Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Amour et Sexe dans le Neuvième Monde

.

Références

  • Gamme : Numenéra
  • Sous-gamme : Glimmers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2015
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 13 pages.

Description

Amour et sexe dans le neuvieme monde discute des relations amoureuses et sexuelles du Neuvième Monde. Ce document fait partie de la collection Glimmers qui traite de sujets précis en PDF.

Après la page de couverture, l’Introduction (2 pages) explique les différentes pratiques sexuelles et amoureuses dans le Neuvième Monde. On apprend ainsi que la norme reste l’hétérosexualité à deux. Des idées de scénario sont également fournies.

Le sexe en jeu : Guide à l'usage du MJ (3 pages) discute de tous les emplois possibles des relations intimes dans une aventure : facteur de bonheur, maladies, rituels, etc. Une page de conseils explique comment gérer les réactions des joueurs face à ce sujet sensible. L'Amour (1 page) décrit quelques coutumes et cadeaux pour séduire dans le Neuvième Monde.

Le Sexe (3 pages) examine l’esclavage sexuel, la prostitution, et les pratiques liées à la naissance des bébés. On apprend ainsi que les prêtres du Pape d’Ambre pratiquent tous styles de relations. Les Numenéras (2 pages) propose quelques artefacts permettant de stimuler des zones sensibles, de changer de genre ou même de partager des émotions.

Une illustration pleine page (1 page) clôture le document.  

Cette fiche a été rédigée le 7 août 2015.  Dernière mise à jour le 19 août 2015.

Critiques

Bayram  

Je ne connais pas Numenera.

J'ai vu 4 feuillets suppléments pour ce jeu dans ma boutique de jeu et je les ai pris par curiosité (je pensais naïvement qu'il y avait des règles et scénario d'introduction... ha ha)

La volonté de l'auteure est que le jeu soit un espace de liberté pour exprimer des grandes variétés d'orientations sexuelles, d'amour libre, de pratiques sexuelles différentes. Que le sexe soit une thématique abordée avec moins de retenue. Sont proposés différentes mœurs sexuelles, différentes sortes de travailleurs du sexe, des MST, des substances à usage sexuels, des sex-toys...

Est-ce que ça correspond à une attente des joueurs sur le terrain ? Je n'en suis pas convaincu.

En tout cas ce supplément est incroyablement optimiste quant à la capacité du MJ à dialoguer avec ses joueurs, à comprendre les limites et tabous de chacun (aucun outil du style X-Card n'est proposé pour faciliter l'expression de sa gêne), ou à contrôler les dérapages.

En gros l'auteure part du principe que le MJ est à la fois sain d'esprit par rapport à la sexualité, assez psychologue pour connaître bien ses joueurs, qu'il est suffisament proche de ses joueurs pour qu'ils parlent franchement de leurs éventuels malaise, et assez autoritaire pour contrôler d'éventuels dérapages.

Je n'aimerais pas qu'un MJ pervers ou juste crétin tombe sur ce supplément et se sente légitimé pour mettre en scène ses fantasmes malsains...

Le jeu de rôle a encore une image fragile et je pense pas que ce genre de suppléments (en libre accès sur les tables de  ma boutique de jeux de société) lui fasse bonne presse.

Franchement notre loisir en est à peine à supprimer les représentations dévalorisantes de la femme, est-ce que c'est pertinent de mettre en jeu des thématiques très sexuelles juste parce que "ça peut créer des arcs narratifs intéressants" ?

Critique écrite en juin 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :