Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Mummy

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 142 pages.

Description

Mummy est un suppément s'adaptant à tout ouvrage de la "méta-gamme" permettant d'incorporer des immortels d'origine égyptienne dans une Chronique. Mais de par leur nature, les momies (qui ont peu en commun avec les amas de bandelettes amateurs de starlettes du cinéma d'horreur des années 20) ont beaucoup de liens avec Wraith. Cette possibilité de cross-over est en fait un des principaux ajouts de cette seconde édition, qui a également revu et corrigé les pouvoirs de ce nouveau type d'entité.

Les momies, selon White Wolf, sont des anciens égyptiens, qui, comme Horus, burent un elixir de vie, destiné à les rendre immortels. Cet elixir fut créé par Isis, dans sa lutte contre Set au côté de son époux, Osiris. Par la suite, d'autres magiciens réussirent à recréer l'elixir de vie, permettant à des momies d'autres cultures ou d'autres époques de voir le jour, mais cela reste exceptionnel.

Horus est le leader incontesté des momies. Sa croisade personnelle, lancée à l'origine contre Set et ses suivants, s'est étendue à l'ensemble des vampires. Les interactions entre les momies et les autres créatures surnaturelles sont donc nombreuses : les momies ont leur agenda, leurs ennemis, leurs méthodes, etc...

Concrètement, une momie, selon la tradition égyptienne, possède une âme double, composée d'un "Ba" et d'un "Ka". Le "Ba" représente l'énergie mystique, c'est ce qui lui permet d'animer son "Khat" (le corps). Ce "Ba" diminue avec les années de vie terrestre, et est réduit à zéro en cas de mort (violente ou autre). Les deux parts de l'âme de la momie se retrouvent alors dans l'Outre-Monde de Wraith. Le "Ba" accumule de l'énergie pour reconstituer le corps, que le "Ka" protège durant ce temps, et revenir à la vie. La mort n'est donc jamais définitive pour une momie, qui vit une succession de mort et de renaissance, qui à terme peut éroder son esprit. Il est à noter que pendant que la Momie est "morte", le joueur peut incarner tour à tour (voire en même temps) le "Ka" et le "Ba", qui ne possèdent ni les mêmes capacités, ni les mêmes objectifs.
Pour se défendre, la momie possède des disciplines magiques, regroupées sous le nom de "Hekau", qui signifie pouvoir. Certaines de ces disciplines peuvent être utilisées dans l'Outre-Monde, d'autres non.

Venons-en maintenant à la structure de l'ouvrage :

Après une introduction qui comprend une courte nouvelle et une présentation des concepts de "Mummy", le chapitre premier, "Sebayet", décrit l'origine et l'histoire des "Reborn" (17 pages).

Le chapitre second, "the World of Mummy", passe en revue les différentes familles de momies (celles d'orignine égyptienne, et les autres), similaires par leur nature aux clans ou aux tribus d'autres jeux de la gamme. Les relations avec les autres entités surnaturelles, la répartition des momies dans le Monde, le Code d'Horus, prolongent ce chapitre (23 pages).

La troisième partie concerne la création de personnages : occupation d'origine, personnalité, attributs, compétences, avantages (magie, background, vertus), et attributs annexes (Volonté, Humanité, "Sekhem", "Ba", "Ka") sont les différentes étapes de ce processus (35 pages).

La magie (l'"Hekau") est le sujet du quatrième chapitre. Celle-ci se compose de plusieurs voies :
- la magie des amulettes, qui permet la création d'objets magiques
- l'alchimie, la fabrication de drogues et de potions
- la magie céleste, qui contrôle le temps, les étoiles, et les forces de la nature
- la nécromancie, le pouvoir sur la Mort et l'Outre-Monde
- le Ren-hekau, le pouvoir sur les choses grâce à la magie des Vrais Noms
- l'Ushabti, la création de statues animées et de reliques utilisables dans l'Outre-Monde.
Toutes ces magies utilisent l'énergie magique de la momie représentée par le score de "Sekhem" (27 pages).

Le chapitre cinq est consacré à l'Outre-Monde, et aux passages qu'y font les momies lorsqu'elles n'ont plus de "Ba" (11 pages).

Le sixième chapitre décrit quelques momies célèbres (mais célèbre ne veut pas dire grand'chose, pour cette communauté qui ne compte pas plus d'une centaine de membres), et donne quatre archétypes de momies (avec leur feuille de personnage) (11 pages).

Enfin, le septième et dernier chapitre, "Storytelling", donne des conseils au MJ pour inclure des momies dans sa campagne, créer des campagnes autour des momies, décrit les momies dévoyées au service d'Apophis, et fournit une liste de noms égyptiens (11 pages).

On trouvera aussi en fin d'ouvrage une feuille de personnage.

Il est à noter que ce supplément est devenu obsolète suite à la parution de Mummy : the Resurrection, qui introduit un nouveau type de momie, conséquemment au bouleversement qu'a subi le monde de Wraith.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Ce supplément appartient au passé de la gamme, maintenant que le "retcon" sur les momies a eu lieu. Mais à l'époque, il me plaisait beaucoup : Vampire et Wraith sont mes deux jeux préférés, et la possibilité de les mêler davantage, en ajoutant des adversaires interéssants, me plaisait beaucoup.

Notez que j'ai dit "adversaires" : en effet les momies sont tellement puissantes (elles peuvent faire pleuvoir des météores sur une ville), et leur cycle de vie/mort/renaissance tellement particulier, que je ne les conçois pas en PJ.

Bon, il ne me reste plus qu'à voir ce que donne la nouvelle version...

Manu  

Maintenant que Mommie la Résurection est paru ce supplément peut paraître désuet, mais il n'en est rien ! Les évènements de Mommie la... suivent directement ce qui se passe dans ce supplément décrivant à l'origine les Mommies dans le WoD. Disons que jusqu'à cette nouvelle édition, Mummy était de mon avis un des meilleurs supplément de WW. Bien écrit, une jolie maquette, des dessins pleine page somptueux (à l'intérieur des chapitres c'est moins bien, mais bon...).

L'histoire des mommies est intéressante, de même que celle des mommies grecques. Cependant, comme le précise Saverian, il vaut mieux ne pas faire jouer une mommie telle quelle. Les mommies egyptiennes font obligatoirement partie des 43 mommies d'Osiris (pour les Shemshu Heru) et elles ont donc entre 3000 et 4000 ans... et une puissance en conséquence.

Par contre, il peut être intéressant de faire jouer les Mommies dans une chronique historique depuis l'Egypte jusqu'au changement actuel. Mais bon je m'égare...

Donc en gros, un supplément d'une tes bonne qualité!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques