Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Faits Divins n°3

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 48 pages, papier glacé en couleurs.

Description

Le supplément se présente sous la forme d'un faux magazine à scandales de type "tabloïd". Les illustrations sont nombreuses dès la couverture.

L'intérieur de la couverture est un édito, comme dans les magazines, qui révèle au lecteur le contenu du supplément, à savoir une aide de jeu et un gros scénario. Puis la première page est consacrée aux crédits et la deuxième est un sommaire qui détaille le contenu de l'ouvrage.

Les cinq pages suivantes proposent une aide de jeu intitulée Spytech. Cette aide de jeu décrit les méthodes et matériels de surveillance modernes (géolocalisation, cryptage des données...) et leur gestion dans une partie.

Les deux pages suivantes regroupent deux "brèves". Il s'agit de courts articles illustrés sur des faits divers imaginaires susceptibles de servir d'amorces à des scénarios. Puis viennent trois pages présentant des nouvelles de Ebenezer Dickens, intitulées La horde ; Un Grand Jeu de rêve ; Un papa, une maman, ça dure longtemps et Dice game.

L'affaire Ormont de Beaulieu est un gros scénario de 29 pages destiné à des Démons pour In Nomine Satanis. Les PJ devront se rendre dans la région picarde et enquêter sur la présence d'un Ange dans une famille faisant partie d'un réseau angélique. Les six dernières pages du scénario sont consacrées à la description des principaux PNJ.

Enfin, la dernière page est la planche de cartes prouesses relative au scénario. Le supplément se termine sur une publicité humoristique pour l'éditeur mettant en scène CROC.

 

Cette fiche a été rédigée le 24 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 10 décembre 2015.

Critiques

Guillaume hatt  

Le premier article permet de faire le point sur les joujoux technologiques et leur acquisition au sein du jeu. Réaliste et intéressant comme sujet pour nos scénarios et nos joueurs souvent trop enclins à rêver :-)

Ce supplément m'a scotché, en effet, le scénario est absolument excellent. D'autant plus que l'auteur a fait un excellent travail de formalisation et de structure pour un scénario à ce point ouvert. Cela laissera tout de même pas mal de travail sur la chronologie détaillée et la prise en compte des actions des joueurs. Mais c'est aussi cela la beauté du jeu de rôle : construire une histoire ensemble. Donc une excellente surprise qui m'a réconcilié avec INS/MV:Génération Perdue.

De plus, ce scénario introduit les réseaux et les groupes et ce de façon très "naturelle" via le scénario. Avec un "vrai" bon exemple de scénario après la Grande Coupure. Les personnages sont eux aussi très bien décrits et j'apprécie beaucoup les descriptions des stratégies en cas de baston etc... Bravo Thomas Chelain.

Donc, et de loin, le meilleur supplément pour INS/MV:Génération Perdue.

Critique écrite en octobre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques