Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Esrolia : The Land of Ten Thousand Goddesses

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Sous-gamme : Stafford Library
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Issaries Inc.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2008
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Reliure à spirale de 58 pages.

Description

Issue de la série initialement intitulée Works in Progress, puis The Stafford Library, The Missing Lands est le 10e ouvrage de la série. Il ne contient aucune valeur chiffrée utilisable pour le moindre système de jeu. Sous-titré Compiled Noted about the great Land of Esrolia, l’ouvrage est un condensé mythologique et historique de cette région du Pays Saint, située au sud de la Passe du Dragon et régie par un matriarcat dont le panthéon est entièrement centré sur les divinités féminines de la terre.

L’ouvrage commence par les crédits et la table des matières (1 page) et un avant-propos (1 page). Il est composé de quatre grandes parties.

Esrolia : cette région agricole est une des plus riches de Glorantha et représente un formidable grenier à blés pour le Saint Pays en raison d’un sol et d’un climat particulièrement favorable (1 page), mais aussi d’un panthéon entièrement dédié aux pouvoirs de la terre nourricière. Grandmothers and queens (4 pages) montre le système de gouvernance : les différentes villes et tribus sont dirigées par des reines (exclusivement), mais le vrai pouvoir est entre les mains des femmes âgées. L’armée d’Esrolia, présentée dans Esrolian Military (1 page), dispose d’une armée professionnelle, complétée par des mercenaires et les milices locales. What my mother told me (5 pages) suit le célèbre format pour décrire les traditions et les coutumes d’une race ou d’un peuple, un adulte en devenir questionnant sa mère sur sa société et ses croyances. Certaines divinités y sont également abordées, beaucoup ayant un lien direct avec le panthéon d’Orlanth (qui est ici néanmoins perçu comme un être violent et indiscipliné).

Life Begins at Ezel se concentre sur Ezel, le centre sacré d’ Esrolia, où le monde a vu le jour, avec le grand temple d’Ernalda (4 pages). Ezel in History (1 page) développe l’histoire de ce centre religieux depuis l’âge des mortels. More Ezel Mythology (1 page) détaille d’autres mythes liés à cette région.

The Great City forme la plus grande partie du livre sur l’histoire de Nochet (accompagnées de cartes au cours des 3 Âges actuels des mortels). Nochet est la plus grande ville d’Esrolia et de toutes les régions environnantes (c’est aussi l’une des plus grandes villes de Glorantha). Elle figure un immense centre économique où l’on côtoie toutes sortes de races et de religion. Myths of foundation (8 pages) est un recoupement de mythes sur la fondation de la ville. L’histoire mythologique de la ville est ensuite relatée, d’abord durant l’Âge des tempêtes et des ténèbres (6 pages), où le monde n’est que chaos, guerre et destruction, puis à l’Äge d’argent (1 page), durant lequel la ville connaît une renaissance. Nochet in Harmast’s Time (7 pages) parle de la ville au 1er Âge des mortels, tandis que Nochet in Second Age (5 pages) détaille l’influence des God Learners sur la ville et la région. Third Age Nochet (4 pages) explique la venue de Bélintar, un demi-dieu ayant pris le contrôle du Pays Saint, dont Esrolia est l’une des régions, et qui survit au fil du temps en prenant possession du corps du vainqueur des jeux des Maîtres de la fortune et de la mort (Masters of Luck and Death), ceux-ci se déroulant uniquement lorsque son enveloppe corporelle mortelle est sur le point de périr (de vieillesse).

Other Esrolian Matters présente des articles sur d’autres lieux, institutions et légendes d’Esrolia. The Cities of the dead (2 pages) décrit quelques villes mortuaires. Les corps des morts étant enterrés et le panthéon étant constitué de divinités de la terre (nourricières, mais aussi chtoniennes ou de la mort et du monde souterrain), Esrolia possède plusieurs immenses cimetières multiséculaires qui sont devenus de véritables cités où les vivants peuvent venir honorer les défunts de leur famille. Rhigos (1 page) présente brièvement une ville dont l’influence a longtemps concurrencé Nochet, avant de décliner irrémédiablement. Other Esrolian Topics (2 pages) traite de divers sujets, dont les sacrifices humains, les rapports entre Orlanth et les divinités d’Esrolia (dont sa femme Ernalda qui ici porte la culotte) ou encore du Seul Grand Ancien (un demi-dieu), qui gouvernait le Saint Pays depuis le début du premier Âge des mortels avant d’être tué par Bélintar. The Shadowlands (2 pages) parle du système de tribut instauré par le Seul Grand Ancien en échange de sa protection.

Le livre se termine par un Index (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 31 mai 2015.  Dernière mise à jour le 26 juin 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.