Contenu | Menu | Recherche

Leader européen des sites de jeu de rôle

Numeria, Land of Fallen Stars

.

Références

  • Gamme : Pathfinder - Golarion
  • Sous-gamme : Campaign Setting / Univers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2014
  • EAN/ISBN : 978-1-60125-653-9
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages en couleurs, à couverture souple.

Description

Ce supplément détaille la région de Numerie, célèbre pour ses tribus barbares et ses nombreux vaisseaux extraterrestres qui s'y sont écrasés. Elle est le théâtre de la campagne Iron Gods. Son ambiance mélange donc allégrement magie et technologie.

Après une page de titre et une page de sommaire et de crédits, l’ouvrage débute par le premier chapitre Gazetteer (20 pages). Après avoir expliqué les conséquences de la Pluie d’Etoiles (le crash d’un gigantesque vaisseau extraterrestre ainsi que de ses fragments il y a des siècles de cela), les auteurs décrivent les quatre régions principales du pays :

  • Felldales est une vaste étendue désertique. Elle comprend quelques communautés isolées, principalement formées des réfugiés de l’ancienne Sarkoris après que la Plaie du Monde ne se soit ouverte. De nombreuses ruines et objets aliens peuvent être trouvés de ci de là.
  • Les Numerian Plains consituent la région fertile du pays. Elle est aussi la plus peuplée. La Ligue Technique, secte de magiciens cherchant à amasser et contrôler la technologie alien, y est forte mais la colère gronde de plus en plus parmi les tribus qui détestent la technologie. Elle inclut notamment Torch, la ville du premier épisode de la campagne Iron Gods.
  • Les Sellen Hills, proches de la rivière Sellen, abritent aussi des communautés de marchands, ainsi que la majorité des tribus de barbares Kellid. De nombreux croisés qui se rendent à la Plaie du Monde y passent.
  • Sovereign's Reach constitue le coeur du pouvoir : un roi barbare est actuellement sur le trône, mais tout le monde sait que la Ligue Technique le tient sous sa coupe. Mais pour combien de temps encore ?

Plots and Perils (20 pages) présente pêle mèle de nombreux sites d’aventure et autres dangers évoqués dans le premier chapitre : ruines de vaisseaux, règles des radiations et fluides aliens, et autres évènements étranges. Le chapitre présente ainsi des scientifiques fous ou des adeptes du dieu maléfique Zon-Kuthon venus du royaume de Nidal faisant des expériences avec des machines de torture extraterrestres… La dictatoriale Ligue Technique et les différentes tribus de barbares sont également décrites avec objectifs et tensions actuelles.

Bestiary (21 pages) présente 17 créatures de la région, avec illustration, historique et caractéristiques pour chaque. On découvre de nombreux types de robots, un pistolier digne d’un monde cyberpunk, une croisée perdue ou encore un barbare tueur de machines.

Le livre se termine sur la licence OGL (1 page). La deuxième de couverture présente la carte détaillée de Numerie et la troisième de couverture contient l’illustration de première de couverture sans les titres.

Cette fiche a été rédigée le 5 septembre 2014.  Dernière mise à jour le 5 octobre 2014.

Critiques

batronoban  

J'ai dévoré ce livre, je me suis transformé en alien cliquetant juste après, et j'ai cliqueté de plaisir en imaginant toutes les aventures techno-fantasy-istes que j'allais proposer un de ces jours à mes joueurs !

Imaginez Conan avec un p+++++ de bras cybernétique qui tatanne un mutant (car y'a l'archétype du mutant proposé à la fin, OUI MESSIEURS DAMES !) au sommet d'un vaisseau de métal ! C'est pas trop cool ça ? J'ai beau détester l'espèce de machine (ah ah ah) que sont les règles de Pathfinder, je suis totalement fan de leur univers officiel.

J'ai appuyé tel un robot sur la touche "précommande" quand ce supplément est apparu sur le site de Paizo, et je ne suis pas déçu. J'ai même découvert qu'il y avait des adeptes de Zon-Kuthon dedans ! Oui, le dieu tout droit sorti de Hellraiser non de non !

Pinehead en train de torturer de pauvres aventuriers bardés d'artefacts technoïdes, le tout devant le regard d'androides qui veulent savoir ce qu'est l'humanité ! Imaginez un début de scénario comme ça ! C'est rock'n roll, et il faut du rock'n roll dans le jeu de rôle. J'aime quand le médiéval-fantastique se décoince la banane draconique pour essayer des mélanges.

Ils ont changé la formule de cette sous-gamme et c'est beaucoup mieux : c'est présenté comme une boite à outils. Historique, PNJs, synopsis, bestiaire, tout y est. Et en plus c'est illustré avec goût, il suffit de voir la couverture, en gros c'est du même niveau à l'intérieur : c'est classe.

64 pages en plus de ça c'est la longueur que j'apprécie : y'a pas 250 pages de blabla juste pour remplir, ça va à l'essentiel et c'est efficace. Bref, un boulot inspirant et professionnel.

Paizo Powa !

 

Critique écrite en septembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques