Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Linzi

.

Références

  • Gamme : Qin
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2007
  • EAN/ISBN : 2-914892-48-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 120 pages

Description

Dernier supplément de la gamme Qin, Linzi propose aux joueurs et au MJ un cadre de jeu légèrement différent de celui de la campagne. Ce supplément propose en effet la description de la ville de Linzi, d'un village côtier et d'un clan noble, tous situés dans le dernier royaume conquis par le Qin : le Qi.

Le supplément débute par une introduction (2 pages) présentant le supplément et proposant une version alternative du tao de "la Création Inspirée". Le premier chapitre ("Linzi : la Cité", 79 pages) présente ensuite la capitale du Qi, Linzi. La ville est moins "carrée" que Xianyang, la capitale du Qin. Ce chapitre expose son histoire ainsi que celle du Qi. L'organisation du gouvernement du Qi, de la ville, ainsi que les principales personnalités y résidant sont également présentées. La plus grande partie du chapitre est consacrée à la description de la ville, quartier par quartier. Pour chacun d'eux sont proposés une vue d'ensemble, une description des factions importantes et de l'organisation du quartier, ainsi que des détails sur quelques lieux et personnages essentiels.

Les douze quartiers de la ville sont :
- la vieille ville
- la Grande Université bénie par les Cieux
- le haut quartier
- la Cité céleste
- le quartier populaire
- le quartier de Joseon, peuplé comme son nom l'indique par la population coréenne de la ville
- le petit wu lin, refuge des wuxias
- le quartier des fleurs
- les grands ateliers
- les docks
- la cité militaire
- le quartier perdu, dans lequel fantômes, démons et une entité corrompue déambulent une fois la nuit tombée

Le chapitre se termine par un scénario en deux actes propulsant les joueurs au coeur des manigances des marchands de la ville.

Le deuxièm chapitre ("le Village de la Vague-dragon", 15 pages) présente un village côtier dont le quotidien vient d'être bouleversé par l'installation toute proche d'une garnison militaire. L'histoire du village, ses habitants et lieux importants sont présentés. La particularité du village est qu'une fois par génération, une gigantesque vague vient mourir au pied du village. La vérité derrière ce phénomène est également expliquée. Le chapitre se conclut par un scénario propulsant les personnages dans une affaire de trahison et de tension entre le Qi, le Chu et le Joseon.

Le troisième chapitre ("Le Clan du Dragon Evanescent", 13 pages) est construit sur le même principe que les deux précédents. C'est ici un clan noble qui est proposé. Son histoire, le manoir familial, ainsi que les personnalités du clan sont présentés. Un scénario plonge les personnages dans la lutte entre les diverses factions du clan.

Le dernier chapitre du supplément ("Xiangqi", 7 pages) fournit des éléments afin de construire une campagne centrée sur la chute de la dynastie Qin, et donc de faire suite à la campagne de Tiàn Xia. Un synopsis de campagne en trois points conclut cette partie.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stéphane 'StephLong' Treille  

Dernier supplément de la gamme Qin, qui vient clore en beauté l'aventure des Royaumes Combattants. Linzi est une boîte à outils qui a su se parer de ses plus beaux atours. Les illustrations sont magnifiques, à la hauteur de ce à quoi nous étions habitués.

A l'intérieur, c'est une mine d'infos, de pistes à explorer. La description de la ville est riche, très riche, les galeries de PNJ donnent une vraie vie à cette grande cité du Qi. A signaler un bel hommage au travail accompli par Kong Fu Zi et les auteurs du fanzine Les Manuscrits de Linzi. Le descriptif de la capitale permettra au Mj de mettre en place nombres d'aventures et servira également d'inspiration pour créer d'autres villes. Il y a également quelques styles martiaux du plus bel effet, et un scénar de haut vol qui laissera des marques dans la capitale.

Le village de port dragon aborde l'aspect maritime des Royaumes Combattants, là encore il y a pleins d'infos à piocher et un scénar bien sympa sur terre comme sur mer. Le clan du dragon évanescent est lui aussi plein d'inspis pour les MJ désireux de créer leur propre clan, et le scénar qui va avec est très réussi. Enifn le bouquet final, une suite de synopsis qui aidera les MJ à faire jouer après avoir fini la campagne Tian Xia.

En résumé, c'est riche, dense, ça fourmille d'idées. On sent que les auteurs se sont fait plaisir et le plaisir est partagé, la qualité est au rendez vous aussi bien sur la forme que sur le fond. Une belle fin pour un jeu qui m'a conquis depuis le début et ne m'a jamais déçu.

Juste une petite info : ce n'est pas tout à fait la fin des Royaumes Combattants, l'aventure va perdurer par le biais du fanzine "Les Manuscrits de Linzi", c'est bien le signe que la gamme a su conquérir un public de passionné(e)s.

Tatsumi  

Linzi est assurément un excellent supplément. Il n'est certes pas indispensable mais passer à coté serait très dommage car il met en oeuvre un maximum du potentiel de Qin. On sent que les auteurs se sont faits plaisir à recréer une ville immense aux lieux attachants (quelque que soit le quartier) et aux PNJ motivants à rencontrer et faire rencontrer à ses joueurs !

La présentation de la ville, qui pourrait être classique après Xianyang, s'étend sur un plus grand nombre de pages : on s'immerge donc beaucoup plus profondément dans cet univers à la seule lecture. Les PNJ ne sont pas là pour servir la gigantesque campagne mais font vivre cette ville avec leurs multiples intrigues croisées ou simplement leur apparence sympathique ou détestable ! On pourrait donc passer des heures à jouer dans cette ville sans redondance ni ennui. C'est la grande force de ce supplément.

Et il en a pour tous les goûts : arts martiaux, intrigues politiques et géopolitiques, lutte sociale, jeux de pouvoir entre érudits, grand banditisme et contrôle de la pègre, corruption mais aussi justicier valeureux sans que jamais la cohérence de la capitale du Qi ou celle de l'univers de Qin ne s'en trouve altérée. C'est donc une grande réussite.

Les scénarii proposés ne sont pas forcement à la hauteur de la ville mais un peu d'imagination et des PJs ambitieux pourront sans problème les accommoder à leur façon.

Linzi est donc un supplément merveilleux qui donne vie à tout le matériel fourni par les précédents ouvrages. Je m'y perdrais avec grand plaisir !

BEn  

Voici la fin de la gamme qui arrive en grande pompe ! Qin finit par un supplément nommé Linzi, celui-ci est un dernier baroud d'honneur offert aux fans après l'excellente campagne Tian Xia.

La cité de Linzi est composée de nombreux PNJ et de myriades d'histoires, il y a de quoi peupler ici la vie de vos joueurs. Dans mon cas, je sais que je ne me servirai pas de Linzi comme cadre de jeu, j'ai donc choisi d'incorporer une grosse partie de la ville de Linzi dans la cité de Daï. Sacré du Ciel, Secte des Disciples de l'Immortel, clin d'oeil aux 4 Justiciers, il y a de quoi amuser vos joueurs et leurs personnages.

La suite est intéressante car il y a tour à tour un village côtier et un clan de wu xia que l'on peut remanier et utiliser comme l'on veut. Les histoires et les PNJ sont intéressants et le maître de jeu pourra encore en faire ce qu'il veut.

Au final, Linzi est une très belle boîte à outils comme seuls savent le faire les auteurs de Qin. Pourquoi un 3 et pas un 4 ou 5 alors ?

Tout simplement car je trouve les scénarios très en-dessous de ceux de la gamme. Ils clôturent trop facilement quasiment toutes les intrigues semées dans le supplément ce qui rend caduque les textes écrits auparavant. La suite de la campagne demande bien trop de travail et n'a pas l'envergure de TX.

Mais ne vous fiez pas qu'aux scénarios car il y a dans ce supplément assez de matériel pour jouer encore et encore à ce merveilleux jeu qu'est Qin.

biRg  

Le dernier opus de la gamme. Linzi. Et très vite, on regrette qu'il ne soit que le dernier ! La mine d'informations et d'inspirations qu'il contient en fait un supplément riche et indispensable à tout meneur souhaitant faire évoluer ses joueurs dans le monde.

Mythes et Animaux Fabuleux nous donnait tout le spirituel, les légendes et les bestioles que l'on pouvait croiser dans les royaumes combattants, mais il manquait à certains un village typique, ou, plus simplement, la partie moins "légiste" du monde décrite et illustrée. Et bien avec Linzi c'est chose faite, plus de frustration (légère, certes), et un véritable sentiment de complétude : on regrette évidement que la gamme se termine car on en veut toujours un peu plus, mais en même temps, on sait que l'essentiel a été écrit et qu'un MJ a tout sous la main pour des années de jeux et de plaisirs hauts en couleurs.

Un petit bémol cependant, mais qui est bien loin d'être un reproche, la barre a été mise si haut par la campagne qu'il y a un petit sentiment de moins magistral, moins exceptionnel que dans Tian Xia, notamment au niveau des scénarios. Mais que l'on ne s'y trompe pas, Linzi est un supplément plus qu'excellent qui, j'en suis convaincu, ravira tous les adeptes de la gamme.

Dragonfly  

Avec le Livre de base et Mythes et Animaux Fabuleux, Linzi constitue ce qui pourrait constituer une base solide pour commencer Qin.

Décrite dans le dernier supplément de la gamme Qin, Linzi est le pendant de Xianyang décrite dans la première partie de la campagne. Linzi est l'incarnation de la ville ancienne, face à l'organisation méthodique de la capitale du Qin, et doit servir de base pour la description des autres cités des Royaumes Combattants.

La description des différents quartiers, et des très nombreux PNJ qui les fréquentent, fournit au meneur plus d'intrigues qu'il ne pourra jamais en utiliser, surtout au vu de la densité de la gamme. Ce supplément est en plus quasiment intemporel et peut vous suivre tout au long de votre campagne ou presque. En effet, le Qi dont Linzi est la capitale est le dernier royaume à tomber entre les mains du Qin.

"Le village de la Vague-dragon" vous fournit un archétype pour tous vos villages, sans compter qu'il introduit la mer dans les Royaumes Combattants, avec ses secrets et intrigues, ainsi qu'un scénario "Tempêtes" particulièrement savoureux.

De même, Linzi fournit un archétype de clan, "le clan du Dragon évanescent" avec son histoire et son style martial, ainsi qu'un scénario « La Griffe brisée. »

Le livre se conclut sur un épilogue à la campagne Tiàn Xia par quelques trames, et permet ainsi de jouer dix ans après l'unification, la chute de la dynastie Qin.

Nouille Implacable  

Dernier supplément de la gamme Qin, Linzi ne présente qu'un défaut (majeur) : il sonne la fin de cette géniale série.

Une nouvelle boite à idées reprennant, avec succès, ce concept déjà testé dans d'autres suppléments de la gamme.

De nombreux outils pour animer Linzi - mais aussi toutes autres grandes villes -, des personnages suprenants, des intrigues bien réfléchies, cela pourrait sembler répétitif après le supplément sur Xianyang (une autre capitale) mais il n'en est rien. De plus on trouvera dans Linzi des détails sur la vie en village et dans un clan... Le tout décrit de façon méticuleuse comme à l'habitude des auteurs...

120 pages bien(et joliment)remplies, pour un prix très abordable.

Je ne peux que tirer mon chapeau aux auteurs et regretté que Linzi n'ait pas de petit frère.

Droit Devant  

Linzi, le Joyau de l'Est. Après avoir exploré le Qin et sa capitale, les auteurs de la gamme nous présentent le dernier épisode de la campagne Tian Xia avec la capitale du royaume de Qi.

Pour avoir joué pas mal de temps à L5A, Linzi m'a tout de suite fait penser à la boîte de Ryoko Owari: une grosse ville, haute en couleurs, avec une description des quartiers et pléthore de PnJ qui ne manqueront pas d'amuser, d'irriter ou d'intriguer vos joueurs. Il y a du travail derrière ce supplément! Chaque quartier propose sa petite histoire, description, et les lieux fameux ainsi que les PnJs principaux.

Les quartiers restent suffisamment vagues pour pouvoir y caser ce qu'on souhaite; ses petits PnJ à soi, par exemple. Plusieurs intrigues sont lancées, qui n'attendent que les Joueurs pour les résoudre ou les compliquer; entre complots, mystères, politique, tournois d'arts martiaux, luttes syndicales, esprits errants et problèmes de coeur, on devrait trouver sans souci de quoi occuper une table pendant des mois entiers!

pitche  

De magnifiques illustrations comme dans toute la gamme d'ailleurs.

Une présentation dynamique et bien faite de Linzi, ses quartiers, ses habitants, ses secrets. De quoi y passer/vivre de bons moments. Sûr qu'il y aura du travail à fournir car aucune piste (synopsis) n'est fournie.

Le scénario est fort intéressant alliant émotion, poésie, fantastique, dramaturgie, action, etc. avec des personnages attachants et passionnants. L'un de mes préférés.

Pour ce qui est de la campagne envisagée, proposée, c'est tellement condensé qu'il est parfois difficile de s'y retrouver et nécessiterait un travail énorme même si l'idée est louable. Trop dense pour être "accessible" facilement. Ca démérite un peu, d'où le 4/5.

Critique écrite en avril 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques