Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Ecran

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran, et fascicule agrafé de 16 pages.

Description

Ce paravent en couleurs (côté joueur) permet au MJ de disposer de tous les tableaux importants : table de résolution des combats, tableaux d'armes, ajustements des attaques en fonction de la situation (cible mouvante, mauvais temps, etc.), table de résolution des invocations (lorsqu'un Ange/Démon appelle son supérieur à la rescousse). Sont également présents la liste des talents, la liste de tous les pouvoirs angéliques et démoniaques, et le tableau d'attribution des récompenses de fin de mission.

Un scénario en trois parties est fourni sous forme de fascicule. Plutôt complexe, il entraînera les personnages dans la guerre du Vietnam, pour ensuite avoir à mettre le nez dans l'assassinat de JFK.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 avril 2011.

Critiques

Paul Jullien  

Un écran des plus pratique si l'on veut pouvoir vite savoir les bonus/malus lors des combats. En effet, l'intérieur(coté MJ) est très complet (liste des pouvoirs avec numéro de la page correspondante), de plus tout est bien disposé pour s'y retrouver rapidement. Par contre, j'ai regretté le dessin du devant de cette écran, INS/MV nous avais habitué à des dessins plus recherchés dans son livre de base de la troisième édition. Quant aux scénario, je l'ai trouvé vraiment bien : la première partie est parfaite pour se mettre dans l'ambiance du jeu ; la deuxième permet de vivre une bonne aventure bien sympa dans la guerre du Viet-nâm ; la troisième est bien trouvée et nous plonge en plein dans l'assassinat de JFK. Par contre le tout est un peu dur à mettre en place pour le MJ (un MJ experimenté est préférable).

Franz  

Un produit sympathique que cet écran, mais sans plus: l'illustration du paravent est magnifique, et très ambiance (même si l'illustrateur a pris des libertés avec l'urbanisation parisienne). Par contre j'ai été déçu par le scénario et les tables, qui ne sont pas très rationnelles.

En effet les auteurs ont choisi de mettre les récompenses de fin de mission (qu'on utilise 5mn par partie, à condition même de les utiliser), et ils ont supprimé les descriptifs des pouvoirs d'attaque de l'édition précédente, si bien qu'il faut toujours avoir son livre de règles à portée de la main.

Quant au scénario il part d'un bon principe et propose quelques scènes fabuleuses (notamment l'assassinat de Kennedy), mais j'ai un peu eu l'impression de ballader mes joueurs tout du long, avec une intrigue un peu superficielle.

En résumé je vous conseille l'achat de cet écran, indispensable comme tous les écrans, mais ce n'est pas le meilleur produit que j'ai vu.

Harin'  

Là encore, l'ecran est un luxe dont on peut difficilement se passer et celui-la est plutot bien fait ! Le scenario constitue un bon prolongement de ceux du livre de base (surtout que celui des anges, beurk) mais nécessitera un peu de travail sous peine que les PJ ne se sentent un peu en laisse à certains moments.

Tyss  

L'écran est joli et pratique et de bonne facture, et reste solidement ancré dans la table sans plier sous son propre poids. Les scénarios complexes sont assez originaux et captivants, l'assasinat de JFK est un petit must à ne pas manquer par un Mj expérimenté.

beph  

Bon en fait, le principal problème de cet écran, c'est que pour ma part, je trouve le dessin assez moche. Dommage. M'enfin, il reste sobre, de bon goût (vous avez vu le nouvel écran prophecy? kitschissime). Son dos est quant à lui bien fait, bien organisé, pas de problème à ce niveau.

J'ai surtout aimé le scénario. Je l'ai fait jouer coté démon, et je dois dire que tout le monde était mort de rire les 3/4 du temps. Le plus grave: la reproduction de la scène de l'assassinat de Keneddy, où les joueurs se sont déchaînés dans leur interprétation des persos, ainsi que la scène finale, psychédélique comme ça ne devrait pas etre permis. Dans l'appart d'un furfur totalement défoncé au LSD pendant qu'un samigina et un abalam regardent une cassette sur les origines du curling, que le ouikka et le samigina pillent le frigo, arrive bifrons déguisé en elvis avec 50 zombies... ajoutez à cela l'invocation d'abalam... un très bon souvenir

Xephaen  

L'écran INS/MV de cette troisième édition tranche un peu avec les deux précédents.

L'illustration : bon, ça a le mérite de remplir tout l'espace disponible mais j'aurais, pour ma part, préféré un dessin représentant un peu mieux l¿univers d'INS/MV plutôt qu'une représentation des toits parisiens.

L'intérieur : toujours aussi indispensable. Seul regret : la disparition des caractéristiques des pouvoirs défensifs et offensifs, remplacé par un index des pouvoirs. Allez, on pardonne.

Le scénario : tout simplement excellentissime. Attention tout de même, si vous décidez de suivre la storyline officielle, faites jouer ce scénario avec des PJs Démon. Ça sera utile pour Fire&Ice.

Une note ? 3.5. Disons 4 pour la qualité du scénario.

Gridal  

Un 4 bien mérité pour ce supplément.

L'écran : côté joueurs, l'illustration est magnifique et les couleurs superbes. Côté MJ, toutes les tables utiles en cours de partie sont présentes. La bonne idée, c'est un index des pouvoirs des Anges et des Démons qui renvoie directement à la page de leur description dans le livre de base, ce qui évite de perdre du temps en cherchant pendant le jeu.

Le scénario : "Nuit à Saigon nuit de con". C'est un très bon scénario, même s'il est assez dirigiste. Il permettra en tout cas de sortir les PJ de leurs enquêtes routinières avec enquête et poutrage du Démon de fin de niveau, et les emmènera là où ils ne sont jamais allés.

Un détail : même si ce scénario est jouable par les deux camps, je pense qu'il est vraiment plus "crédible" de le faire jouer à des Démons, j'imagine vraiment mal que l'Archange Michel soit aussi bourrin et irréfléchi. Alors que Bifrons...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques