Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Outer Space

.

Références

  • Gamme : Outer Space
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Mister Frankenstein
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2015
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 40 pages à couverture souple au format 15 x 21 cm.

Description

Le livre de règles de Outer Space s'ouvre sur une page regroupant les crédits, sommaire et attribution en licence Créative Commons. Présentation (2 pages) expose ensuite le principe du Shooter, les principes du jeu et les inspirations de l'auteur. Puis Gestion (2 pages) regroupe quelques conseils concernant la vision du jeu ayant mené à sa création et une playlist pour servir de bande originale lors des parties. La suite du livret se décompose en deux parties : Contexte et Règles.

La partie Contexte débute par une présentation du Monument (3 pages) auquel les personnages (PJ) sont liés. Cette présentation contient la description de celui-ci, son origine et ses capacités. Combinaison (3 pages) détaille les possibilités apportées par celle-ci aux astronautes. Ces capacités se décomposent en Régulateurs (qui ne nécessitent pas d'énergie particulière pour fonctionner) et Commandes (utilisant la Batterie).

Formes de Vie (6 pages) présente une dizaine de sortes de créatures extraterrestres que les astronautes pourront croiser, définies par des mots-clés (description rapide comme dans le cas des PJ), leur mode de communication, leurs particularités et leurs objectifs. Explorations (6 pages) regroupe les présentations rapides, encore par mots-clés, d'une dizaine de planètes, autant de Lieux à Découvrir et d'Aventures à Vivre, chacun étant décrit par de courts synopsis en un paragraphe. Enfin, la Menace (4 pages) est exposée pour le meneur de jeu (MJ) : il s'agit de la Némésis contre laquelle veut lutter le Monument, ce pour quoi il a embrigadé les astronautes. Cette section revient sur son origine, ses particularités, quelques-uns de ses agents, et donne des pistes pour trouver le moyen de la détruire afin de clore la campagne.

La partie Règles regroupe :

  • le processus de Création (5 pages) présentant les Aptitudes et leurs applications possibles,
  • Résolution (2 pages) exposant le système de lancers de dés,
  • Confrontation (3 pages) donnant les principes de combat,
  • et Evolution (1 page) gérant l'avancement des personnages

Une feuille de personnage vierge (2 pages) termine l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 8 mai 2015.  Dernière mise à jour le 9 mai 2015.

Critiques

Le Barbu du Jeu de rôle  

Outer Space est un jdr d'exploration, de découverte et de survie dans un univers de science fiction. 
Ici on a un cadre de jeu précis : des humains enlevés, se retrouvant seuls dans l'immensité de l'espace avec comme unique point de repère un monument étrange. 
Mais ces hommes et femmes ne sont pas là pour rien! Leur but est de récolter des indices et de combattre La Menace.
Le pitch posé, le jeu (ou ce cadre de jeu) m'a d'abord un peu déçu je l'admets. Pas parce qu'il est mauvais mais parce que je m'en faisais une autre idée. Je me suis moi même induit en erreur, néanmoins. 
Au moment de la sortie du jeu, je jouais beaucoup à Out There petit jeu pc et smartphone où l'on joue un homme seul dans son vaisseau cherchant à survivre. Du coup dans ma tête, j’espérais retrouver la même ambiance dans Outer Space.
Toutefois, dans ces deux univers je retrouve quand même certaine similitude en terme d'ambiance et d'esthétique, et ce coté désespéré de l'homme seul dans l'immensité glaciale de l'espace mais abordé de façon différente. En fait, ce qui fait la grande différence entre les 2, c'est que dans Outer Space les personnages ne sont pas seuls. C'est idiot mais ça change pas mal de choses. 

Dans Outer Space on dérive un peu vers le coté exploration de Star Trek avec la SF des années 60-70 : des décors et des peuples bigarrés et colorés. Le Monument qui guidera et téléportera les joueurs dans la galaxie, ne peut que nous faire penser à une certaine cabine téléphonique bleue d'un certain Docteur.
D'où, je pense, ce mélange de Hard SF avec les personnages dans des combinaisons d'astronautes et de séries télé des année 60. Attention, cela n'enlève en rien l’intérêt de jouer des hommes trop petits dans un univers trop grand pour eux, et ne pousse pas les joueurs à faire des héros séducteurs en pyjama moulant. Il y a toujours cette Menace en toile de fond qui crée une tension latente. La fin est proche et les personnages représente le dernier espoir de survie.

Une fois cela bien intégré dans ma caboche, la légère déception a disparu et la lecture s'est faite plus sereinement.
Outer Space est un cadre de one-shot et de campagne ouvert, tout cela motorisé par le Corpus Mechanicus. 
Yno nous y décrit la mission des personnages, leur environnement immédiat et des pistes de scénarios sous la forme de description par mot-clefs de planètes et de peuples extraterrestres, et d'idées d'aventures de façon très succinctes.
Pour ce qui est du secret, on ne nous laisse pas sur notre faim. Quelques pages sont dédiés à la révélation de la Menace qui s'accorde parfaitement à l'ambiance et à l'univers. Rien de pire qu'un secret qui fait flop...
C'est un peu déroutant à la première lecture. On a beau avoir une construction des chapitres assez classique dans le jdr, ce n'est pas toujours agréables de lire de simple mot-clefs et pas de vrais phrases. Mais c'est là qu'est l’intérêt du shooter, nous donner des pistes à explorer, des idées ou des éléments à utiliser rapidement sans plus de précisions. 
Cela laisse toute la place qu'il faut pour qu'un MJ puisse enfiler sa propre combinaison d'astronaute et faire son propre chemin à travers les étoiles (rho c'est beau...)

Critique écrite en avril 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques