Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Judgement Day

.

Références

  • Gamme : Judge Dredd
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Games Workshop
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1986
  • EAN/ISBN : 5-011921-010325
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 32 pages avec couverture en couleurs et intérieur N&B. Une planche de pions et d'aides de jeu à découper est agrafée au milieu du livret.

Description

Judgement Day est le premier scénario paru pour le jeu de rôle Judge Dredd de Games Workshop. Son intrigue se déroule en 2108 et concerne le retour à Mega-City One de l'un des plus grands méchants affrontés par Judge Dredd dans ses aventures dessinées. L'aventure a pour cadre Mega-City One avec un détour par l'espace et contient son lot de poursuites, enquêtes, mutants, virus, combats, etc.

Joueurs, ne lisez pas plus loin...





Le grand méchant qui tente de faire son come-back d'au-delà des morts dans Judgement Day est le tristement célèbre Juge Cal, qui a régné en tyran sur Mega-City One en 2102 avant de connaître une fin prématurée sous la forme d'une chute du sommet de la statue du jugement. Cal, dans sa folie, avait cherché à triompher même de la mort. A cette fin il avait fait graver sa personnalité dans une micropuce avec l'assistance forcée de quelques med-juges corrompus. Malheureusement pour lui, ces med-juges ont soit été envoyés sur Titan, soit tués, soit frappés d'amnésie. Le retour de mémoire de l'un d'eux à la suite d'un accident va relancer le terrible plan de Cal...

Le scénario est divisé en quatre chapitres, ou "progs".

Le premier chapitre, "A Shot in the Dark", se déroule dans le quartier dit du "Labyrinthe", le long duquel les PJ sont en patrouille. C'est la découverte du cadavre d'un med-juge retiré du service actif qui va lancer les juges dans l'aventure. Ils ont ensuite à faire face à une embuscade de mutants, avant de découvrir un mystérieux entrepôt, au sein duquel se cachent de nombreux indices sur le retour programmé de l'infâme Juge Cal.

Le deuxième chapitre, "The Killer Fleas", voient les PJ poursuivre leur enquête sur le med-juge retrouvé mort. Il implique la visite du bloc dans lequel vivait celui-ci, malheureusement infesté d'insectes tueurs et placé en quarantaine.

Certains indices découverts précédemment conduisent les PJ au troisième chapitre de l'aventure, "Trouble on Titan", où les PJ doivent se rendre sur la lune pénitentiaire de Titan. Dans le cadre de cet environnement d'une dureté sans égale, les PJ sont confrontés à des pluies de météorites, embuscades, etc., dans la recherche d'un homme-clé pour leur compréhension des dangers qui pèsent sur Mega-City One.

Dans le quatrième et dernier chapitre, "Cal has Risen", les PJ passent la journée à escorter la chef-juge McGruder et son entourage habituel pour tenter de déjouer toute tentative du juge Cal. La confrontation finale, qui implique entre autres un T-Rex robot et le virus 2T(FRU)T, a lieu lors de la première d'un film retraçant les aventures de Judge Dredd dans la Terre Maudite.

Le livret se termine par un appendice de 2 pages dans lequel sont détaillés les équipements et armes propres à l'espace et à Titan. Quelques suggestions pour donner une suite à Judgement Day clôturent l'appendice.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

SebM  

Judgement Day constitue, avant Slaughter Margin, le premier module "gros scénario" publié par GW pour le jdr Judge Dredd (il n'y en aura pas d'autres que les deux cités).

S'il offre des situations de jeu tout à fait originales et typiques de l'ambiance déjantée de cet univers, il est toutefois un ton en dessous de Slaughter Margin. Et ce principalement pour deux raisons :

1/ là où Slaughter Margin ne nécessite aucune connaissance particulière préalable (hormis les références grand public au dénouement de la 2nde guerre mondiale en 1945, et éventuellement quelques infos sur la Guerre de l'Apocalypse), Judgement Day s'apprécie davantage avec une connaissance plus fine de l'histoire de Judge Dredd (la période du Judge Cal, les aventures de Judge Dredd dans la Terre Maudite : ce qui obligera le MJ a faire un peu d'histoire ou à compter sur des PJ familiers de l’œuvre...). Faute de ce background, la "menace" et divers rebondissements du scénario, s'ils n'en sont aucunement injouables, perdent toutefois une partie de leur sel.

2/ les transitions entre certaines progs sont un peu artificielles, reposant davantage sur les instructions reçues par les juges que sur leurs initiatives personnelles. L'épisode sur Titan est assez emblématique de cette limite. L'idée de se rendre sur Titan peut venir au PJ, mais elle reste assez peu probable compte tenu de leurs charges quotidiennes de juges et des autres pistes potentielles... du coup, le MJ est encouragé à forcer un peu le destin. Dans le même ordre d'idée, le dernier prog, s'il donne un rôle important aux PJ, les prend assez largement par la main.

En dehors de ces deux réserves, l'intrigue est amusante et offre comme toujours des situations de jeu que l'on retrouve difficilement ailleurs que dans ce jeu. La note 3 finale est donc un peu sévère, mais vise principalement à marquer la différence avec le module Slaugther Margin, un chouïa supérieur.

Critique écrite en octobre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques