Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Faits Divins n°2

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 48 pages, papier glacé en couleurs.

Description

Le supplément se présente sous la forme d'un faux magazine à scandales de type "tabloïd". Les illustrations sont nombreuses dès la couverture. L'intérieur de la couverture est un édito, comme dans les magazines, qui révèle au lecteur le contenu du supplément, à savoir deux aides de jeu et un scénario. Puis la première page est consacrée aux crédits et la deuxième est un sommaire qui détaille le contenu de l'ouvrage.

Après la première partie d'une nouvelle en quatre segments, Réversible, sur la coopération entre Anges et Démons (1 page), les onze pages suivantes proposent une aide de jeu intitulée Les sorciers. Cette aide de jeu décrit les sorciers depuis l'amnésie générale de 2006 et le retour des Anges et des Démons, ainsi que des règles pour invoquer et pactiser avec ces êtres surnaturels. Puis vient une deuxième aide de jeu, Création de campagne (7 pages), qui donne des conseils et indications pour mettre en place une campagne dans cette nouvelle édition d'INS/MV.

Le bonheur, c'est simple comme un coup de fil est un scénario de 17 pages destiné à des Démons pour In Nomine Satanis. Les PJ devront se rendre à Annecy pour sauver un de leurs alliés démoniaques, victime d'un rituel mené par un sorcier qui a transféré son âme dans un autre corps. Les neuf dernières pages du scénario sont consacrées à la description des principaux PNJ et aux trois autres segments de la nouvelle Réversible.

Enfin, la dernière page est la planche de cartes prouesses relative au scénario. Le supplément se termine sur une publicité humoristique pour l'éditeur mettant en scène CROC.

Cette fiche a été rédigée le 22 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 7 décembre 2015.

Critiques

Guillaume hatt  

Une chouette idée que de commencer par une nouvelle, avec un sujet tabou si plus est ! J'ai apprécié cette mise en bouche.

Les sorciers ... c'est vrai, je me suis souvenu des sorciers dans les précédentes éditions(oui, honte sur moi, j'avais oublié). Bon, ben, c'est pas mal cette histoire de sorcier. Il y a de quoi faire pour faire intervenir d'une façon ou d'une autre un sorcier ou sorcière dans un scénario. C'est pas mal fait et bien écrit !

On passe maintenant à la gestion de campagne ! On nous annonce enfin qu'on ne nous fournira pas le pourquoi du comment de la Grande Coupure etc... au moins c'est enfin clair.  Quel teasing ...  onéreux  :-/
Après lecture, c'est pas trop mal tout de même. Cela permet de poser certaines préoccupations du jeu et de comprendre que les auteurs sont aussi paumés que nous :-P
Plus sérieusement, cet article est intéressant pour la structure qu'il va apporter aux parties et aux motivations et envies des personnages. Créer le groupe paraît "évident", mais la formalisation apportée est un vrai plus.

Le scénario : bien, très bien même. Les personnages sont des Démons, faut le savoir. Comme souvent avec INS/MV les embrouilles sont là et on a un mélange de violence débridée et de finesse, si si. Et la dimension roleplay est importante pour goûter correctement au scénario (en particulier pour jouer l'humain déboussolé).

On termine avec les nouvelles.  Elles permettent de bien fixer l'ambiance possible après la Grande Coupure et donc d'installer cela dans vos scénarios ou campagnes. 

La note : ce magazine supplément mérite son 4/5. Amplement.

Je continue de considérer que c'est trop cher.  Ok, les auteurs et illustrateurs doivent vivre et tout et tout, mais bon.  Je considère que nous aurions du avoir le livre de base augmenté des deux Faits Divins au prix du livre de base pour avoir assez de matière. Là on est au double du prix quasiment !

Critique écrite en octobre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques