au risque de vomir et d'empêcher de profiter de la substance bénéfique.

Comme toujours sur Glorantha, toute chose et toute personne a une raison d'être et ne sert pas qu'aux buts temporaires des aventures, c'est ce qui donne toute sa profondeur à cet univers et lui donne cette ambiance si particulière. L'auteur l'a parfaitement compris et, en instillant cette "touche gloranthienne" dans tout l'ouvrage (pas si facile que cela à mettre en oeuvre) apporte ainsi sa pierre à la découverte de ce monde exceptionnel.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques