Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Ecran

.

Références

  • Gamme : Keltia
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2012
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets en carton rigide et livret de 16 pages.

Description

L'écran de Keltia, côté joueur, est une illustration d'un combat dans une forêt. Côté meneur de jeu, différentes tables sont présentes :

  • Armes et armures
  • Modificateurs de combat
  • Caractéristiques et modificateurs aux actions
  • Réussite et échec critiques
  • Maladresses en combat
  • Coups parfaits en combat
  • Attaquer au corps à corps, attaque à distance, atteindre sa cible, parer et esquiver
  • Seuils de réussite
  • Points de vie
  • Premiers Soins
  • Awen (magie)
  • Voyager en Ynis Prydein
  • Dégâts
  • Figurants

Un livret en noir et blanc de 16 pages accompagne l'écran, avec un scénario, Au-delà des apparences.

Après les crédits, une introduction présente le scénario et la façon de l'intégrer à la campagne ou de le jouer séparément, avec son synopsis : un monstre terrorise les habitants d'un petit village non loin d'une voie romaine. Les personnages-joueurs devront enquêter sur un meurtre et une disparition qui y ont eu lieu, le tout avec un soupçon de magie. Le meneur de jeu trouvera également des aides de jeu : un premier plan des environs et un second plan de l'ancien relais de la voie romaine, les caractéristiques de la bête et des figurants.

Cette fiche a été rédigée le 17 octobre 2012.  Dernière mise à jour le 19 février 2013.

Critiques

Solaris  

L'écran de jeu est magnifiquement illustré et les tables sélectionnées sont utiles. Et surtout, il est épais et semble pouvoir résister à tout. En cela, c'est déjà une réussite.

Ensuite, le livret. il offre un scénario qui peut être joué avec ou séparément de la campagne du livre de base. A la base, son intrigue est simple voir déjà vue. Pourtant, avec le thème celtique et la présence de fantastique, c'est un réel plaisir à faire jouer. Je conseille d'ailleurs de le proposer en scénario découverte. D'abord, il servira de test, et surtout, il offrira un très bon cadre pour comprendre ce que peut être un village celte après le retrait de l'empire romain. Le tout, dans une enquête au cœur d'une petite communauté avec ses joies et ses peines, ce qui rend le scénario "humain" et dévoilera le meilleur comme le pire de vos joueurs. Vous aurez alors si ces derniers sont prêts pour jouer la campagne commencée dans le livre de base.

En clair, un très bon produit, complément idéal du livre de base, comme tout écran et son livret devrait l'être.

 

Critique écrite en novembre 2012.

Cléanthe  

Rapide critique pour cet écran qui est accompagné d'un livret un peu chiche qui contient un scénario : "Au-delà des apparences".

Sur la forme, il est épais, solide et inspire confiance, rien à redire. On aimerait que tous les écrans aient ce niveau de finition. Sur le fond, côté joueur on retrouve une scène de baston entre saxons et celtes à l'orée d'une forêt. C'est un poil trop sombre à mon goût. J'ai préféré la magnifique illustration de l'écran d'Yggdrasil, son prédécesseur. Côté meneur, toutes les tables nécessaires à la maîtrise du jeu, tout ce qu'on attend d'un écran donc.

Le livret contient un court scénario "au-delà des apparences" qui trouve sa place explicitement avant le scénario du livre de base. Il est un bon moyen d'introduire un nouveau groupe de joueurs à l'univers et en douceur, contrairement au scénario assez politique du LdB.

Honnêtement, j'aurais préféré retrouver ce scénario dans le LdB avec l'autre intitulé "le conseil de Bretagne" et voir l'écran accompagné d'une vrai carte de la Bretagne avec une localisation des royaumes et grandes tribus, cela pour faciliter le repérage du meneur et des joueurs.

Bilan en demi-teinte pour cet écran qui reste un outil bien pratique pour le meneur et dont le scénario simple et efficace est le véritable scénario d'introduction du jeu pour Keltia.

Critique écrite en mai 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques