Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Warriors of Mameka

.

Références

  • Gamme : Hârn
  • Sous-gamme : Religion
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Columbia Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2009
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

2 feuilles lettre US perforées imprimées recto verso. La première page est en couleurs.

Description

L'ordre combattant des Guerriers de Mameka est le bras armé de l'ordre religieux Mamaka, Maître de l'Acier, qui le sponsorise. Basés à Bedenes, Rethem, ils sont persuadés que leur mission divine est de retrouver un cairn sacré qui se trouverait quelque part dans la contrée sauvage du Peran, habité par les féroces tribus des Kubora, qu'ils n'hésitent pas à massacrer.

La dernière tentative en date s'est soldée par une déculottée sévère reçue par l'ordre en 718, dont les crânes des chevaliers tués par les Kubora décorent une litanie de pieux dans la forêt.

Le texte s'ouvre sur l'histoire et la situation actuelle de l'ordre (une page). La page suivante explique comment on peut rejoindre l'ordre. La page d'après décrit la structure hiérarchique des Guerriers de Mameka. La dernière page, enfin, décrit les terribles Lames de Mamaka, les armes blanches forgées par l'ordre et douées de propriétés magiques, ainsi que les armes alchimiques que les prêtres-artificiers arrivent à produire.

Cette fiche a été rédigée le 6 décembre 2017.  Dernière mise à jour le 10 décembre 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.