Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Blood of the Wolf

.

Références

  • Gamme : Loup-Garou : les Déchus / Werewolf : the Forsaken
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2005
  • EAN/ISBN : 1-58846-329-X
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages à couverture rigide.

Description

Ce quatrième supplément pour Werewolf se définit lui-même comme une sorte de guide du joueur. Tout à l'opposé de Lore of the Forsaken, consacré à la culture propre aux Déchus, il tente de revenir aux sources du mythe du loup-garou. Il ne traite donc ni des Purs, ni des esprits, et seulement de manière très générale de la société Uratha. Son sujet, c'est la bête et son influence sur l'existence des personnages.

La nouvelle d'introduction (6 pages) décrit d'ailleurs le point de vue d'un simple mortel face à l'horreur surnaturelle qui constitue le quotidien des Déchus. L'ouvrage est ensuite découpé comme à l'accoutumé en quatre chapitres, émaillés d'encarts explicatifs, dont plusieurs nouvelles loges.

Flesh and Blood (28 pages) commence par étudier la physiologie des loups-garous : le Premier Changement, la régénération, les effets de l'argent, des drogues et médicaments, la grossesse, les effets de l'âge et enfin les particularités des cinq formes sont examinés et décortiqués, règles optionnelles à l'appui. C'est ainsi tout le rapport au corps qui est revisité à la lumière des capacités surnaturelles des Uratha.

Sheep's Clothing (36 pages) se penche ensuite sur la place des Déchus dans la société humaine. On y revient sur la nature prédatrice qui terrifie les humains, mais on aborde également les difficiles problèmes du travail et de la vie de famille, ainsi que l'influence des affiliations tribales et lunaires sur le quotidien. Les principaux environnements humains (urbain, banlieusard ou rural) sont passés en revue pour présenter leurs opportunités et leurs difficultés propres, avec des conseils pour les mettre en valeur. C'est également l'occasion de présenter quelques Rites, Dons, Fétiches et Loges utiles à chacun. Enfin le Serment de la Lune est passé en revue du point de vue de la société des hommes.

Pendant logique du chapitre précédent, The Wild Hunt (24 pages), étudie la place des loups-garous dans l'environnement sauvage. Ce petit guide décrit bien sûr l'équipement nécessaire et les différents dangers que l'on peut y rencontrer, mais surtout la façon dont les Uratha peuvent mettre à profit leurs pouvoirs dans ces circonstances. Il décrit également les techniques de chasse prisées des loups et donc des Uratha, ainsi que les avantages et inconvénients d'un territoire sauvage. Une liste de Dons et quelques Rites viennent enfin améliorer l'ordinaire des personnages aventuriers.

Le dernier chapitre et le plus long, The Wolf-Blooded (43 pages), traite des Sang du Loup, ces mortels apparentés aux loups-garous, mais privés de leurs pouvoirs. On y découvre leur quotidien, les effets surnaturels de leur ascendance et leur place dans la société Uratha, en particulier au moment de la reproduction ou en cas de Premier Changement. Sont ensuite décrites trois familles de Sangs du Loup, dont les Pickering des Rocheuses. La fin du chapitre est plus technique, avec un système de création de personnage dédié, trois exemples chiffrés de Sang du Loup, et surtout de nombreux conseils de mise en scène, assortis de plusieurs idées de scénarios, pour intégrer les Sang du Loup à une chronique.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 septembre 2009.

Critiques

Franz  

J'ai beaucoup aimé ce supplément, que je classe dans les tout meilleurs de la gamme. C'est paradoxal parce qu'il ne traite finalement pas beaucoup du jeu. Mais aussi bien pour jouer un loup garou que pour étoffer sa mise en scène avec des détails "authentiques", c'est une mine d'or. Les différents auteurs se sont manifestement creusés la tête pour aborder tous les aspects de la vie et toutes les situations pertinentes. On sort de cette lecture avec une bien meilleure idée de ce qui peut être fait, et des challenges propres à différents concepts de personnage.

Quant au sang du loup nouveau, il est bien plus riche est intéressant que le kinfolk effacé de la version précédente du jeu. Ici, on devine de multiples possibilités d'intrigue et des drames sur le point de survenir.

Bien qu'en jeu l'ouvrage n'ait qu'un intérêt limité, c'est une lecture que je recommanderais à tous les fans de Werewolf.

batronoban  

Excellent livre en effet, et je complète la critique de Franz : une sorte de guide du joueur pour le roleplay, à l'instar de The Blood pour Requiem. On trouve donc des tas d'idées de personnages et d'indications précises sur la physiologie des Uratha (je vous l'avoue, pour certains détails, c'est de la pure masturbation intellectuelle plus que des infos utiles pour les parties), sur leurs aspects extraordinaires mais dramatiques (premier changement, naissance, histoires de cul...).

Pour votre culture perso vous apprendrez pas mal de choses sur la survie en milieu urbain et surtout en milieu naturel, et l'impact de votre condition de loup-garou... C'est très concret, très précis, et donc très utile, à consulter régulièrement lors des scènes de chasse par exemple. 

Je crois que la pépite du bouquin revient au dernier chapitre sur les Sang-de-Loups, rendus crédibles, dramatiques et avec une sacré touche d'horreur. On a ici tous les bons ingrédients pour des préludes ou des scénarios mettant les conséquences de la condition d'Uratha sur les familles humaines. 

Pour tout vous dire, j'ai fait jouer Parlor Games (l'un des deux scénarios de la gamme) et grâce à ce livre j'ai pu expliquer aux joueurs pas mal de détails et de faits sur les familles de leurs persos, mais également sur leur statut de monstre changeforme. Mine de rien, ça fait toute la différence entre une partie one-shot à la va vite et une partie où chacun comprend bien mieux quel est le perso qu'il incarne, et peut ainsi rentrer dans l'ambiance.

Loup-Garou est un jeu d'horreur, et ce livre le démontre.

Ah oui, sinon, niveau forme, c'est très beau, nombreuses illustrations, toutes dans l'ambiance, papier glacé... sauf que j'aime pas la couverture, elle est moche, j'ai du mal à savoir ce que ça représente vu les couleurs sombres et formes mal proportionnées... et la femme a de gros nichons, bien sûr, impossible que ce soit un homme nu, hein ?

Critique écrite en juillet 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques