Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Spirit Ways (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 112 pages.

Description

Le supplément commence par une courte nouvelle d’ambiance de 5 pages (Prelude) mettant en scène le monde des Esprits et les interactions de deux mages avec. Introduction (2 pages) présente ensuite le thème du supplément – le shamanisme – et l’organisation des chapitres.

Le premier chapitre, A Life Apart (20 pages), traite des grands fondements du shamanisme à travers plusieurs textes descriptifs. Sont revus ainsi les origines du shamanisme en fonction des différentes cultures de la planète, ses grands principes, le cheminement pour devenir un shaman, la notion de totem et la vie d'un shaman dans le monde moderne.

Le second chapitre, The Tongue of Spirits (22 pages), détaille les mondes que le shaman perçoit et comment il communie avec les esprits. Ce chapitre est aussi sous forme narrée. La nature des Esprits est abordée en détail ainsi que les rituels suivis par le shaman (danse, habillement) pour entrer en contact avec leur monde. Le chapitre reprend aussi l’histoire des shamans au cours des âges tout en apportant les précisions relatives à Mage.

Le troisième chapitre, Walking the Spirit (22 pages), décrit toujours sous la forme d’une narration le cheminement d’un mage dans les mondes spirituels et ses interactions avec les autres habitants. Après une première partie pour traiter des éléments relatifs à l’Umbra dans la perspective des shamans, le récit détaille ensuite la progression d’un shaman à travers les différents mondes qui composent l’Umbra.

Le quatrième chapitre, Spirit Helpers (10 pages), revient sur la notion de totems et avec quelles entités de l’Umbra le shaman peut s’allier ou entrer en conflit. Puis une annexe, Appendix: By the Number (24 pages), fournit plusieurs aides de jeu : des routines, une partie sur les drogues par rapport à la pratique du shamanisme, des fétiches et des talismans, de nouveaux merits and flaws, et un nouveau background Totem qui précise les règles inhérentes à Mage.

L’ouvrage se termine par une page comprenant : sur le recto une publicité pour Hunter : The Reckoning ; sur le verso, une publicité pour le jeu vidéo Vampire the Masquerate – Redemption.

Cette fiche a été rédigée le 22 avril 2012.  Dernière mise à jour le 12 janvier 2018.

Critiques

matreve  

White Wolf était réputé fin des années 1990 une fois ses gammes bien établies pour la profusion de ses suppléments verbeux, prétentieux et inutiles. S'il fallait en établir un mètre étalon, the Spirit Ways ferait un très bon candidat.

Verbeux : ce supplément a cédé à cette mode qui s'est emparée des auteurs de jdr à cette époque de ne plus écrire de manuels de jeu mais de tout romancer sous forme de nouvelle ou de narration, histoire de se la péter Auteur (n'oubliez pas la majuscule). Or donc, TOUT le supplément est écrit sous forme de narration - à l’exception des parties techniques et du chapitre 5 (certainement écrit à part, les auteurs s'étant mis à quatre mais pas en quatre pour écrire cette croûte). Le propos est donc complètement dilué sous forme de dialogue intempestif, dissimulant maladroitement sous des flots de mots une vacuité complète sur le sujet. Un exemple : la relation du shaman avec l'Umbra, partie tout sauf anecdotique, se résume en un récit de voyage des différents royaumes, soit une repompe allusive et sans intérêt du Book of Worlds.

Prétentieux : les shamans touchent à l'imaginaire amérindien, thème ô combien sensible pour les Américains bien pensant et repentant des massacres de leurs ancêtres. Et c'est donc reparti pour des pages de couplets sur les affres de la société moderne et le bien-fondé des autres cultures dites primitives. Ce qui est surtout primitif, c'est le niveau de propos bas de plafond tendance "être un shaman, c'est hypra cool".

Inutile : à ce stade, j'espère vous avoir déjà convaincu que ce supplément ne valait pas tripette. Mais soyons constructif deux minutes : ce supplément avait un très bon potentiel pour explorer ce thème, transcender la vision des traditions stéréotypées (non les shamans ne sont pas tous des Dreamspeakers), faire les cross over évidents avec Werewolf, ré-envisager les sphères (notamment Spirit, Mind et Life). Or donc dans l'ordre :

  • tous les shamans ne sont pas des Dreamspeakers mais tous les Dreamspeakers sont des shamans donc nous voilà bien avancés... Les poncifs des Traditions continueront d'avoir la vie dure.
  • les Werewolfs : expédiés en un encadré ou presque... Trop compliqué de rentrer dans les détails donc on va dire qu'ils se côtoient pas, hein ?
  • les Sphères : je ne vois pas de quoi vous parlez, dans ce supplément on parle du shaman, sa vie, son oeuvre, sa coolitude. Si vous voulez un centilitre de sueur supplémentaire de la part des auteurs à part de faire des copier / coller de leurs sources et de se répéter entre eux, circulez y'a rien à voir

Servez chaud : voilà un supplément boursouflé du vide de sa vanité, à éviter absolument. Le Tradition Book Dreamspeakers en deux fois moins de pages parvient à en dire deux fois plus sur le sujet, alors même que ce n’est pas son thème central. Vous savez maintenant vers où aller...

Critique écrite en avril 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques