Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Enemies of the Empire

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre couleur de 288 pages à  couverture rigide.

Description

Ce recueil rassemble les informations concernant les principaux "méchants" du Livre des Cinq Anneaux. Il ne s'agit pourtant pas d'un simple bestiaire, mais d'une compilation et d'une mise à jour des données parues dans des suppléments précédents. Les sujets abordés sont ainsi aussi variés que l'Outremonde, les Kolats, les ronins ou encore l'Ombre rampante. D'ailleurs toutes les factions présentées ne sont pas à proprement parler des ennemis de l'Empire d'Emeraude, puisque les Nezumi et les Naga sont également décrits, et qu'il est aussi possible de jouer des membres de certains groupes.

Après une Introduction (3 pages) donnant des conseils pour adapter une menace à un groupe de personnages, l'ouvrage comporte treize chapitres principaux et un appendice. Le premier, Bestiaire (10 pages) décrit 22 créatures naturelles de l'Empire d'Emeraude, de l'aigle au tigre, selon le modèle du livre de base.

Les chapitres suivants reposent sur un même modèle : ils commencent par la description de la menace (buts, organisation, histoire, etc.), puis se poursuivent par des articles sur son utilisation en campagne, éventuellement en tant que personnage joueur lorsque c'est applicable. Enfin, ils s'achèvent par des données techniques - écoles, nouveaux sorts et pouvoirs, etc. - dont éventuellement un bestiaire :

  • Les Adeptes du Sang (16 pages) approfondit ainsi les adeptes de la Maho.
  • Le Kolat (18 pages) revient sur cette conspiration millénaire, en rappelant ses objectifs, son organisation et son histoire, en particulier les revers récents qui n'ont pourtant pas réussi à l'anéantir.
  • Les Damnés (16 pages) traite du clan de l'Araignée et des samouraïs corrompus par l'Outremonde sans avoir pour autant sombré dans la folie.
  • Les Naga (26 pages) présente l'ancienne espèce des hommes-serpents, à la fois alliés de Rokugan et terriblement différents de ses habitants humains.
  • Les Nezumi (34 pages) est consacré aux hommes-rats et à leur société si mal connue.
  • Le Néant (20 pages) raconte l'histoire de l'Ombre, de ses serviteurs et de ses plans.
  • Oni (28 pages) propose surtout de nouvelles créatures et un article sur les caractéristiques de jeu des Oni.
  • Les Cinq Races Ancestrales (22 pages) décrit les cinq espèces pensantes réputées disparues de Rokugan que sont les Kenku (des hommes-oiseaux), les Ningyo (équivalents des sirènes), les Trolls (lorsqu'ils étaient civilisés), les Kitsu (des hommes-lions, absorbés par le clan du même nom) et les Zokujin (des hommes-lézards).
  • Les Ronin (16 pages) décrit de nouvelles techniques et un large éventail de samouraïs sans maître.
  • Bêtes de l'Outremonde (26 pages) propose de compléter les données du livre de base sur les habitants les plus courants de l'Outremonde.
  • Les Esprits (20 pages) décrit différents types d'esprits et leurs incarnations.
  • Les Morts-vivants (22 pages), enfin, traite des morts-vivants anonymes et célèbres.

Comme dans le livre de base, les différents chapitres présentent plusieurs époques de jeu et suggèrent parfois des uchronies pour que chaque groupe puisse adapter les factions décrites à sa propre chronologie.

L'ouvrage s'achève par un appendice (3 pages) rassemblant des tables de rencontre aléatoire et par un index de 5 pages.

Cette fiche a été rédigée le 10 janvier 2011.  Dernière mise à jour le 29 décembre 2011.

Critiques

Franz  

En général, on n'est pas vraiment déçu par ce genre de supplément fourre-tout, reprenant des informations de pas mal de ses prédécesseurs, mais on est rarement emballé pour autant.

Ici c'est assez réussi, et ceux qui comme moi sont un peu passés à côté des multiples développements de L5A seront ravis de retrouver toutes les factions dans un même ouvrage. Le tout est bien détaillé et, comme le livre de base, découpe plutôt bien le background par époque.

Pour les points faibles, beaucoup d'illustrations sont reprises du livre de base, et par nature cette compilation présente tellement de menaces qu'il sera impossible au MJ moyen de tout exploiter. J'aurais préféré un découpage en deux volumes, d'autant que l'ouvrage est assez cher. Il y a aussi beaucoup de nouvelles écoles, un peu indigestes quand il s'agit de PNJ.

Critique écrite en janvier 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :