Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Guide de Korvosa (Le)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages en couleurs, accompagné d'une carte de Korvosa en couleurs au format A3

Description

Le guide de Korvosa décrit en détail la plus grande ville de Varisie (Varisia), site de la seconde campagne Pathfinder (La Malédiction du Trône Ecarlate), approfondissant les informations déjà proposées dans le Guide du Joueur de la campagne.

L'introduction du supplément (4 pages) présente le guide et donne des informations générales sur la ville sous-peuplée de Korvosa, telles que les différents types d'habitation de la ville, les taxes, la monnaie, ou encore les peines usuelles pour différents crimes.

Le chapitre suivant (Les Lieux, 28 pages), après avoir décrit la zone d'influence de Korvosa dans Varisie ainsi que l'académie de magie de la ville et le château de Korvosa, s'attache à présenter les neuf quartiers de la ville et ses sous-sols. Les lieux les plus intéressants de chaque quartier sont ainsi brièvement décrits. Un plan de chaque quartier et le coût des logements dans celui-ci complètent chaque description.

La population de la ville occupe le chapitre suivant (Les Habitants, 14 pages). La première partie du chapitre présente les différentes personnalités du gouvernement ainsi que l'organisation militaire de la ville. Sont ensuite décrits la petite dizaine de familles nobles de Korvosa, la place occupée par chaque race, et les religions. La guilde des voleurs et les différents gangs concluent le chapitre.

L'Histoire (4 pages) décrit les principales étapes de l'histoire de la ville : populations vivant là avant l'invasion par l'Empire de Cheliax, création de la ville impériale, indépendance, et apparition de la royauté de la ville.

Le dernier chapitre (Les Secrets, 10 pages) présente au MJ les secrets les plus importants de la ville. Ceux de l'académie de magie qui enseigne activement la conjuration de diables et de démons à ses élèves sont révélés. Ce qui se cache sous la façade de deux maisons nobles respectables en réalité gangrénées par le mal, ainsi que les petits secrets des bas-fonds, concluent le chapitre.

Un appendice de trois pages termine le supplément. Il comprend la liste des principales personnalités de la ville, ainsi que leur niveau, leur alignement et leur classe, les caractéristiques des membres de la compagnie sable de chevaliers montés sur griffons, et des tables de rencontre aléatoire. Une chronologie de la ville est imprimée en deuxième et troisième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 6 juin 2009.  Dernière mise à jour le 10 février 2018.

Critiques

frédéric 'nockjedere' hermand  

Très très agréable lecture, on est plongé directement dans l'ambiance du monde de Golarion, les descriptions sont agréables et les idées de scénarios sautent aux yeux pratiquement à chaque page.

La dimension politique n'est pas oubliée et permettra pas mal de soucis aux joueurs. De plus, mais faut-il encore le préciser, la qualité graphique est toujours là. Ce guide sera très utile pour mener la deuxième campagne de la gamme Pathfinder. Je regrette juste ne pas y trouver plus d'infos concernant le passé de Golarion : l'empire Thassilon.

Critique écrite en juin 2009.

Cerbere  

Après avoir commencé le début de la campagne la malédiction du trône écarlate, j’ai constaté qu’il me manquait un bon nombre de renseignements sur la ville de Korvosa pour la rendre crédible et vivante aux yeux de mes joueurs.

Certes, j’aurais pu inventer ces renseignements, prenant possessions de cette manière de  la campagne, mais j’ai eu peur de me retrouver dans des impasses scénaristiques. C’est bien la chose que je trouve la plus délicate dans les campagnes officielles, c'est-à-dire garder la ligne directrice des tomes sans pour autant être frustré et cloisonné à ce qui a été prévu par les auteurs.

Enfin, je m’écarte du sujet de base... J’ai donc fait l’acquisition de cet ouvrage pour mieux maîtriser l’ambiance de la ville de Korvosa.  Après lecture et bien que le supplément contienne beaucoup d’informations sur la ville et ses environs, cet ouvrage m’a laissé un léger goût de trop peu. De plus, j’ai eu du mal à localiser les différents quartiers dans les différents districts.  On parle de quartier X dans le district Y mais les différentes illustrations de la ville n’en font pas mention.  Certes, on voit bien les points importants dans chaque district mais les quartiers sont difficilement repérables.

Dans une ville de plus de 18.000 habitants, j’aurais aimé retrouver plus d’informations sur les gens. Une explication sur les différents lieux de cultes cachés ou non, les meilleurs artisans, l’endroit exact des maisons des nobles, le nom de chaque grand prêtre de la ville, etc.

On retrouve quand même une partie de ces informations. On connait par exemple les deux meilleurs endroits de la ville pour manger, le nom des dirigeants des forces militaires, de deux ou trois grands prêtres, etc.

Ce que j’ai bien aimé, c’est les informations sur la vie de tous les jours ; comme les repas classiques de Korvosa, l’argot utilisé, le nom de chaque pièce de monnaie, le prix des maisons, etc.

La carte format A3 présente dans ce supplément devient rapidement indispensable autour de votre table et apporte un réel plus à votre partie.  Le supplément offre aussi quelques pistes scénaristiques qui peuvent déboucher sur des aventures. Je pense par exemple à l’exploration des caves ou à la gestion des druides de la ville.

Je ne sais pas, je suis peut être un peu trop gourmand mais je m’attendais à quelque chose d’un peu plus costaud. Les descriptions m’ont semblé aussi parfois un peu trop confuses et il m’est arrivé de devoir relire deux ou trois fois une description pour pouvoir me représenter un bâtiment. Je pense par exemple à l’amphithéâtre.

Ce qui n’empêche que le guide de Korvosa est un bon supplément qui pourra vous aider dans votre compréhension de l’ambiance de cette ville particulière. De plus, le supplément pourra très bien servir pour la campagne du trône écarlate ou tout simplement pour maîtriser une de vos parties dans cette ville.

On retrouve d’ailleurs des liens indéniables entre la malédiction du trône écarlate et ce supplément.

Critique écrite en décembre 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :