Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Colt Town

.

Références

  • Gamme : Post-Mortem
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 2005
  • EAN/ISBN : 2-914536-46-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

un livret agrafé (19 x 25 cm) de 32 pages.

Description

Après l'habituelle page de crédit, l'histoire de Colt Town nous est contée. Colt Town est le fruit de trois rencontres. D'abord, le choc avec l'enclave de Schmeuland, qui se résolut étonnement en toute discrétion. Puis l'invasion des colons de Frontera, qui rapidement repoussèrent les Indiens d'origine dans de petites parcelles. Enfin, l'arrivée de Necro.com, qui vit dans cette situation conflictuelle un lieu propice à la production d'émission de Western-réalité. L'usage de l'enclave parallèle de Schmeuland permis d'aménager des coulisses parfaites, car on y retrouve tous les lieux de Colt Town. Cette présentation s'achève par quelque nouveauté technique, tel le facteur décès "pendu", une série de nouveaux POC, et la table locale des effets infinis.

Le lecteur découvre ensuite les règles du show : chaque habitant de Colt Town porte une étiquette qui définit son rôle dans l'émission de Nécro.com. Ce rôle pouvant apporter la gloire, il est normal que lui soit consacrée une partie décrivant les critères de reconnaissance et la conséquence de leur évolution. Ainsi, un spectre de Colt Town est défini par des niveaux de Bon, de Brute, et de Truand.

Il est temps d'explorer en détails l'enclave :
- La Totem Valley, peuplée de zombisons, est le lieux de villégiature des Cowboys. On y trouve en vrac de petites bourgades, avec maréchaux-ferrant pour sa monture, saloon pour le poker et la baston, banques pour les braquages, diligences pour les attaques, et pompes funèbres pour être "immortalisé" (sur la pellicule bien sûr). Totem Valley accueille aussi Colttown City, ville de colons classique, où le chemin d'Ever "West & Gordon" se développe, et où les institutions mortifères sont le plus présentes. Le bouge est un lieu un peu à part de la ville, tant il est mal fréquenté, notamment par Miss Jane et ses filles.
- Les terres mexicaines, dirigées par El Presidente (qui change régulièrement), ont pour capitale Muerta Ciudad. Ici, la chaleur est telle que la sieste occupe la majeur partie de la journée. Certains mexicains plus entreprenants ont eu l'idée de convertir des mines d'Ever appauvri en camps de vacances, les club Mex.
- Dans le Plateau des Ancêtres Retrouvés les Indiens résistent tant bien que mal aux colons, mais suivent les mêmes règles que le reste de l'enclave. Les hommes médecine trafiquent leurs drogues, l'industrie textile prospère, et Fier Bison Invincible surveille ses sujets.
- Les spectres courageux (ou dangereux) se rendent dans Maze Canyon, lieu n'existant pas dans les coulisses (l'enclave parallèle de Schmeuland), et accueillant les criminels hors-le-show et les villes fantômes.

Il est possible de découvrir le monde des coulisses, où tout semble identique à l'autre Colt Town. C'est ici que Nécro.com réalise ses émissions, les ponctuant de fatiguantes Vouaoffs, et adaptant le climat au besoin scénaristique grâce aux installations de Météo-Rance.

Pour finir, "A poor Lonesome Coyotte" est un scénario ouvert, se limitant à une description de protagonistes et de lieux clés, et permettant aux héros de l'intrigue de découvrir les puissants manitous.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

 

A Casus, nous avions craint que Post-Mortem n'ait passé l'arme à gauche. Et puis son éditeur nous a averti qu'un nouveau supplément, Colt Town, allait paraître (il doit déjà être dans votre boutique depuis quelques temps). C'est donc avec une impatience proche de la démence que j'attendais ce nouveau supplément. Et là, les accidents se sont multipliés, empêchant le supplément de parvenir à la rédaction, comme si les institutions mortuaires ne voulaient pas que leurs secrets soient révélés. Canis a donc vendu son âme à un coursier-démon, et le supplément est malgré tout parvenu jusqu'à votre serviteur.

Colt Town explore l'enclave western du monde de Post-Mortem. On y trouve donc des cow-boys, des Indiens, des Mexicains, et de vrais Américains qui n¿aiment pas les étrangers.Mais voilà : Colt Town, c'est en fait un gigantesque reality-show. Les spectres sont sans cesse filmés, leurs exploits retransmis en permanence sur le e-crân, pour la plus grande joie des spectres des plaines de poussière et des publicitaires !

Bref, comme à l'accoutumée, ce supplément propose un cadre de jeu parfaitement déconnant. Je l'ai déjà dit, mais je le répète : soit vous jouez à Post-Mortem, et vous aimez le western (ou mieux : vous détestez le western, et vous payer la trogne des cow-boys vous fait ricaner) auquel cas ce supplément est fait pour vous. Soit vous ne jouez pas à Post-Mortem. Auquel cas, lisez quand même Colt Town, ne serait-ce que pour vous fendre votre rôliste poire ! Seule ombre au tableau : le supplément n'a pas bénéficié d'un relecteur orthographique, et les hasardeux accords des participes passés s'en ressentent...

Eric Paris - Casus Belli n°33

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques