Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Mokolé

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 136 pages à couverture souple, avec une bande dessinée en début de livre de 8 pages dont la première est en couleurs.

Description

Cet ouvrage de la série des Changing Breed Books se propose de nous emmener au pays des crocodiles-garous, les Mokolés, vénérables reptiles chargés de conserver précieusement les souvenirs de la Terre-Mère.

Comme à l'accoutumée, le livre débute sur une courte bande dessinée qui présente le "changement" d'un personnage principal que le lecteur sera amené à retrouver au cours des chapitres suivants. Relatant une sanglante escarmouche opposant des indigènes à des conquérants anglais (des vampires) pour la possession d'une pierre de pouvoir appartenant à un dragon. Ce prélude évoque le thème majeur de l'ouvrage : la puissance du souvenir.

"Sunrise : Dragons in our Midst" (6 pages) introduit le concept de Mokolé. Les Mokolés sont de vénérables sauriens qui détiennent une fabuleuse mémoire des épisodes de la terre en même temps qu'une grande sagesse, le tout au service de Gaïa. La plus vieille des races de changeformes est organisée non pas en tribus mais en "Clutches", des familles qui se chargent de retenir la mémoire des lieux qu'elles habitent. Quatre grandes voies, les "Streams", permettent à ces groupes de se réunir afin de partager des buts communs. On trouve ainsi les "Gunmagan", grands adeptes de l'Umbra ou encore les "Mokolé-mbembe", une caste de farouches combattants. Se réclamant du souvenir et de la noblesse des Rois Sauriens préhistoriques, chaque famille se définit avant tout par son passé et une histoire qu'elle a en charge de préserver. En guerre contre les exactions commises par l'Humanité, le peuple des Mokolés lutte pareillement contre l'oubli.

Le chapitre suivant "Morning : Was" (12 pages), permet d'appréhender, au cours d'un voyage initiatique, l'histoire mouvementée de ces fabuleux reptiles. Détenteurs d'une incroyable civilisation durant le Mésozoïque, les Rois-Dinosaures furent les premiers êtres véritablement intelligents à parcourir la planète bleue. Vivant en étroite amitié avec leurs parents les Mokolés, ils furent néanmoins exterminés par un violent apocalypse (le "WonderWork") et seuls quelques survivants parmi les Mokolés eurent le temps de se réfugier dans un long sommeil protecteur. Emergeant d'un repos millénaire, ces derniers constatèrent la nouvelle suprématie des mammifères et entreprirent alors d'éduquer et de guider l'Humanité, nouvelle race dominante sur Terre. Symbole de cette coopération, des Mokolé-homides virent le jour en même temps que les autres races de changeformes créees par Gaïa : les Corax, les Bastets, les Garous, etc... D'abord unis et solidaires, ces créatures-garous en vinrent très vite aux mains au cours des Guerres de la Rage : les plus meurtriers des combats opposèrent alors les Garous aux Mokolés, contraignant ces derniers à un repli sur différents territoires du globe (l'Amérique Latine, l'Afrique, ou encore l'Asie). Ayant réussi à se faire oublier des Garous, les Mokolés vivent aujourd'hui séparés les uns des autres.

"Noonday : Us" (18 pages) réalise un tour d'horizon des quatre courants Mokolés majeurs actuellement encore en activité. Différemment touchés par les guerres qui ensanglantèrent le monde, ces Streams ont chacun développé une culture propre et des moeurs bien spécifiques. Ainsi les Gumagan qui vivent en Australie (Bandaiyan), sont-ils de grands adeptes de l'Umbra et entretiennent d'excellentes relations avec le monde des esprits. Les Makara quant à eux habitent principalement l'Inde et disposent d'une société fondée sur des castes directement inspirées de la culture de ce pays. Les Mokolé-mbembe hantent les jungles épaisses du continent africain et sont de redoutables guerriers doublés de voyageurs hors-pairs qui ont essaimé à travers le monde entier (Europe, Nord et Sud de l'Amérique). Détaillant les différents auspices qui orientent la vie et la personnalité des crocodiles-garous, le chapitre insiste également sur le rôle important des "kins", ces parents humains ou reptiles qui apportent une aide parfois considérable aux représentants de Gaïa. Les stéréotypes habituels à l'encontre des autres races (garous, changelins...) viennent clore cette partie.

"Afternoon : Dragon Making" (30 pages), aborde la création d'un personnage Mokolé au cours d'un chapitre dense et richement illustré. Tous les aspects de cette espèce sont évoqués : les différents courants et auspices sont évidemment repris, mais cette fois-ci dans l'optique du rôle à jouer, les caractéristiques de race sont détaillées, ainsi que les possibilités de background et de toutes nouvelles compétences et connaissances. Des précisions sont données sur la langue des Dragons et leur sensibilité au métal jaune : l'or. De nombreuses options de transformation sont également mises à la disposition des joueurs afin qu'ils puissent personnaliser leurs reptiles dans leurs formes de combat (Archide). On peut par exemple évoquer le "snorkel" propre aux Brachiosaures, les redoutables "long teeth" du Tyrannosaure ou encore "la vision à 360°" du caméléon. Toute une panoplie de caractéristiques physiques et esthétiques permettront de réaliser des Mokolés proprement mythiques. Ce chapitre ne serait pas complet s'il n'évoquait pas le nouveau système de renommée propre au peuple saurien, de nombreux avantages et défauts, ainsi que des fétiches et des totems en nombre.

"Evening : Dragon's Eye" (18 pages) est une partie exclusivement réservée aux nombreux dons et rites propres à chaque Stream. Reflets de leurs philosophies, ces puissants pouvoirs, dont certains sont directement inspirés du livre de base de Loup-Garou : L'apocalypse, permettent de donner une couleur locale aux personnages tout en développant considérablement leurs moyens d'action.

"Sunset : Dragon Lore" (14 pages), évoque les rapports des reptiles entre eux ainsi qu'avec l'Umbra. La création et le jeu de rôle des Clutches est détaillé : Où le Clutch est-il implanté ? A-t-il un but, un objectif à atteindre ? des ennemis notoires ? et ainsi de suite. L'Umbra et les "quêtes de la mémoire" bénéficient quant à elles d'une attention particulière dans la mesure où elles représentent les deux faces d'une même réalité : les Mokolés explorent l'Ombre de Velours à la recherche des vastes champs de conscience du passé afin d'en faire resurgir le souvenir et de le défendre contre l'oubli. Ils s'enrichissent de quêtes spirituelles ainsi que de la sagesse des anciens disparus, rencontrés au cours de voyages intiatiques. L'une des plus singulières possibilités du jeu se retrouve d'ailleurs ici, dans la capacité des Mokolés à revivre des évènements passés et à les modifier dans une certaine mesure. Le conteur est en effet invité à utiliser les transes de "Mnesis", ces quêtes du souvenir, afin d'enrichir et de développer des campagnes uniques.

"Night : Lizardskin" (22 pages), dernier chapitre de l'ouvrage, présente de nombreux personnages prétirés, ainsi que les personnalités les plus marquantes du monde des Mokolés. Des informations scientifiques sur les véritables espèces de crocodiles utilisées dans le jeu, ainsi que d'ultimes conseils sur la façon de jouer dans un passé préhistorique (caractéristiques des dinosaures, etc.) sont délivrés aux MJ.

La traditionnelle mais néanmoins indispensable feuille de personnage apparaît à la fin du livre, en quatre pages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 13 mars 2014.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.