Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Premières Armes

.

Références

  • Gamme : R.A.S.
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Julien Nicolas et Baudoin Thomas
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2006
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document en couleurs de 56 pages.

Description

Premières Armes présente une série de six scénarios ponctués de sept nouvelles.

Les trois premières nouvelles (3 pages) décrivent la même histoire, l'attaque d'un camp humain par des Ullars, vue par les trois espèces jouables (Humains, Ullars, et Adhaarax). La quatrième nouvelle (4 pages) met en oeuvre une série de trois textes où l'on trouve une bande de corsaires humains aux prises avec des Shankkares. Enfin les trois dernières (3 pages) sont des "novélisations" de scènes des derniers scénarios afin d'aider le meneur de jeu dans ses descriptions.

Mis à part L'île au trésor, les scénarios mettent tous en scène les PNJ introduits dans la capsule Projet Bêta.

La légende d'Abbock (11 pages) décrit le retour du clan Tycho après un long voyage pour retrouver la planète des origines. Le retour de la légende d'Abbok (7 pages) sert d'épilogue à la course poursuite décrite dans le précédent scénario. Il permet de faire découvrir aux joueurs des éléments qu'ils n'avaient pas découverts lors du précédent scénario.

L'île au trésor (10 pages), bien qu'il puisse être joué indépendamment, constitue une suite de Gore Story (capsule de Greenland). Écrit pour les Humains ou Ullars, il peut être joué par n'importe quelle espèce. Il rappelle de très loin l'oeuvre de Robert Louis Stevenson et permet aux joueurs de sortir (pour un temps) de leurs obligations militaires pour jouer des pirates...

La campagne des Bêtas Noirs est une suite de trois scénarios : Bitume MK5, Carnage, La vérité est ailleurs (18 pages en tout). Cette campagne permet d'introduire, si ce n'était déjà fait, les PNJ du projet Bêtas Noirs. Faisant suite à La légende d'Abbock, ce sont surtout trois scénarios enlacés pour les trois espèces jouables de R.A.S.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mai 2010.

Critiques

Henris Lebel  

Depuis que je mets des critiques sur le rôliste, j'ai l'impression d'être toujours négatif et toujours aigri. Alors pour faire une pause et pour montrer que je sais prendre critique dans le sens constructif et non destructif je vais vous parler de "Premières Armes".

Les nouvelles sont sympas. Pas révolutionnaires mais bien écrites efficaces et puis si on est pas content et qu'on veut des nouvelles de RAS, autant lire un livre Starcraft chez fleuve noir ou même Warhammer 40 000, qui n'est pas si loin de R.A.S. par certains côtés.

Les six scénarios sont moyens voire bons. Ils mettent en valeur des suppléments de contextes dont je ne voyais pas l'intérêt comme Projet Bêta ou suivent les scénarios parus dans Greenland. D'ailleurs c'est ce que j'ai le plus aimé : leur homogénéité et le fait que les scénarios se suivent mais ne se ressemblent pas. "La légende d'Abbock" est de très loin le moins bon du lot mais introduit les autres. Pourquoi le moins bien : c'est le plus linéaire, le moins original, la fin est concon et le moins bien écrit. En gros, Abbock arrive, il a un gros secret, on se bat sans vraiment savoir contre qui ni contre quoi puis Abbock crève avant de dire quoi que ce soit. Il a toutefois l'avantage d'introduire un peu mieux le météore de la tortue. A ce sujet, que viennent faire des mégas légionnaires sur le météore avec des pirates qu'ils combattent ?

Tous découlent de ce scénario mis à par L'île au trésor alors, quoi qu'il en soit, même le moins bon est sauvé. La "mini-campagne" des Bêtas Noirs est sympa mais demande quelques peu de travail. Le contenu, la qualité et l'originalité dépassent de loin beaucoup de jeux de rôle pdf payants. Les images sympas, la mise en page correcte et le prix défiant toute concurrence achèvent de me convaincre de lui mettre un 5 bien mérité.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques