Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Sartar Companion

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Moon Design Publications
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2010
  • EAN/ISBN : 978-0-9777853-4-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Sartar Companion : livre de 298 pages à couverture souple, avec cartes en couleurs.

Description

Complétant Sartar : Kingdom of Heroes, Sartar Companion propose diverses aides de jeu et scénarios exploitant le cadre du royaume de Sartar au début de la Guerre des Héros. Ce matériel peut soit être intégré dans la campagne des Colymars de Sartar : Kingdom of Heroes, soit prolonger cette dernière.

Après les crédits (1 p.), la table des matières (1 p.) et une introduction présentant la structure de l'ouvrage (1 p.), le livre s'ouvre sur une première partie (80 p.) intitulée Places. Elle comprend une description approfondie de nombreux lieux, avec cartes et plans à l'appui, événements et personnages importants pour les Orlanthis de Sartar :

  • la cité de Jonstown ("Jonville") et son wyter ("esprit gardien") ainsi que sa célèbre "Bibliothèque", en fait un temple de la connaissance dédié à Lhankor Mhy (22 p.)
  • la cité de Clearwine ("Clairvin") et le grand Temple de la Terre qui se situe tout près (12 p.)
  • les Starfire Ridges ("Crêtes du Feu de l'Étoile") et une vaste forêt enchantée nommée Colymar Wilds ("terres sauvages des Colymars"), un lieu dangereux et revendiqué par le clan de la Lance Noire (16 p.)
  • la cité de Runegate ("Portail Runique") (8 p.)
  • le fleuve Creekstream avec ses mythologie, écologie et riverains (4 p.)
  • les Dragonewts avec culture, lieux et synopsis (7 p.)
  • deux temples emblématiques de la situation géopolitique de Sartar sous occupation lunaire, le temple orlanthi du Vent Ancien et le Nouveau Temple Lunaire, avec leur histoire, leurs fonctions et leurs résidents (10 p.)
  • une centaine de rumeurs à porter aux oreilles des personnages (4 p.)

Une seconde partie intitulée Encounters (79 p.) détaille plus de soixante-dix rencontres prêtes à l'emploi, à insérer dans les scénarios qui propulsent les personnages sur les chemins de Sartar. Elles sont déterminées soit au hasard de tables spécialement conçues, soit par un travail de sélection préalable du meneur de jeu. Leur nature dépend des onze types de "régions" distinctes (route royale, Monts Quivin, forêts, contrées sauvages des Trolls, etc.). Il peut s'agir de représentants de cultures non-humaines (babouins, Aldryami, Telmori, Mostali, hommes-bêtes, dragonewts, newtlings...), de Sartarites (chasseurs, bandes de guerriers, paysans...), de Lunaires (régiment, patrouille...), de créatures chaotiques, d'animaux, etc. Il est à noter que la section consacrée aux Trolls est plus détaillée et fournie que les autres. Chaque rencontre est développée sur une page. Onze pages sont consacrées à des "rencontres spéciales", plus rares, plus spécifiques que les précédentes et susceptibles, moyennant improvisation, d'occuper toute une séance de jeu.

La troisième partie (77 p.) est composée de scénarios :

  • Au-delà de son intrigue, Return to Apple Lane (12 p.) a été rédigé dans le but de présenter une version actualisée de ce célèbre village orlanthi, atypique à maints égards, décrit pour la première fois dans le supplément éponyme de Chaosium en 1980 (en VF en 1989 dans Les Monts Arc en Ciel, édité par Oriflam).
  • The Hero and the Grove (3 p.) décrit un rituel utilisé par les rois des Colymars ou par des individus en quête de magie. Ce rituel consiste à maintenir vivace l'alliance conclue par Colymar le Fondateur avec un puissant esprit de la nature présent sur les terres tribales.
  • The Treasure of Two Face Hill (13 p.) commence par la visite au clan des PJ d'un Mostali originaire de la Mine des Nains, qui leur propose un étrange marché...
  • The Ghosts of the Ridge (12 p.) met à l'épreuve le sens de la justice des PJ, par le biais d'une intrigue qui plonge ses racines loin dans le passé.
  • Law Staff Quest (15 p.) est une quête héroïque destinée à ramener dans le clan le Bâton de la Loi qui permet de convoquer une Cour de Justice reconnue comme légitime auprès de tous les Orlanthis. Cette quête peut être intégrée à Ghosts of the Ridge ou bien jouée indépendamment, pour permettre aux PJ de réaliser leurs objectifs personnels.
  • The Gifts of Stone (16 p.) décrit des intrigues et des événements à intégrer à divers moments d'une campagne en cours, et dont le point de départ est la célébration du Dwarf Tribute, une cérémonie accomplie tous les dix ans par les Orlanthis de Sartar, qui célèbre la fondation de Boldhome, ce "miracle" accompli par le roi Sartar avec l'aide des Mostali.
  • The Crimson Bat comes to Sartar (6 p.) décrit en détail le périple de la démoniaque Chauve-Souris incarnate dans Sartar en 1619-1620. Ce monstre, emblématique de la collusion de l'Empire lunaire avec les puissances du Chaos, suscite l'effroi parmi les Orlanthis...

Enfin, l'ouvrage se termine par une quatrième partie, Cults (38 p.). Y sont détaillés les cultes de six divinités orlanthies :

  • Argan Argar, la "Ténèbre de la Surface", le dieu troll dont le culte rend possible les échanges entre Trolls et non-Trolls ; il représente la principale source d'accès des Orlanthis de Sartar à la magie des Ténèbres.
  • Babeester Gor, la déesse vengeresse de la Terre.
  • Eurmal le décepteur, la principale source de désordre dans la société orlanthie, mais aussi un des Porteurs de Lumière avec Orlanth et, à ce titre, une divinité complexe, essentielle pour le maintien de l'équilibre cosmique.
  • Heler, le dieu de la Pluie, principale source d'accès des Orlanthis aux puissances de l'Eau. Heler peut être vénéré pour lui-même ou comme sous-culte d'Orlanth, qui l'a jadis libéré de l'emprise du Dragon Bleu.
  • Kolat, le chaman des Orlanthis, la source de tous les bons esprits, celui qui protège Orlanth contre les mauvais esprits. Ses adorateurs ont souvent la réputation de ne pas avoir toute leur raison...
  • Odayla, l'Ours de la Tempête, solitaire et agressif, vénéré par les chasseurs et tous ceux qui ont besoin d'une magie leur permettant de survivre dans les contrées sauvages.

L'ouvrage se conclut par un index très détaillé (12 p.) et deux pages de publicités.

Cette fiche a été rédigée le 1 novembre 2010.  Dernière mise à jour le 4 novembre 2010.

Critiques

Gregory Molle  

Ma première impression, en découvrant le Sartar Companion, ce fut: "Waow, ça déborde de matériel". Forcément, avec 300 pages dont aucune - AUCUNE - gaspillée à fournir des listes de caractéristiques de jeu inutiles (système HQ2 oblige), on peut qu'être frappé par tant de profusion. Lieux, PNJ, événements, rencontres, scénarios, cultes, anecdotes, notes vivantes, commentaires d'illustrations, cartes... ce livre vaut son prix.

Ma seconde impression, ce fut: "Waow, tout va me servir!". De fait, une semaine après avoir reçu le PDF, nous passions à table pour jouer "Ghosts of the ridge", excellente histoire de dilemme moral pour votre clan sartarite potentiellement déjà impliqué dans la non moins excellente "Colymar campaign" de Sartar: Kingdom of Heroes (S:KoH). Et il y a 5 autres scénarios! Quant au reste du contenu, il est en lien direct avec les scénarios de la gamme, et approfondit le background de la région d'une façon très vivante.

Glorantha n'a jamais été aussi accessible aux joueurs novices. Dans S:KoH, j'avais apprécié la façon dont de grands PNJ (Témertain, Estal Donge, Fazzur, Mynaryth, Blackmor, Hofstaring Treeleaper...) étaient habilement utilisés pour que les PJ, croisant leur route, aient vraiment le sentiment d'être pleinement impliqués dans la GRANDE histoire. Dans ce Companion, on peut dire la même chose à propos des Races Aînées: Mostali, Aldryami, Uz et Dragons sont à l'honneur, soit dans les scénarios, soit dans les très nombreuses "rencontres" - en fait des synopsis d'une page quasiment jouables tels quels.

Et la dimension héroïque de l'ensemble ne faiblit pas. Ceux qui ont joué l'épisode 3 de la campagne des Colymars savent ce qu'il en est, avec sa descente aux enfers magnifiquement mise en scène. Dans ce Companion, c'est la Quête du Bâton de Justice qui emmènera vos PJ de "l'autre côté", une quête à laquelle toute tablée ayant fait l'expérience d'une accusation de trahison des lois héortiennes risque fort de s'intéresser - et si vous avez joué la campagne des Colymars ou "Ghosts of the ridge", il y a de FORTES chances que ce soit le cas.

Bref. Nous vivons l'âge d'or de Glorantha. C'est tout.

Critique écrite en janvier 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques