Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Nantes Seconde Terreur

.

Références

  • Gamme : Khaos 1795
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Assemblée (L')
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2009
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple au format 16 x 24 de 82 pages.

Description

Nantes Seconde Terreur est un supplément amateur du studio de création l'Assemblée, officialisé par les 12 singes, qui propose une campagne en six volets se déroulant à Nantes et dont l'enjeu est l'extension du Khaos à cette ville. La campagne est prévue pour être jouée après celle du livre de base ou indépendament. En cas de succès à la campagne du livre de base, Nantes Seconde Terreur propose que l'oeil soit seulement affaibli plutôt que détruit.

Ainsi, après une introduction d'une page, le supplément s'ouvre par la présentation (Tribunal contre Insurgés, 9 pages) des forces évolutionaires et monarchistes de la région nantaise. La ville elle-même est controlée par un triumvirat de magistrats qui mène la vie dure aux habitants. Au début de la campagne, Jean-Baptiste Carrier, un envoyé de Paris, est sur le point d'arriver en ville avec une petite armée pour reprendre la situation en main. La campagne nantaise, quant à elle, est le siège d'une lutte entre les forces de la Terreur et les forces monarchistes. Les Cercles Révolutionnaires ne sont pas bien implantés à Nantes.

Le second chapitre (Un Oeil sur Nantes, 6 pages) est consacré à la description physique de la ville de Nantes. Il s'ouvre par une carte de Nantes et se poursuit par une brêve description de la société nantaise. Le gros du chapitre est consacré à la présentation des lieux marquants des quatre cours nantaises (quartiers de Nantes). Celles-ci sont moins autonomes que celles de Paris et contrôlées par un des trois magistrats de la ville. Les quatre cours sont : le Bouffay, le quartier Graslin, le Port et les Isles. Le chapitre se conclut par une présentation de la campagne nantaise.

Le dernier chapitre (Hexalogie Nantaise, 60 pages) contient la campagne proprement dite. Celle-ci, en six volets, lance les personnages à la recherche d'un autel impie qui pourrait permettre l'extension du Khaos à la ville de Nantes, voire au reste des villes européennes. La campagne permet aux personnages de prendre contact et d'intéragir avec les différentes factions de la ville et sa région. Les six scénarios de la campagne sont :

  • Tabula Rasa (12 pages) lance les personnages sur une enquête occulte sur les traces de la dépouille de Gilles de Rais, de la ville de Nantes à sa campagne.
  • Égarements (9 pages) alors que le Khaos se répend sur Nantes, les personnages recherchent dans sa campagne l'armée monarchiste afin de lui remettre un message. Après l'avoir trouvée, ils sont témoins de la folie qui s'empare des campagnes alors qu'une bataille est proche.
  • Délivrance (9 pages) dans une ville de Nantes en proie à une seconde terreur, les personnages cherchent à consolider leurs alliances avec les différentes factions qui résistent encore. Ce scénario leur propose plusieurs petites missions pour tenter d'améliorer la situation (délivrance de prisonniers, sabotages, etc.) qu'ils sont libres de mener dans l'ordre qu'ils souhaitent.
  • Barouds (8 pages) est construit sur le même modèle que le scénario précédent, mais il propose des missions de plus grandes envergure qui permettent aux personnages de prendre une position de leadership dans la résistance à la Terreur dans la ville de Nantes. A la conclusion du scénario, les personnages auront le contrôle des forces vives nantaises.
  • Représentation (8 pages) propose une ultime bouffée d'air aux personnages qui doivent gérer une suite d'imprévus avant d'être confrontés à un assaut génèral qu'ils doivent fuir. Néanmoins, à la fin du scénario ils sont en possession des informations nécessaires pour pouvoir délivrer Nantes de l'influence de l'oeil.
  • Casus Belli (7 pages) jette les personnages dans l'ultime bataille pour le salut de Nantes. Alors que les forces monarchistes se massent dans les campagnes nantaises, les personnages recherchent dans les marais l'artefact responsable de l'arrivée du Khaos en ville, afin de le détruire.

Cette fiche a été rédigée le 20 septembre 2009.  Dernière mise à jour le 22 septembre 2009.

Critiques

legrimoire  

Alors que les scénarios du premier volume se déroulaient exclusivement dans Paris, enfin, on aborde dans ce volume la province ! Et pas n'importe laquelle. Quel plaisir de retrouver les profils de nombreux personnages historiques (Fouché, La Rochejaquelin, De Charette...) de l'Ouest de la France.

Beaucoup d'actions, du suspens mais surtout, et enfin, de l'aventure dans cette bonne ville de Nantes (avec plan historique) et les environs : Machecoul, la vendée royaliste, Tiffauges et le château de Gilles de Rais...

La forme est également bien réussie : mise en page pro et soignée, bref un superbe ouvrage qui nous permet d'entrer immédiatement dans l'univers avec plusieurs scénarios d'enfer à adapter ou à utiliser tels quels.

Son titre "Seconde Terreur" et pas "Deuxième" ? Pas de troisième ouvrage ? Ce serait vraiment dommage de s'arrêter là !

Critique écrite en septembre 2009.

sk8bcn  

Je fus agréablement surpris qu'un supplément (non professionnel) sorte pour Khaos sous format papier.

Sur la forme, c'est du bon travail. Certes, les illustrations sont un ton en dessous du le livre de base, mais le travail reste d'un niveau professionnel avec une mise en page agréable.

L'introduction en revanche m'a fait peur. Les auteurs se défendent d'être des totalitaristes qui aiment noyer les enfants, mais affirment écrire tout ça pour le jeu (j'exagère le trait, mais bon...). On se croirait revenu à l'époque Mireille Dumas où le jeu de rôle était satanique ! Eh les gars, aujourd'hui, le MAL, c'est Grand Theft Auto et le catch !

La suite, en revanche, est d'excellente facture. La description nantaise se veut courte. Il y a moins à broder autours que ce que proposait Khaos 1795 pour Paris, mais en contrepartie, la campagne est largement supérieure à celle du livre de base.

On fait de l'enquête, de l'action, on mène la résistance et le final apocalytique est supérieur à celui de l'autre campagne. Les points descrits de la première partie sont utilisés ici (comme le faisaient les très bons scénars d'INS/MV). C'est du très bon travail. En revanche, les auteurs s'adressent à des MJ expérimentés. Ici, on ne vous prend pas par la main. Il va falloir savoir improviser et maîtriser son scénar'. C'est une bonne chose (pas de remplissage inutile avec des conseils à 2 centimes : "les personnages refusent la mission? Proposez leur plus d'argent". etc.).

Ce supplément mérite un 4,5 (que j'ai arrondi à 4). C'est meilleur qu'un scénar' juste bien, mais n'atteint toutefois pas le niveau des scénars mythiques. En tout cas, je le conseille vivement!

Critique écrite en décembre 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques