Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Lectionnaire

.

Références

  • Gamme : Nothingness
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Lulu.com
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2012
  • EAN/ISBN : 978-1-4716-4157-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 264 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage est essentiellement consacré aux religons dans l'univers de Nothingness. Il débute par une prière (1 page), un avertissement (1 page), les crédits (1 page), une nouvelle (2 pages) racontant l'extermination d'une armée venue assiéger une ville par la déesse la protégeant, une présentation de l'ouvrage (1 page), une illustration pleine page et un sommaire détaillé (2 pages). Puis le livre est divisé en quatre parties, chacune contenant plusieurs sections et sous-sections, et débutant par une illustration pleine page.

La première partie est consacrée aux Religions (176 pages) et occupe quasiment les deux tiers de l'ouvrage. Elle débute par Les mythes fondateurs de Weröl (10 pages), une histoire du monde axée sur ce qui est arrivé aux différents dieux. Ainsi sont racontés la première création, puis le grand théolocauste qui a vu les anciens dieux disparaître, et la seconde création. Ensuite vient le Panthéon (9 pages) qui présente les 13 divinités du monde : 3 issues du dieu pancréateur, 9 venant d'autres plans (3 bons, 3 ambivalents et 3 mauvais), invités par ce même dieu sur Weröl, et enfin l'Esprit de Weröl, invisible aux dieux mais existant pour les habitants du monde. Les dieux peuvent, de plus, être harmoniques, chaotiques, créationnistes ou néantiques.

Les religions sont ensuite passées en revue et cela commence par les Religions Polythéistes (39 pages), qui incluent chacune tous ou une partie des dieux du panthéon. Pour chacune sont précisés où sont situés et combien sont ses croyants, puis ses principaux dogmes, son organisation en termes de lieux de culte, de clergés réguliers et séculiers, les modes de vie des prêtres, les pratiques religieuses importantes, différents codes de valeur utilisables lors de la création de personnage, et parfois quelques informations complémentaires. Les religions ainsi présentées sont :

  • une religion priant directement les dieux, considérés comme gardiens du monde, et envisageant les Sints comme des demi-dieux
  • une religion considérant qu'il ne faut pas s'adresser directement aux dieux, mais passer par l'intermédiaire des esprits, qui sont souvent des reliquats des anciens dieux disparus
  • des sectes voyant les luttes entre dieux comme l'affrontement du bien et du mal

Les plans divins associés à ces religions sont ensuite abordés : le royaume éternel et surtout les  neuf cercles des enfers. Les quatre religions monothéistes (35 pages) reçoivent ensuite le même traitement :

  • une ne vénérant que Ka, le dieu pancréateur, et basée sur le respect de règles
  • une croyant en deux aspects de Ka, créateur et destructeur
  • la religion néantique cherchant la destruction du monde
  • la religion de l'empire des Sylphes du Nord, assimilant leur empereur à une incarnation de Ka
  • les plans de la Géhenne, néantique, et de Mulveyad, appartenant au dieu créateur

Cette partie se termine par une Présentation détaillée des divinités de Weröl (82 pages). Pour chacune sont données :

  • une description de la divinité
  • des informations sur le culte : implantation dans le monde, position vis à vis de la magie, rites et règles, fêtes et pélerinages, tenue vestimentaire des prêtres, et sints célèbres
  • les modes de communications avec les fidèles, et la présence de textes sacrés
  • des conseils sur comment jouer les prêtres de la divinité
  • les pouvoirs qu'elle accorde à ces derniers
  • une illustration pleine page

La seconde partie concerne les différentes Philosophies (14 pages) présentes dans le monde, qui peuvent :

  • prôner l'amour du prochain, celui-ci étant défini comme partageant la même religion
  • être machiste et prétendant que le genre féminin est une erreur de la nature
  • vanter l'anarchie et l'assassinat comme mode de vie
  • être cynique, seul le bien-être personnel devant être recherché
  • vouloir l'équilibre et l'accord avec la nature
  • maîtriser son destin par la vertu, le courage, l'abnégation
  • ne pas se préoccuper du bien et du mal
  • tendre vers l'autarcie individuelle
  • vouloir le contrôle absolu du corps par l'esprit

Là encore, après une présentation des croyances, sont donnés des interdits et codes de valeurs.

La troisième partie (Reliquaire, 26 pages) est un catalogue d'objets divins, essentiellement des armes mais aussi quelques protections, bijoux et objets divers, dont les sept gemmes de couleur. La quatrième partie (29 pages) est constituée de cinq Evangiles narrant chacun la chute des dieux et la seconde création du monde, écrits par les cinq champions survivants qui furent mandés par les dieux. S'ils racontent tous la même histoire, les récits et surtout ses conséquences sur la façon de voir la vie et les dieux varient sensiblement.

L'ouvrage se termine par deux annexes. L'une est un Lexique des principaux termes religieux (4 pages) du monde de Weröl. L'autre reprend toutes les techniques de clerc selon l'ordre alphabétique (6 pages). Le livre s'achève par une page rappelant les produits de la gamme disponibles ou à paraître.

Cette fiche a été rédigée le 21 avril 2012.  Dernière mise à jour le 22 avril 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.