Contenu | Menu | Recherche

Where there's a whip, there's a way !

Chevaliers Aventureux

.

Références

  • Gamme : Pendragon / King Arthur Pendragon
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 2-906897-38-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 160 pages.

Description

Ce supplément pour Pendragon s'éloigne de l'esprit de base de la littérature arthurienne en offrant la possibilité aux joueurs d'incarner des personnages de toutes origines : des chevaliers païens, des Pictes, des femmes, des druides...

Après une brève introduction, le premier chapitre propose un système de règles avancées pour la création de personnages, qui permettra d'utiliser les autres informations contenues dans cet ouvrage (le système de création décrit dans le livre de base, ne permet de créer que des chevaliers kymriques venant de la région de Logres). Ce système prend en compte les différentes origines sociales et les différentes religions jouables.

Le deuxième chapitre décrit l'Angleterre et les autres pays d'importance tel que l'Irlande, la France, la Bretagne et l'Occitanie, qui sont des origines possibles pour les personnages. Après une brève description de la géographie de l'Angleterre et des différents modes de transport à travers le pays, suivent plus de 30 pages de descriptions régionales. Chacune de ces sections sont organisées de la même façon : elles commencent par des éléments de création de personnage (pays d'origine du personnage, ce qui détermine sa culture et sa religion ; origine sociale et seigneur auquel il a prêté allégeance) et continue sur la description succincte des principales villes/régions de la région/du pays. Ce sont ainsi Logres, la Cambrie, la Cumbrie, le Nord, les Cornouailles, la Bretagne, les Iles occidentales, la France et l'Occitanie qui sont passées en revue.

Le troisième chapitre décrit les différentes cultures présentes dans le jeu. On y retrouve les Kymris, les Français, les Occitans, les Irlandais, les Pictes, les Romains et les Saxons. Pour chacune de ces cultures sont données quelques informations pour les incarner (stéréotypes de comportement, attitudes courantes et politique), une liste de noms masculins et féminins, un guide de prononciation si nécessaire, la liste des traits et passions de cette culture ainsi que les traits dirigés et les passions locales, les compétences de départ et une table d'héritage.

Le quatrième chapitre décrit les différents titres de noblesse et les avantages et devoirs correspondants. Si les joueurs n'ont pas l'ambition de devenir de nobles seigneurs, ils trouveront peut-être leur bonheur avec les autres organisations décrites dans ce chapitre, comme les Chevaliers de la Reine qui ont voué leur vie à sa protection ou bien encore les Nouveaux Celtes qui sont mécontents du règne d'Arthur.

Le cinquième chapitre est consacré aux femmes. Tout d'abord il retrace le rôle traditionnel des femmes tel que présenté dans la littérature (épouse, nonne, ...). Puis, vient ensuite une vision plus jouable des personnages féminins avec des règles de création de femmes guerrières ainsi que quelques organisations auxquelles elles pourraient appartenir.

Le sixième chapitre présente quelques unes des religions coexistant à cette époque : le christianisme, le paganisme, les organisations païennes, le wotanisme et le judaïsme. Pour chacune de ces religions, on retrouve son credo et son histoire, puis ses sites d'intérêt, les titres et les rangs et pour finir quelques PNJs suivant cette religion.

Le septième chapitre est consacré à tout ce qui concerne l'argent. Tout d'abord on trouve une liste des prix pratiqués en ville pour les biens les plus courants, puis plusieurs pages sont consacrées à l'écurie : les types de montures, les harnachements, les différentes races et les règles additionnelles pour utiliser les montures en combat. Le chapitre se termine sur une présentation de la mode et des vêtements de l'époque puis sur les différentes armures.

L'avant dernier chapitre détaille les grands événements sociaux organisés par les seigneurs tels que les visites à la cour, les tournois et la chasse. Chacun de ces événements est détaillé du point de vue du jeu : comment sont-ils organisés, quels sont leur coût et leurs règles de jeu spécifiques.

Pour finir cet ouvrage, le dernier chapitre donne au maître de jeu quelques informations sur la magie et les faëries. Il n'y a aucune règle pour mettre en jeu la magie, le MJ a le libre arbitre d'en faire ce qu'il souhaite. Différents types de magie sont décrits, tels que la magie primitive, la magie chrétienne ou la magie druidique... Puis on découvre ensuite quelques éléments pour mieux comprendre le monde des faëries.

Les dernières pages de l'ouvrage comprennent les notes de l'auteur, un résumé de la création de personnages, la bibliographie et une fiche de personnage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Harfang  

Avec les régles de base de Pendragon vous êtes a priori des chevaliers du doux comté de salisbury, et qui plus est naissant a l'aube de la troième époque de Pendragon...

Ce supplément décuplera votre univers de jeu, tant au niveau de vos personanges que de vos PNJ. A travers le système de création de personnage et du descriptif des peuples Vous pourrez maintenant voyager des confins de L'irlande jusqu'a l'occitanie et des teritoires pictes jusqu'a Lyonnesse.

Egalement présent, de nombreuses parties sur les apsects culturels de l'ére du pendragon, tournoi, banquet, chevaux etc. ne feront que renforcer la richesse du monde. Bon, je suis fan, je crois que ça se voit. Si vous n'avez que deux suppléments à prendre pour Pendragon : Chevaliers aventureux en fait partie, le deuxième étant la campagne de l'enfant roi.

Cgone  

Du tout bon ! A la hauteur du livre de base, ce supplément étend l'univers jouable de Pendragon, en décrivant d'autres lieux et en permettant de jouer des personnages d'autres origines. La présentation de l'ouvrage est claire, et on prend toujours le même plaisir à lire les informations divulguées.

Un petit bémol toutefois : le fait de faire intervenir des PJ d'autres pays peut quelque peu ébranler la rigidité des lois de Salisbury. Mais ce n'est vraiment qu'un détail, facilement contournable.

Fab  

Un bon supplément, bien que très dense et assez technique. Toutes les qualités inhérentes à la gamme Pendragon sont ici présentes (détails, exhaustivité de certains sujets), avec un petit bémol toutefois : les régions sont survolées, avec certaines informations pas assez poussées pour être facilement exploitables en jeu ("le roi de (...) est (...)" : c'est très bien, mais pour un jeu en campagne, ça manque de jouabilité...). Par contre, les informations culturelles sont suffisantes, et c'est un vreai bonheur de pouvoir faire intervenir un autre chevalier que le bon vieux personnage de Salisbury!

En fait, la grande majorité des sujets présentés ici le sont aussi dans d'autres suppléments plus spécifiques (sur les Pictes, les Saxons, dans l'excellentissime Noblesse Oblige...), le rendant ainsi en partie caduque.

Ne boudons pas notre plaisir, si tous les suppléments de JdR étaient de cette trempe, ça ce saurait!

CCCP  

Chevaliers aventureux permet d'ouvrir les possibilités de création de personnage et permet de proposer un héros qui ne soit pas un jeune chevalier chrétien kymri de Salisburry.

Cela passe par une présentations des différentes religions, de toutes les régions de "Bretagne"... C'est d'une certains façon un guide de l'univers et ça c'est un gros travail qui mérite d'être salué.

L'aspect sur la création de personnages non canonique est intéressante, par contre il y a un gros hic : comment la mettre en place :

Il est désormais possible de joueur un groupe composé d'un guerrier saxon, d'un grand seigneur français, d'un druide et d'une femme chevalier juive, mais est-ce que l'on joue encore à du Pendragon ?

On peut techniquement sortir du cadre de jeunes chevaliers de Salisburry, par contre aucun outil, conseil, garde fous n'est donné au meneur pour continuer à jouer à Pendragon, comment revoir les difficultés, comment intéresser les joueurs, comment garder une cohérence dans le groupe.

Critique écrite en octobre 2015.

 

Attention, chef-d'oeuvre !

Ce supplément d'une qualité exceptionnelle regorge d'informations sur le monde de "Pendragon", et ouvre de nouveaux horizons aux joueurs comme aux meneurs de jeu.

On y trouve notamment un système de création de personnage beaucoup plus étoffé que celui des règles de base. Désormais, votre chevalier ne sera plus obligatoirement l'aîné d'une famille illustre de Salisbury mais pourra appartenir à l'un des sept peuples du monde de "Pendragon" : Cymris (Bretons), mais aussi Irlandais, Romains, Saxons, Pictes, Occitans et Français ; tous sont présentés avec leurs coutumes et leurs particularités culturelles. La religion, l'origine sociale, le rang d'aînesse et la fortune sont également pris en compte.

A cela s'ajoute un véritable atlas arthurien, qui détaille les différentes régions de Grande Bretagne, mais aussi les Iles de l'Ouest (Irlande), la Petite Bretagne, la France et la Gaule occitane (patrie de Lancelot selon Greg Stafford), avec pour chaque contrée des renseignements sur sa culture, son roi ou son seigneur, son armée, ses hauts lieux et ses curiosités locales.

Comme si cela ne suffisait pas à faire votre bonheur, "Chevaliers Aventureux" dit tout ce qu'il faut savoir sur la noblesse, les ordres de chevalerie, la femme et son rôle dans la société médiévale, les différentes religions, l'argent, les chevaux, la mode, les armures, les tournois, les banquets, les parties de chasse, sans oublier la magie et le Pays des Fées, tout cela en 160 pages...

En bref, un supplément dense, riche (hélas un peu cher : 210 francs), qui combine le plaisir de lire au plaisir de jouer, inépuisable et indispensable.

Olivier Legrand - Casus Belli n°76 (juillet-août 1993)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :