Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Lorien

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages, plus 2 cartes couleur de 28 X 42 cm recto-verso :

  • carte de la Terre du Milieu (petite échelle)
  • 3 cartes régionales
  • 1 plan de ville (Ost-in-Edhil)
  • 2 plans de situation (bâtiments des forgerons elfiques, et Caras Galadhon/Cerin Amroth)

Description

Ah, Lothlorien, "fleur de rêve"... où le temps est insaisissable, où tout semble tellement parfait... Et où l'on peut rencontrer la dame Galadriel, sans doute la plus ancienne et la plus noble (voire la plus belle !) de tous les elfes restant en Terre du Milieu. Mais elle n'y a pas toujours été, en Lorien : auparavant, elle avait fondé un royaume, Eregion, où s'était développé la guilde des forgerons elfiques ; à sa tête, Celebrimbor, petit-fils de Fëanor. Comme son grand-père, qui avait créé les Silmarils, il allait forger des objets qui allaient entraîner bien des guerres et d'autres souffrances : les anneaux elfiques, avec l'aide d'Annatar, Sauron déguisé.

Qu'on ne s'y trompe pas : si Lorien est mis en avant sur la couverture, le bois enchanté est moins décrit que la forteresse des elfes, Ost-in-Edhil, au second Âge. L'ensemble de l'ouvrage s'articule autour de ces deux sites encadrant les Monts Brumeux ; et autour de Galadriel, qui a bien marqué les deux.

Après l'habituelle définition de termes (du monde, du jeu de rôle...), on passe à une structure bien établie : petit historique des événements du deuxième et du troisième Âge, description des terres (Lorien à l'Est, Eregion à l'Ouest) - climat / faune / flore ; puis, un chapitre sur les elfes et les forgerons elfiques, y compris leurs techniques et matériaux utilisés.

Puis deux chapitres sont consacrés à la politique, un pour chacun des deux royaumes, Eregion et Lorien. Y sont décrits des personnages comme Galadriel, Celebrimbor... ou Sauron. On notera aussi de nombreux objets magiques, dont Nenya, l'anneau elfique porté par la Dame. Les relations entre personnages sont bien détaillés et permettent de se faire une très bonne idée de ce qui s'est passé... et de la manière dont Sauron sait manoeuvrer !

La partie consacrée aux descriptions physiques (forges et autres bâtiments, la Cité des Arbres...) est elle aussi divisée en deux : 22 pages côté Eregion, principalement centré sur Ost-in-Edhil, avec de nombreux plans des forges, plusieurs villas, et une demi-page pour Lorien.

Arrive la partie des aventures : neuf sont proposées, 6 en Eregion et 3 en Lorien ; 4 au second Âge, les autres à différentes périodes du troisième Âge. Enfin, quelques tables de jeu (armées, personnages, herbes, rencontres, animaux et monstres) et une liste des runes utilisées par elfes et nains, les Angerthas, terminent l'ouvrage. Elles sont suivies de deux pages de conversion avec d'autres jeux, et deux pages de publicité (catalogue).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

Bon, le fan de Tolkien sera certainement aux anges : on décrit des personnages essentiels du monde de Tolkien (Sauron, Galadriel entre autres) ; et toute l'histoire qui a présidé à la création des anneaux elfiques. Cela a pour moi été le clou du supplément (j'ai hésité à mettre 5 dés), et après ça on comprend beaucoup mieux tout ce qui s'est passé par la suite. Y compris certaines relations entre elfes et nains, et pourquoi Khazad-Dûm s'est appelé "Moria" (le puits noir), entre autres.

Attention quand même : l'auteur (Terry Amthor), qui a fait Ardor et bien des choses dans le monde de Shadow World, aime la magie à profusion, et la description de certains objets peut paraître un peu éloignée de l'esprit de Tolkien. Les grosbills apprécieront peut-être, mais ça peut s'arranger : on limite les pouvoirs (ou les objets), ou on rajoute (ce que je fais) des contreparties bien méchantes...

Malgré ça, Ost-in-Edhil et les alentours sont facilement intégrables à une campagne, et à toute époque. Là, les amateurs du 2ème âge seront comblés, il y a de quoi faire. Et même après : il peut y avoir des tas de choses dans les ruines... comme un anneau elfique mineur, qui a fini par être la perte d'une équipe complète de personnages, pourtant aguerris ! D'ailleurs une deuxième équipe de joueurs, qui l'a récupéré, ne cherche qu'à s'en débarrasser...

Côté Lorien, je n'ai pas grand-chose à en dire : rien à y faire jouer pour moi, hormis des rencontres politiques. C'est la forteresse elfique l'essentiel, et il est facile de développer ses propres aventures dans ce cadre bien décrit.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :