Contenu | Menu | Recherche

Excellence is the minimum standard acceptable

Sanctum of the Serpent God

.

Références

  • Gamme : Pathfinder - Golarion
  • Sous-gamme : AP#037-042 : Serpent’s Skull
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2011
  • EAN/ISBN : 978-1-60125-307-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages couleur à couverture souple.

Description

The Thousand Fangs Below a révélé au grand jour la menace des hommes-serpents dont l’un des grand prêtres espère retrouver la tête de leur divinité décapitée dix millénaires plus tôt et redonner à son peuple toute sa gloire. C’est évidemment sans compter sur les PJ qui devront l’en empêcher pour éviter une nouvelle domination de cette race. Il seront aidés dans leur tache par un membre de la Société des Éclaireurs qu’ils auront secouru dans l’épisode précédent.

Cette 5ème aventure de la campagne Serpent’s Skull est destinée à des personnages proches du niveau 16 et qui devraient atteindre le niveau 17 ou 18 à sa conclusion.

Après une page de titre, une page de crédits, et un sommaire d'une page également, Foreword (2 pages) est un avant-propos dans lequel le développeur parle de la conclusion de la présente campagne et esquisse les traits de la prochaine. Le scénario Sanctum of the Serpent God (52 pages) vient ensuite, en commençant par replacer le contexte et résumer l’aventure (Background, 2 pages), puis se déroule sur 4 chapitres de longueurs inégales.

  • Part One: The Danger Below (2 pages) où les PJ apprennent de l’Éclaireur qu’ils ont libéré qu’une arme secrète se trouve cachée dans la cité souterraine.
  • Part Two: The Hunters’ Maze (15 pages) est un donjon dans lequel les PJ auront fort à faire pour retrouver l’arme aztlantie.
  • Part Three: Forging the Alliance (7 pages) où les PJ tenteront d’organiser et d’allier les diverses factions de Saventh-Yhi pour lutter contre la menace des hommes-serpents. Ils découvriront également la véritable raison pour laquelle la cité a été érigée. Mais leur ennemi ne reste pas passif et a des agents infiltrés.
  • Part Four: Rise of Ydersius (26 pages) est également un donjon, dans lequel la puissance des rencontres auxquelles les PJ seront confrontés dépendra essentiellement des alliances qu’ils auront su forger. Évidemment, plus leur armée sera nombreuse, plus les forces du sanctuaire de la divinité ophidienne seront diminuées, occupées à la combattre.

Beyond Serpent’s Skull (8 pages) propose des idées pour continuer cette campagne, avec de nouveaux antagonistes. Ydersius (6 pages) est évidemment consacré au dieu du peuple-serpent. Pathfinder’s Journal: Plague of Light (6 pages) clôt la nouvelle de la campagne qui se déroule dans la jungle du Mwangi.

Bestiary (12 pages) a deux nouvelles tables de rencontres (pour les deux donjons) et offre 5 nouveaux monstres : 2 extérieurs (FP 12 et 15), 1 créature magique (FP 16), un mort-vivant (FP 16), ainsi qu’un dragon (FP 15). Pregenerated Characters (2 pages) propose les 4 mêmes personnages prétirés que l’on trouvait déjà précédemment, mais cette fois-ci au niveau 15. Preview (1 pages) évoque le premier épisode de la campagne de la Couronne Putréfiée sur 1/2 page, tandis que la licence OGL est reproduite en dessous (1/2 page).

Le livre s’achève par 4 pages de publicité pour les produits de l’éditeur.

À noter que les 2ème et 3ème de couverture comprennent chacune 2 légendes liées à la campagne en cours et ayant trait, respectivement, à la flore et la faune locales.

Cette fiche a été rédigée le 30 octobre 2019.  Dernière mise à jour le 5 novembre 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.