Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Fortunate Succession (The)

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Sous-gamme : Stafford Library
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Issaries Inc.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à reliure à spirale de 110 pages, à couverture semi-rigide bicolore .

Description

Issue de la série initialement intitulée Works in Progress, puis The Stafford Library, The Fortunate Succession est le 3ème ouvrage, succédant à The Glorious Reascent of Yelm. Elle ne contient aucune valeur chiffrée utilisable pour un système de jeu de rôle.

The Fortunate Succession présente la liste de chacun des 77 empereurs du Dara Happa de Yelm à l’époque actuelle (3ème Âge des mortels), où le Dara Happa n’est plus qu’une petite province au sein de l’immense empire de la lune rouge. Le Dara Happa est le plus vieux lieu de civilisation humaine (par opposition aux nombreuses tribus barbares environnantes). Il forme  un empire réunissant plusieurs grandes cités bâties le long d’un fleuve, l’Oslir (qui est aussi une divinité du panthéon de Yelm) et dont les habitants adorent Yelm, le soleil, dieu suprême qui incarne l’ordre immuable des choses.

L’ouvrage commence par 1 page de garde, suivie de l’introduction (1 page), de la table des matière, avec la liste des illustrations, cartes et tableaux (1 page) et d'une carte du Peloria, un vaste bassin, dominé par le fleuve Oslir, berceau du Dara Happa (1 page). Il s’agit de la première carte sur un total de 17 qui retracent l’évolution géographique et politique au fil des âges.

Le prologue (1 page) présente brièvement les dynasties qui suivent. Le règne de Yelm dure 100.000 ans à l’échelle du calendrier du Dara Happa et s’achève avec son assassinat (1 page). Il est suivi par la Dynastie d’Ovosto (2 pages), marquée par la décadence, puis la Dynastie d’Anaxial (2 pages) qui tente de rétablir l’ordre ancien. Peine perdue car le Dara Happa est conquis par toutes sortes de tribus voisines ou éloignées dont Kazkurtum (2 pages), connu également sous le nom de Sheng Seleris, chef de tribus nomades de l’Est qui dévastent tout sur leur passage, qui règne durant l’Âge du chaos.

La Dynastie Jenarong (6 pages) est issue d’une tribu des marais de l’Oslir qui adore une déesse héron (Entekos). Durant cette dynastie, les dieux survivants se retirent de Glorantha et l’Aube des mortels commence. La Dynastie Khordavu (5 pages) marque un retour aux traditions et chaque nouvel empereur doit passer 10 tests pour obtenir les 10 régalia symbolisant la véritable autorité (par opposition aux usurpateurs des périodes précédentes). Elle se termine par la fin du 1er Âge des mortels, lorsque le chaos fait sa réapparition dans le monde, avec la venue de Nysalor (1 page).

La période suivante est marquée par la libération du Dara Happa. Ordanestyu (1 page) devient le nouvel empereur, suivi par la Dynastie Erzanestyu (6 pages) et la Dynastie Denesiod (7 pages). Cette période bénéfique prend fin avec la prise de pouvoir du dragon solaire, dit Dragon Emperor (1 page) de l’Empire de l’ami des Wyrms (cette période est relatée dans le supplément Dara Happa Stir de Mongoose Publishing). La Dynastie Karvanyar (8 pages) qui lui succède et met fin au 2ème Âge des mortels, est remplacée par les Carmanian Lords (2 pages), des sorciers originaires de l’Ouest (une secte hérétique du dieu Malkion). La New Solar Dynasty (2 pages) marque un bref renouveau avant la conquête du Dara Happa par l’empire lunaire, dirigé par le Red Emperor (3 pages), fils de la lune rouge et demi-dieu se réincarnant après chacune de ses morts, et dont le règne s’étend jusqu’à la période actuelle du 3ème Âge des mortels (avant la guerre des héros). Le chapitre Outlaw Emperors (2 pages) présente diverses périodes d’usurpation du trône en l’absence de l’empereur rouge, quand sa réincarnation n’était pas immédiate.

The Red Emperor: Essay (12 pages) décrit l’histoire du long règne de l’empereur lunaire, marqué par une lutte interminable contre Sheng Seleris, l’ennemi héréditaire. Dara Happan Religion (1 page) et Cult and Worship of Yelm (7 pages) traitent des différentes pratiques du culte de Yelm au cours des âges. Illumination (4 pages) décrit l’influence insidieuse du chaos et Other Miscellaneous Notes (2 pages) explique certains concepts développés dans l’ouvrage.

L’Appendix A. Other Dara Happan Emperor Lists (6 pages) forunies des liste d’empereurs. Celles-ci omettent des empereurs, ou incluent des usurpateurs, en fonction des historiens qui les ont rédigées. L’Appendix B. Elmexdros Text Notes (5 pages) traite de l’empereur Elmexdros, à l’origine de la venue du dragon solaire. L’Appendix C. Carmanian Sources (7 pages) présente le point de vue des carmaniens. L’Appendix D. Art Comments (1 page) correspond à la légende des nombreuses illustrations qui parsèment l’ouvrage. Enfin, l’Appendix E. Dara Happan Alphabet (3 pages) figure l’alphabet du Dara Happa, une écriture à base de signes.

Le livre se termine par un Index (6 pages).

Cette fiche a été rédigée le 20 mai 2015.  Dernière mise à jour le 17 juin 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.