Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Block by Bloody Block

.

Références

  • Gamme : Hunter : the Vigil
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2011
  • EAN/ISBN : 978-1588465337
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 72 pages à couverture souple.

Description

Block by bloody block est un supplément permettant de jouer selon le mode "sandbox", c'est à dire de baser la campagne sur un territoire donné (ici une ville), son exploration, sa conquête et sa défense. Le livre fait fréquemment référence à Damnation City car les deux suppléments sont similaires dans leur approche et ce dernier dispose de systèmes complémentaires.

Après une page de titre, une page de crédits, une page de sommaire, une Introduction (1 page) présente le contenu du livre et ses objectifs. Puis New Systems (6 pages) explique les gains techniques résultant de la conquête de telle ou telle partie du territoire. De nouveaux Atouts sont présentés ainsi qu'un nouveau système : le Rapport, qui mesure les relations entre les personnages-joueurs et non-joueurs. Celui-ci a été repris dans The Danse Macabre.

The Territories (52 pages) décrit sur 6 pages à chaque fois un territoire urbain archétypal selon le même format : identité du maître du domaine, exemples concrets, intrigues en cours, modificateurs possibles, prérequis pour le contrôler, lieux importants, antagonistes et idées de scénarios. De très nombreux types de créatures sont présentes, des Slashers aux Démons.

On trouve donc :

  • The City Park
  • Financial District
  • Industrial Discrit
  • Nightlife Circuit
  • The Projects
  • Suburbia
  • The Subway/Train system
  • The University

The Others (6 pages) décrit une demi-douzaine de nouveaux antagonistes pouvant être utilisés par le meneur pour pimenter les événements. Une carte de leurs relations est également fournie. Enfin, Appendix : Territory Creation (4 pages) explique comment imaginer, cartographier et faire vivre un territoire dans le cadre d'une campagne "sandbox".

Cette fiche a été rédigée le 14 juillet 2013.  Dernière mise à jour le 22 juillet 2013.

Critiques

Tristan Lhomme  

Un livret de 72 pages sur la notion de territoire, inspiré de Damnation City pour Vampire. C’est une variation sur le thème de base de Hunter, où l’idée n’est plus de liquider des monstres au détail, mais de s’implanter dans un quartier de la ville, de le nettoyer de ses prédateurs surnaturels, puis de le tenir envers et contre tous, y compris les autres chasseurs.

Chaque territoire apporte des bonus et des malus à certains jets de dés, des petits avantages et inconvénients du type « vous recevez une ristourne sur certaines compétences, mais le territoire vous coûte de l’argent ».

L’essentiel du livret est occupé par la description de huit territoires-exemples que l’on trouve dans toutes les grandes villes américaines. Ils peuvent servir tels quels, mais pas forcément ensemble, à moins que vous n’ayez envie que votre décor ne devienne carrément bizarre. Il faudra les torturer pour les rendre euro-compatibles, mais à la lecture, on se prend à rêver d’une sorte de Pigalle la nuit sur fond de guerre entre vampires et chasseurs.

Autrement dit, tout ça a du potentiel, mais n'est pas forcément "plug & play", faudra bosser !

Critique écrite en août 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques