Contenu | Menu | Recherche

9mm de diplomatie

Eldarad the Lost City

.

Références

  • Gamme : RuneQuest
  • Sous-gamme : Gateway
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Avalon Hill
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 1-56038-020-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

- une pochette cartonnée format A2, repliée en A3 pour contenir le reste du matériel (la pochette comprend : un plan de la ville format A2 + 2 petits plans A4 + l'illustration de couverture devant / dos) ;
- un plan couleur simple face format A3 de la région environnante ;
- une fiche A3 cartonnée 2 couleurs avec table de rencontre de la ville ;
- un livret de 32 pages en 2 couleurs, "Map Book" ;
- un livret de 56 pages en 2 couleurs, "Adventure Book" ;
- un livret de 54 pages en 2 couleurs, "City Book" ;

Description

Ce supplément propose un matériel pour le moins copieux. Le tout concerne uniquement une ville, nommée Eldarad, la Cité Perdue. Datant de l'époque Avalon Hill, le cadre présenté se veut totalement générique (bien que reposant sur le canevas de règles de RuneQuest III) et utilisable avec tout univers médiéval-fantastique, aussi bien Glorantha qu'un autre.

- Le "City Book" présente la ville et ses habitants. Eldarad, à l'emplacement volontairement laissé flou, est présentée comme une cité ancienne, ruinée, particulièrement renommée au sein du monde où elle se trouve, et dont les habitants originels ont tous disparu en laissant derrière eux de nombreuses tombes. Peu de choses sont connues à leur sujet, mais la rumeur prétend que les Immarils, une tribu locale, seraient leurs descendants. Les 56 pages sont remplies avec : un bref historique de la ville, comment s'y rendre, les alentours, etc. Le reste du livret présente de manière pêle-mêle différents quartiers de la ville (Temple des Mercenaires, Maison des Rêves, Marché d'esclaves, etc.), avec à chaque fois une description, quelques PNJ détaillés quant à leurs caractéristiques, des références au livret "Map Book" avec l'explication des pièces et autres endroits qu'il est possible de visualiser sur une des cartes correspondantes, et des tables de rencontre.

- L'"Adventure Book" propose pour moitié une description des alentours de la ville (les terres des Immarils, un village avoisinant, les tombes des anciens occupants, les caravanes, etc.), avec moults caractéristiques de PNJ. L'autre moitié est constituée de 3 parties : 2 scénarios et une série de synopsis. Le scénario "The Gray Plague" amènera les PJ à empêcher une déferlante de rats . Quant à "Power Play", le deuxième scénario, il consiste essentiellement en l'attaque d'un Donjon pour délivrer une jeune fille, enlevée par l'un des hommes du Seigneur Local auquel elle se refusait.

- Le "Map Book" est le pendant du précédent : des cartes d'un certain nombre de lieux, dont les descriptions des pièces ou zones sont définies dans le "Adventure Book" ;

Les autres cartes présentent différentes échelles de la ville : vue de la ville et de la région alentours (format A3), vue d'ensemble de la ville (A2), vues par quartiers (plusieurs plans A4).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 11 janvier 2010.

Critiques

Sergio  

Dire qu'un jour j'ai osé acheter çà ... pour ma défense, à l'époque jeune et insouciant et pas très au fait des spécifités des gammes Rq, je n'y connaissais pas grand chose en "RuneQuest GateWay" (des mondes alternatifs plutôt fantôches et basiques pondus par Games Workshop, rien à voir avec Glorantha, seul le système de RuneQuest étant utilisé). Evidemment, dans l'introduction du supplément, une petite note indique que la ville d'Eldarad peut être placée au sein de Glorantha (là, tiens, comme çà, çà ferait sympa sur ce coin de carte), mais nulle saveur Glorantesque dans tout çà ...

Inutile d'y aller par quatre chemins, le résultat est un des plus mauvais suppléments qu'il m'ait été donné de lire. Aucune originalité, aucun attrait, des tendances très donjonesques ... des plans, des stats', des intrigues bateaux, des illustrations hideuses - et ce n'est rien de le dire - et des cartes inutiles, voilà ce que renferme ce supplément ... Eldarad souffre du double travers d'être sorti à une époque où les supplémentes de JdR étaient encore très téintés " Donjons " et de correspondre à une politique éditoriale visant à priver ce qui faisait tout le charme de RuneQuest, à savoir bien évidemment son univers (et pas son système de règles). Je n'ai pas connu " The Griffin Mountain ", mais sa version Rq:Gateway " The Griffin Island " présente tout de même bien plus d'intérêt que cet Eldarad (moyennant quand même forces adaptaions ... peut être pour revenir un peu plus vers l'original).

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :