Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Musiques Sombres pour Jeux de Rôles Sombres

.

Références

  • Gamme : Générique
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Accessoire
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2012
  • ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 188 pages à couverture souple au format A5.

Description

Cet ouvrage est un guide concernant l'utilisation de la musique lors de parties de jeux de rôles. Il recueille 100 chroniques publiées sur un forum, chacune d'entre elle critiquant un album. L'objectif est également de donner des indications et inspirations pour utiliser ces musiques dans une partie plutôt orientée vers l'horreur.

Après une page de dédicaces, une Note d'Intention (2 page) explique à qui est destiné ce document et ce qu'il est, puis un Rapport d'Autopsie (3 pages) expose la démarche de l'auteur afin d'instaurer une ambiance propice à une partie de jeux de rôles d'horreur, notamment par le biais de la musique. Viennent ensuite la liste des chroniques (4 pages) puis un index de celles-ci par genres musicaux (1 page) et par jeux de rôles (2 pages).

Les 100 critiques (153 pages) sont alors présentées, classées par thèmes, chaque section débutant par une illustration pleine page. Pour chacune sont donnés le nom du groupe et de l'album, l'année de sortie, le type de scène où écouter le morceau (“dans l'espace”, “brûlée par le soleil”, “en cherchant l'amour dans le jardin des pendus”, “déguisé en petite fille”, etc.) puis une liste des jeux pour lesquels la musique est particulièrement adaptée. La critique de l'album même est alors développée.

Une partie de ces chroniques contiennent des indications plus précises sur l'utilisation de l'album en jeu, et toutes des informations sur l'ambiance obtenue. Les thèmes couverts sont Déserts, Détresse, Dédales, Démences, Décombres, Déités, Désastres, Démons, Décoctions (ce qui ne correspond pas aux autres catégories) et Défis.

Les Annexes, après une page de titre, contiennent :

  • une 101ème critique

  • un article paru dans le webzine Ymaginères intitulé Petites musiques pour créatures de la nuit fournissant une histoire et son accompagnement musical (3 pages)

  • 23 Nanochroniques sur 6 pages donnant uniquement le titre, l'artiste et une phrase d'explication

  • Alchemic Sound Museum Sonorise L'effroi, 4 chroniques d'un label particulier, tenu par des rôlistes , sur 6 pages dont une de présentation

  • Une chronique accompagnée d'une interview de l'artiste (3 pages)

L'ouvrage se termine par des crédits détaillés (2 pages dont une de titre) contenant les auteurs des photos dont l'auteur s'est servi pour ses photomontages, mais également des remerciements.

Distribué en impression à la demande et en format électronique, cet ouvrage a connu une version gratuite sans illustration, et donc plus courte de 10 pages du fait des différences de mise en page.

Cette fiche a été rédigée le 26 décembre 2012.  Dernière mise à jour le 14 juin 2013.

Critiques

Faustroll  

Que vous employiez ou non des musiques d'ambiance pour vos parties, ce petit ouvrage est à recommander car il vous ouvrira sinon à des références utilisables, au minimum à de belles découvertes insoupçonnées.

L'objectif de l'auteur, en outre doté d'un style bien trempé, est de sortir des sentiers battus des BO pas forcément bien choisies et cent fois entendues. Si Diamanda Galas, Pierre Henry, Lustmord ou A Challenge of Honour ne vous disent rien, courrez lire "Musiques Sombres" (qui, je sais, aurait pu tout autant s'appeler "Musiques sombres pour jeux de rôle sombres de la mort de mourir de la peur de mourir, etc.", mais c'est une question de goût).

Bien sur, tout ne vous plaira forcément pas et vous hésiterez peut-être à utiliser certaines références de peur de passer, par exemple, pour un maniaco-dépressif suicidaire à tendance fétichiste (ce qui est pourtant proche de la définition du MJ), mais les plus pragmatiques d'entre vous trouveront certainement leur bonheur.

Les descriptions, bien que très subjectives, vous permettront de savoir où chercher et ce à quoi vous attendre. Les genres choisis sont assez variés, bien qu'une dominante Métal (style néanmoins très divers par nature) soit présente, et dont les titres ne sont pas tous très faciles à caser chez toutes les audiences.

L'unique regret serait qu'on aurait aimé un peu plus de recommandations de bandes-son de films, mais c'est probablement, on l'espère, pour un autre ouvrage.

Critique écrite en novembre 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques