Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

PS238

Références

Thème(s) : Super-héros

  • Système(s) utilisé(s) : Hero System
  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

PS238 est le nom de l'école pour enfants aux super-pouvoirs où sont inscrits les personnages-joueurs. C'est également le nom du comic humoristique éponyme de Aaron Williams dont ce jeu de rôle est une adaptation.

PS238 propose ainsi d'incarner des étudiants de cette école qui se trouve, à l'insu de la population, sous une école de la petite ville américaine de Wonderburg. Les PJ seront amenés à devoir gérer leurs cours, leurs camarades pas toujours commodes, et d'éventuelles menaces qui pourraient toucher la petite ville où ils habitent. Le background développé par le jeu tient compte des vingt-neuf premiers numéros du comic PS238.

Le jeu utilise une version allégée du HERO Sytem qui fait déjà tourner le jeu de super-héros Champions. La création de personnage est réalisée par la distribution libre de points de création dans les huit caractéristiques primaires (Force, Dextérité, Constitution, Robustesse, Intelligence, Ego, Présence, Beauté) d'où sont dérivées six caractéristiques secondaires (Défense physique, Défense énergétique, Vitesse, Récupération, Endurance, Encaissement), les compétences, les dons ("Talents"), les pouvoirs et les désavantages qui définiront le personnage en termes de jeu.

Le système de PS238 permet de créer des pouvoirs de toutes sortes en combinant, contre des points de création, les différents paramètres de ceux-ci. Il est également possible d'utiliser la liste de pouvoirs déjà paramétrés existante.

Le système de résolution repose sur des jets de dés à 6 faces : 3d6 pour un jet de compétence, plus pour les effets des pouvoirs. A la valeur de base s'ajoutent d'éventuels modificateurs, et le résultat minimum est recherché.

Le combat utilise deux échelles pour les blessures, points de "stun" et points de "body" : la perte des premiers entraîne l'inconscience, celle des seconds, la mort. Chaque tour de combat de douze secondes est découpé en douze segments d'une seconde. A chaque segment, le personnage peut agir ou non suivant la valeur de sa vitesse. Si plusieurs personnages doivent agir au même segment, ils le feront dans l'ordre décroissant de leur dextérité. La valeur de la difficulté du jet d'attaque (3d6) est fonction de la valeur offensive de l'attaquant et de la valeur défensive du défenseur.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
PS238
première édition
Livre de basemars 2008Hero GamesPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...