Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Master Atlas

.

Références

  • Gamme : Rolemaster
  • Sous-gamme : Shadow World
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Iron Crown Enterprises (ICE)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 1992
  • EAN/ISBN : 1-55806-025-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 208 pages, et carte couleur (recto seulement) de 3' x 4' (91 x 122 cm).

Description

Vous utilisez Rolemaster, et vous cherchez un monde développé pour ce système ? Vous connaissez un peu Shadow World, et vous souhaiteriez avoir une vue globale et synthétique de la planète, et tous ceux qui tournent autour (dans tous les sens du terme) ? Vous voulez faire jouer dans un monde riche en magie et en personnages illustres ?

Ce supplément présente une description complète de Kulthea (du moins son hémisphère ouest) et de ceux qui y interagissent. Les éléments de la 1ère édition (boîte) sont réorganisés et complétés (+ 80 pages). Les règles utilisées sont celles de la première édition/version du système de Rolemaster, mais des règles de conversion sont fournies pour d'autres systèmes.

L'introduction passée (abréviations, système, règles de conversion...), on entre dans le vif du sujet : un premier chapitre nous détaille le monde (physique) de Kulthea, ainsi que tout le système solaire. Et un second chapitre nous décrit ce qui fait la particularité de ce monde : l'Essænce. De par la position de la planète, au carrefour de deux univers, cette énergie imprègne le monde et peut être à l'origine de pouvoirs divers, dont la magie.

Suivent plusieurs chapitres décrivant la vie ou l'intelligence que l'on peut trouver dans, sur ou autour de Shadow World :
- la flore, y compris les poisons et herbes médicinales ;
- la faune, dont dragons et morts-vivants sont partie intégrante ;
- les êtres artificiels, comme golems ou autres monstruosités ;
- les démons, de l'Essænce ou du Néant ;
- les races mortelles, dont les hommes ne forment qu'une partie ;
- les races immortelles, dont les elfes ne sont que les plus courants ;
- les divinités, nombreuses et variées, bonnes et mauvaises.

Les 3 chapitres suivants dépeignent les moteurs qui font avancer tout ce beau monde. On y trouvera des définitions du Bien, du Mal, de la Non-Vie... entre autres choses. Mais aussi un historique du monde, le niveau technologique, le calendrier, les langues.... Et pour finir, les groupes ou individus particuliers qui ont une profonde influence sur la planète et son avenir.

3 chapitres nous présentent ensuite des continents importants de Shadow World : Jaiman, Emer, tous deux théâtres de nombreux conflits et luttes d'influence ; et Folenn, où la magie coule de manière particulière. Le voyage à travers Kulthea a droit à son chapitre, tant les moyens sont variés : traditionnels, portails, Essænce ou Navigateurs. Certains voyages peuvent même conduire à d'autres mondes, dont il est brièvement fait question dans un court chapitre.

Enfin viennent les appendices, comprenant de nouvelles listes de sorts, tables d'attaques magiques et de critiques, dictionnaires.... L'ouvrage s'achève avec un index, un questionnaire et une page de publicité (autres suppléments Shadow World).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 décembre 2013.

Critiques

Guillaume hatt  

Shadow World est LE monde à partir duquel  Rolemaster a été développé.

Un monde assez fantastique, bien plus subtil est intriguant que la plupart des environnements de jeux développés à l'époque. Par contre, oui, quelle frustration à la lecture de cet opus unique. On a beaucoup de choses qui nous sont présentées, on y trouve une richesse très importante en terme d'histoire, de peuples, de civilisations, avec un drame qui se déploie sur des centaines de milliers d'années.

Et finalement on se sent tout petit, on sent que il y a pleins de choses que le MJ va savoir, que les personnages n'approcheront peut-être jamais ! Quelle frustration ! Et quel enthousiasme aussi avec cette dimension incroyable qu'y nous est offerte !

Comme dans les ouvrages de ICE à l'époque, les environnements nous sont décrits dans un cadre très bien défini : on y retrouve une "frise" historique, les grands pouvoirs à l'œuvre, la faune et la flore avec un description géographique, une bestiaire plus ou moins important (qui se base bien sûr sur le supplément Créatures et Trésors de Rolemaster). Ceci nous brosse donc une tableau très rapide, et nous donne certaines clés de compréhension.

Et en fait, lorsque l'on mûrit sa pensée, on se rend compte que on nous fournit là un canevas qui va être enrichi par tous les suppléments qui vont détailler les différents endroits de ce monde étrange qu'est Kulthea.

Cet Atlas, avec sa carte du monde, ne nous fournit en effet que quelques clés de lectures, et il va être difficile de jouer directement dans ce monde, juste avec ce livre, mais il fournit un contrat avec les joueurs. Un contrats qui promet, à l'instar du Seigneur des Anneaux, des histoires et des enjeux de dimension presque cosmique. Charge au MJ et aux joueurs de s'emparer de ce que l'on vous propose pour en faire cela !

Nous somme en avril 2020 et je m'apprête à relancer une campagne dans Shadow World, en utilisant les règles de Rolemaster ed2 !

Critique écrite en avril 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques