Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Camp Golgotha

.

Références

  • Gamme : Post-Mortem
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2004
  • EAN/ISBN : 2-914536-43-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret agrafé noir et blanc (19 x 25 cm) de 32 pages.

Description

Camp Golgotha, quatrième supplément de la gamme Post Mortem, est consacré à la Fraction Résurrection, groupe terroriste mené par le mystérieux J.C. L'ouvrage décrit aussi deux lieux liés à la Fraction : l'Au-Dessous et le Camp Golgotha, enclave secrète servant de repère à J.C.

Après une page d'introduction sur les origines de la Fraction Résurrection, le premier chapitre (3 pages) décrit l'Au-Dessous, une zone de l'Au-Delà située sous les plaines de poussière et abritant entre autre le lac d'Eau de Vie, nécessaire à la résurrection. Ce lieu dispose en outre de sa propre table d'effets infinis.

Le deuxième chapitre de 12 pages décrit le Camp Golgotha, QG de J.C. On y trouve un tour des principaux lieux et une présentation des plus importantes personnalités. Une table spécifique des effets infinis est fournie.

Le chapitre suivant (6 pages) présente l'organisation de la Fraction, de sa tête pensante (J.C. et ses Apôtres) à ses hommes de terrain, en passant par quelques fonctions spéciales comme les inquisiteurs.

Le quatrième chapitre (5 pages) est consacré au Corpus et à ses applications pratiques. Le Corpus est une caractéristique spécifique aux membres de la Fraction et définit l'état du corps physique du spectre : de la poussière à l'état tout neuf, en passant par différents stades de décomposition. On apprend aussi comment se passe une résurrection, ce qui permet notamment d'envisager un scénario Post Mortem au milieu d'une campagne d'un autre jeu, ainsi que la description de quelques pouvoirs et bonus octroyés aux adeptes de J.C.

Enfin, un scénario de 5 pages clôt l'ouvrage. Il se déroule durant la Grande Finale Inter-Enclave et peut constituer un premier contact avec la Fraction ou être joué par des joueurs qui en sont déjà membres.

A noter que contrairement aux autres suppléments, la stèle n'est pas reproduite ici.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Redzar  

Bon je dois l'avouer j'adore post-mortem et mon ouvrage de référence reste le Necronomicon. Donc qu'avons-nous là, rien de moins que le supplément traitant d'une des fractions de l'Au-delà les plus influantes (et remuantes), la fraction résurection. Première lecture qui en appelle une autre tant on est mort de rire en lisant le supplément la première fois (les rats stafarilles, Le King, Maria, le surfeur d'argent...). Après cette lecture on se rend compte des possibilités de la fraction, et ils sont énormes.

On découvre aussi les différents apôtres (au nombre de 11, 13 à table cela porte malheur) la hiérarchie et les services spéciaux, comme quoi il y a des possibilité d'évolution différente à la fraction. Puis on a la page matos, la page comme réssussiter dont le système est très astucieux .Et enfin le scénario qui est sympas et où l'on peut découvrir un autre groupe rebelle tout aussi intéressant.

Donc un supplément tout aussi indispensable que le nécronomicon pour exploiter à fond le backgound de post-mortem. Bref que du bonheur en lisant et relisant ce supplément, des idées plein la tête et des joueurs qui ne peuvent plus se plaindre.

Slawick Charlier  

Cet ouvrage est tout simplement ce qu'il pouvait arriver de mieux à Post Mortem, essentiellement parce que son sujet concerne l'ensemble du monde de PM et pas seulement une enclave. Il fournit donc les bases permettant de construire une campagne durable, ce qui manquait au livre de base et aux autres suppléments - y compris le Necronomicon. L'ensemble est intelligemment construit, prenant en compte les spécificités d'un monde de morts, mais sans oublier d'être drôle. Le scénario permet même d'insérer les joueurs dans cette trame, et ce de manière ouverte - ils peuvent aussi bien finir comme membre de la Fraction que comme ennemie par exemple. Le seul regret, minime, concerne la description du QG de la Fraction Résurrection, un peu trop longue étant donné son utilité en jeu. Ce qui l'empêche d'atteindre la note maximum.

 

L'au-delà est pourri jusqu'à la racine par une flopée d'organisations qui contestent l'autorité de la Grande Faucheuse. Parmi celles-ci, il y a les célèbres résurrectionnistes, qui s'opposent non seulement à la Mort mais aussi à la mort. Rien que ça. Leur chef, JC, prétend même vouloir ressusciter tout le monde!

Le camp Golgotha présente cette terrible organisation paramilitaire qui mine les autorités du monde de Post-Mortem - son chef, ses Apôtres, Fidèles, et autres séides. Les blagues jetées ci et là sont bien dans le genre Post-Mortem (on y parle même d'un Incident Jésus, les amateurs de Nephilim reconnaîtront), ce qui n'est pas pour déplaire à Canis.

Au-delà de l'humour, le supplément décrit la base secrète des résurrectionnistes, largement inspirée dans son organisation de divers groupuscules terroristes d'extrême gauche et d'extrême droite (le réseau fabrique même des cigares à la Castro) ; ses personnages importants (on y apprendra enfin la vérité sur le King) ; et, bien sûr, le désormais classique matos accessible aux spectres dela Fraction Résurrection (grenades-crucifix, auréoles- scies circulaires, etc.) Bref, du matériel bien déconnant, qui attisera la convoitise de vos PS !

Côté scénario, on a droit à un canevas de film d'action, dont la rédaction n'est pas sans rappeler celle d'un scénar' pour Feng Shui, plutôt réussi malgré l'étroitesse du format.

Soyons francs : vous avez réussi à convaincre vos joueurs de jouer à Post-Mortem en leur promettant la mythique campagne de la résurrection. Les questions soulevées dans ce supplément devraient sérieusement les motiver!

Éric Paris - Casus Belli n°25

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques