Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

Chroniques Impériales

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 312 pages en couleurs.

Description

La quatrième édition du Livre des Cinq Anneaux a pour cadre la dynastie Iweko, durant la fin du douzième siècle du calendrier de Rokugan. Ce cadre de jeu est plutôt standard et convient à une maîtrise intemporelle de l'univers : l'empire vient de traverser de nombreux tumultes et la situation politique semble s'acheminer vers une période de stabilité.

Cependant, il se peut que le meneur de jeu désire maîtriser et jouer à une période différente, comme avant le coup d'état du clan Scorpion, pendant la guerre des Clans, ou bien à la fondation de l'empire. Pour cela, Chroniques Impériales fournit aux meneurs et aux joueurs les informations pour créer des campagnes et jouer des personnages durant dix périodes historiques de l'Empire d'Émeraude, de sa fondation jusqu'à des réalités alternatives.

Il donne ainsi des instruments aux joueurs pour créer des personnages intimement liés à ces temps, d'un point de vue thématique, mais aussi mécanique, chacune des périodes décrites étant basée sur le même format :

  • Un résumé des événements caractéristiques de la période, leurs sources, les conséquences et leur dénouement.
  • Un regard en profondeur sur les Clans majeurs, leurs forces et faiblesses, les enjeux qui les traversent et de spécificités dépendant de l'époque telles des écoles disparues, les sorts, les ancêtres, les techniques.
  • Les personnages majeurs qui ont marqué l'époque, leurs actions et leurs caractéristiques, jusqu'à la mentalité qui prévaut à Rokugan et qui peut être totalement différente de celle de l'époque actuelle, marquée par les grands bouleversements, comme la venue des Gaijins ou la grande famine.
  • Des encarts techniques décrivant certaines adaptations aux règles standards de la quatrième édition du Livre des Cinq Anneaux, des variantes à l'époque sous forme de : "et si..."

Le livre est divisé en dix chapitres, un par période historique. Même si le maître de jeu ne désire pas utiliser une époque alternative, ce supplément est une référence pour comprendre l'histoire de Rokugan et est complémentaire de l’Empire d'Emeraude qui lui se focalise sur une description de Rokugan qui se veut généraliste et quasi atemporelle.

Après une première page listant les nombreux contributeurs, vient une table des matières sur deux pages. Puis une Introduction (5 pages) décrit le but de l'ouvrage, sa structure et les diverses façons de l'utiliser dans le jeu.

L’Aube de l’Empire (32 pages) aborde les origines de Rokugan, quand le Kami Hantei bâtit l'empire et que ses frères et soeurs divins rassemblent des disciples pour créer les Clans Majeurs. La première guerre contre Fu Leng menace cette civilisation naissante, mais si les périls abondent, les occasions de passer à la postérité sont plus nombreuses encore. Ce sont les débuts de l'empire et les Kamis sont omniprésents, les Clans et leurs techniques sont balbutiantes.

Dans Le Règne du Gozoku (30 pages), la première conspiration du Gozoku avait pour but d'apporter le progrès et une forme de sophistication à l'empire . Toutefois, en sapant l'autorité de l'Empereur, les conjurés initièrent un cercle vicieux qui mena quasiment le pays à la ruine et le laissa vulnérable et affaibli. De nombreuses règles autour du Gozoku et de sa corruption apparaissent, ainsi qu'une nouvelle famille impériale spécifique à cette époque

Immédiatement après la fin de la conspiration du Gozoku, l'autorité impériale en pleine reconstruction fut confrontée à un nouveau défi, en la personne de curieux étrangers. 

L’Ère du Cerf Blanc (28 pages) décrit les conséquences désastreuses de l'accueil des gaijins dans la Cité Impériale, le tout débouchant sur la bataille du Cerf Blanc. De nouvelles règles apparaissent autour du poivre gaijin : la poudre noire et son impact sur Rokugan, avec des options telles que la métaphysique étrangère qui définit les interactions entre deux mondes antagonistes.

La période de La Grande Famine  (26 pages) est l'un des éléments inédits de cet ouvrage, une période située durant les 1000 ans de paix et qui fut entièrement effacé de l'histoire officielle. La Grande Famine met en exergue l'éclatement de la société sous l'effet de la longue et atroce famine qui provoqua des soulèvements généralisés au septième siècle, l'apparition de la légion du peuple, une organisation révolutionnaire d'Heimin qui contestent l'ordre impérial.

Prélude au Coup d’État du Clan du Scorpion (26 pages) décrit Rokugan à la fin des Mille Ans de Paix, la période de jeu la plus ancienne, base de la première édition. Il présente également les événements qui mènent au Coup d'État en question et qui changèrent à jamais la face de l'Empire d'Émeraude. L'école des éclaireurs Hiruma y est décrite entre autres règles spécifiques.

La Guerre des Clans (32 pages) est le conflit épique qui définit le contexte général du Livre des Cinq Anneaux, décrit dans le jeu de cartes d'origine, de 1995 à 1997. Ce chapitre présente la grande guerre qui culmina avec le deuxième Jour des Tonnerres et durant laquelle l'insidieuse influence de l'Outremonde répandit maléfices et chaos dans tout l'Empire. Un encart traite des effets des douze rouleaux noirs, qui seront ouverts durant la guerre des Clans.

L’Ère de l’Empereur Disparu (34 pages) a pour objet l'Empire juste après la Guerre des Clans, alors que ces derniers s'adaptaient à leurs nouvelles fonctions sous la direction de la dynastie Toturi. Les espoirs de paix et de stabilité sont réduits à néant par les machinations de l'entité connue sous le nom d'Ombre Rampante.

La Guerre des Esprits (26 pages) présente une guerre civile désastreuse qui prend racine dans le passé de Rokugan. Suite à la bataille de la Porte de l'Oubli, des milliers d'esprits ancestraux reviennent à Rokugan et jurent fidélité à un tyran dément, Hantei XVI, surnommé le Chrysanthème d'Acier.

Les Héros de Rokugan (36 pages) fournit une version différente de l'avenir de Rokugan, où la dynastie Toturi survit et où l'Empire se trouve confronté à de nouveaux défis inédits. Ce décor est basé sur Heroes of Rokugan, une campagne de JDR commune qui a réuni des milliers de joueurs à travers le monde, de 2005 à 2010, et leur q permis de définir leur propre histoire de l'Empire d'Émeraude.

Les Mille Ans de Ténèbres (29 pages) constitue un autre futur alternatif, l'une des époques les plus fréquemment demandées : l'Empire sinistre et corrompu qu'aurait créé la victoire de Fu Leng lors du deuxième Jour des Tonnerres. Les Clans Majeurs sont brisés ou asservis et les hommes d'honneur infiniment rares, car ce sont les individus corrompus par la Souillure qui règnent désormais sur un Rokugan mourant.

L'ouvrage se clôt sur une illustration sur deux pages et un index de trois pages.

Cette fiche a été rédigée le 7 juin 2015.  Dernière mise à jour le 23 avril 2016.

Critiques

Colonel Moutarde  

Il y a dans la quatrième édition de L5R une volonté de mettre tout en ordre, de replacer dans son contexte et de redonner du sens à un univers qui a beaucoup évolué. Les divers livres « Empire d’Émeraude » « Ennemi de l'Empire » sont dans cette veine et jettent un éclairage bienvenu pour celui qui comme moi a maîtrisé la première édition puis est allé voir ailleurs depuis… Dire que de l'eau a coulé sous les ponts… C'est plutôt l'inondation voir le déluge …

« Chroniques Impériales » est la brique fondamentale qui manquait à l'édifice et qui complète l'ensemble. C'est une description poussée des diverses périodes clefs de l'empire, avec une mention spéciale pour les périodes troublées qui suivent le coup d'état du scorpion, lorsque tout c'est enchaîné poussé par la logique des éditions du Jeu de Carte, parfois jusqu'à l'absurde… La chute d'Amaterasu et la mort du Seigneur Lune.

C'est un ouvrage indispensable pour bien comprendre l'ensemble de l'univers et pour choisir dans quelle époque on fera jouer sa campagne. De plus, on découvrira avec délice plusieurs périodes délicates, le Gozoku et la grande famine, périodes qui ont été tellement délicates qu'elles ont été retirées des archives impériales et donc n'ont jamais existé. Bref même si comme beaucoup vous faites jouer avec le coup d'état du Scorpion cela vous sera utile pour comprendre les forces en présences et ce qu'elles vont faire dans l'avenir. Si vous jouez à la période de l'édition actuelle, vous saurez tout sur le passé récent et surtout ce que l'on cache… Bref indispensable.

Pour ce qui est de la forme, chaque époque est détaillé, avec un historique et l'état des clans durant cette période, les personnages principaux, les techniques spéciales, utilisables dans d'autres temps … C'est dense, écrit petit mais, très lisible et ça n'est jamais ennuyeux. Rien à redire sur cette gamme qui est de très grande qualité. Pour ce qui est de la traduction et de la version française, encore une fois c'est un sans fautes, Edge maîtrise le sujet et nous livre un splendide ouvrage.

Si vous êtes fan de Legend of the five rings et/ou si vous voulez vous mettre à la page, il ne faut pas hésiter.

Critique écrite en juin 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :