Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Goblin mehr oder weniger (Ein)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre format Lettre US, 14 pages couleur, couverture souple en français (pdf uniquement en allemand).

Description

Un Gobelin de plus ou de moins (Ein Goblin mehr oder weniger en allemand) est la deuxième aventure de la série La Voix des Héros (Heldenwerk en allemand) publiée pour la cinquième édition de l'Œil noir. C'est un scénario prévu pour un groupe de héros inexpérimentés à compétent (moins de 1200 points d’aventure) et si possible bien disposés à l’encontre des Gobelins. L’aventure se passe à Festum, la capitale de la Sourcelande. Il s’agit d’une enquête citadine. Festum est une grande ville cosmopolite où, contrairement à la plupart des villes d’Aventurie, les gobelins ont gagné le droit d’être citoyens.

La première page contient les crédits et les remerciements, on y trouve un Sommaire (Inhaltsverzeichnis) (de quelques lignes) et l’habituelle légende pour les icônes permettant de déterminer les PNJ importants dans l’histoire vivante de l’Aventurie. On enchaîne ensuite sur un résumé en quelques lignes de l’aventure suivi de la présentation du Contexte (Hintergrund) en une page et demie. Les héros vont être recrutés par la garde de Festum pour enquêter sur l’assassinat dʼAlbin Séverski, mais ils vont découvrir que ce meurtre en cache d’autres, notamment des meurtres de Gobelins.

Le chapitre Entrée en matière (Der Einstieg) (1 page et demie) explique comment introduire les héros dans ce scénario. Il contient une très courte présentation de Festum. Puis Travail d'enquête (Ermittlungsarbeit) (4 pages) présente ce que les personnages joueurs peuvent apprendre sur le meurtre de Sévereski en inspectant sa maison et en allant questionner ses voisins. Un plan du quartier est présent à la fin de l’ouvrage. Les héros devraient découvrir les autres meurtres lors de leur enquête.

Dans le chapitre Échange d'assassins (Mördertausch) (1 page), les héros vont se voir proposer de l’aide par une vieille gobeline. Elle leur promet de leur dire qui est l’assassin s’ils arrêtent le tueur de gobelins. Enfin, dans le chapitre La contre-attaque (Der Gegenschlag ) (une demi-page), les héros se confronteront à l’assassin en un final musclé qui risque d’être difficile s’ils ne se sont pas fait des amis. Le chapitre La récompense des héros (Der Helden Lohn) (une demi-page) détaille les gains des héros en PAV et en monnaie s’ils ont réussi à boucler l’enquête.

Le scénario se termine sur un chapitre Personnages (Personnen) (2 pages) détaillant les PNJ du scénario avec des caractéristiques pour ceux que les personnages pourraient affronter. Il y a aussi 2 pages de plans.

Cette fiche a été rédigée le 8 mars 2020.  Dernière mise à jour le 6 avril 2020.

Critiques

Dany40  

Goblin mehr oder weniger (Ein) (Un Gobelin de plus ou de moins dans sa version VF aujourd'hui disponible) est un scénario typique de ce qui fait le charme tout à fait particulier du JDR L'Oeil Noir 5ème édition.

Sans aller dans un spoiler dommageable pour qui voudrait jouer ce scénario, je peux tout de même expliquer le cadre de cette enquête urbaine et en quoi elle vient s'appuyer sur le passionnant contexte culturel, social, économique et politique de cette grande cité de Festum

Le principe est assez simple : Les Héros vont rapidement se retrouver à enquêter sur les crimes de ce qui pourrait bien être un tueur en série ne s'en prenant qu'aux gobelins de Festum.

Ce fil d'histoire prend toute sa saveur lorsqu'on le place dans ce fameux contexte : Les gobelins sont acceptés dans la cité où ils remplissent nombre de petits boulots ingrats, mais ils subissent le racisme évident des habitants de la cité de culture Sourcelandaise (les "locaux" principalement nobles et commerçants). Festum est une grande cité cosmopolite, mais ces "natifs humains" (qui ont il y a fort longtemps envahis cette terre à l'origine gobeline) regardent de travers non seulement les gobelins vivant dans la cité, mais aussi les réfugiés humains venant de diverses régions en crise (les maraskanites, les tobriens) ainsi que les humains Norbards qui ont le contrôle du commerce par caravane vers les terres glacées du nord.

Dans ce contexte on comprend mieux que la garde de la ville, dont le capitaine ambitieux incarne ce mouvement Sourcelandais peu tolérant, ne souhaite pas s'occuper des meurtres de "fourrures rousses" sans intérêt.

Négociaton, enquête, relations sociales et réflexions seront à l'ordre du jour dans un scénario qu'un Meneur inventif peut augmenter de multiples évènements par la richesse du contexte. Et un peu de combat bien sûr mais toujours assez rare .... une marque de fabrique de ce JDR.

La richesse du contexte encacrant ce scénario est une grande qualité mais aussi un défaut :

- Une qualité car comme dit plus haut il donne une masse de possiblité de développement au meneur. De plus, ce scénario peut être intégré avec d'autres aventures de cette 5ème édition... en particulier le scénario Thorwal Drum et la campagne Theater Knight qui sont déjà disponibles dans la version anglaise de la gamme.

- Un défaut car justement la VF reste encore jeune ... les autres histoires disponibles dans ce cadre passionant ne sont qu'en anglais (ou allemand bien sûr) à ce jour. Elles ne seront pas accessibles donc tout de suite aux anglophobes, ce qui est fort dommage vu la qualité remarquable de la campagne Theater Knight en particulier. Je rajouterais que le contexte en lui même reste décrit assez succintement dans le scénario, juste de quoi donner l'ambiance mais pouvant amener les meneurs précautionneux à faire des recherches (heureusement la communauté de l'Oeil Noir VF répond présente à chaque fois que des questions sont posées).

En conclusion, ce scénario est une histoire typique de l'Oeil Noir laissant au combat une importance secondaire pour laisser la place à un côté très humain et "terre à terre" d'une enquête à faire au milieu d'un sac de noeud culturel et politique.

Mais c'est aussi un scénario qui met en lumière l'intelligence et la richesse des contextes de jeu que ce JDR propose ... ce qui bien sûr donnera sûrement des envies d'aller au delà des 14 pages de ce petit livret pourtant bien rempli à bien des meneurs ... Une envie qu'il ne pourra malheureusement assouvir qu'en anglais ou auprès de la communauté VF dynamique, un rappel que la gamme VF de l'Oeil Noir ne peut en aucun cas se contenter de ce qui a été enfin mis en vente en ce début 2020 après 4 ans d'attente.

Critique écrite en avril 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :