Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Dungeon Rooms

.

Références

  • Gamme : Générique : Médiéval-Fantastique
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Accessoire
  • Editeur : Games Workshop
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1986
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

boîte contenant 12 feuilles cartonnées de 20 x 28 cm et un fascicule de 12 pages.

Description

Dungeon Rooms est un ensemble de plans de sols cartonnés et en couleurs destinés à être utilisés de pair avec des figurines à l'échelle 25 mm, afin de matérialiser l'exploration de donjons et autres ensembles habités. Les plans sont utilisables dans tout univers médiéval fantastique.

Les 12 feuilles cartonnées proposent 24 pièces ou lieux divers, qui couvrent les dimensions d'une feuille entière ou sont plus petites et à découper. Ces 24 pièces/lieux sont les suivants :
- Chambre de torture
- Etude de nécromancien
- Armurerie
- Temple
- Chambre à coucher
- Mausolée
- Infirmerie
- Salle des gardes et cellule
- Chambre au trésor
- Salle du trône
- Laboratoire d'alchimiste
- Antre des orques
- Bureau de magicien
- Grande salle à manger
- Forge
- Cuisine
- Dortoir
- Morgue
- Arène gladiatoriale
- Bibliothèque
- Grande cage d'escaliers
- Puits magique
- Antre de dragon
- Couloirs et passages

Un fascicule de 12 pages détaille le contenu de chacune des pièces proposées comme si celles-ci faisaient toutes partie du château du sinistre Comte Raven de Bader-Exel. Chaque pièce est présentée par l'intermédiaire d'un guide touristique s'adressant à un groupe de visiteurs perdus dans le château. Les caractéristiques d'un occupant possible de chaque pièce : un bourreau nain pour la chambre de torture, un démon gardien pour la chambre au trésor, une femme de chambre pour la chambre à coucher, etc sont données pour le jeu de rôle Warhammer.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

2-Gun Bill  

Dungeon Rooms est l'une des plus belles boîtes de plans de sol qu'il m'ait été donné de voir et d'utiliser. Loin devant les boîtes "Floor Plans" très génériques sorties par TSR quelques années auparavant, les plans de sol de Games Workshop sont magnifiquement illustrés et hautement évocateurs. Les jeux de lumière et éclairages sont pris en compte. La lumière émanant du poêle de la salle de garde crée une ambiance à elle toute seule. Le souci du détail est aussi poussé très loin :
- dans la bibliothèque, une subtile trace sur le tapis laisse deviner la trace d'un possible panneau coulissant,
- dans le bureau du magicien, la petite assiette avec un sandwich entamé sous-entend un départ précipité,
- dans le mausolée, l'une des tombes de chevaliers est ouverte et vide, seul un écu y a été laissé,
- dans l'étude du nécromancien, quelle est la signification du poignard courbe et du masque violet posé sur la table à côté du grimoire étrange ?
- et ainsi de suite.

Il m'est arrivé de nombreuses fois de concevoir une scène ou une aventure en prenant le plan de sol comme point de départ, et non l'inverse. Par exemple, des aventuriers de Warhammer ont livré un combat épique contre un sorcier mort-vivant dans le dernier escalier encore en état de la tour en ruines de celui-ci (grande cage d'escaliers) ; un héros d'une campagne Stormbringer s'est trouvé contraint de participer à des combats de gladiateurs à Pan Tang (arène gladiatoriale) ; dans Warhammer encore, un grand procès public sur l'avenir d'une province impériale s'est déroulé dans la salle commune de la plus grande auberge du Moot (grande salle à manger) ; et c'est au plus profond des oubliettes d'un château isolé qu'une aventurière de Warhammer a retrouvé son fiancé disparu (chambre de torture).

Certes, revers obligé de la médaille, les pièces sont si uniques qu'il est difficile, à l'exception de quelques-unes, de les réutiliser pour des lieux différents, mais le potentiel de chacune est tel que cet inconvénient reste mineur.

Enfin, le fascicule qui accompagne les plans est l'exemple même du petit plus intelligent. La présentation de chaque pièce par le guide y est faite avec l'humour noir décalé et parfois potache typique des produits de Games Workshop de cette époque. Ainsi, le guide souligne les livres les plus intéressants de la bibliothèque, parmi lesquels se trouve le célèbre traité sur les héros de guerre halfelings, la version intégrale de huit pages...

Les boîtes de plan de sol de Games Workshop sont épuisées depuis longtemps mais si vous trouvez l'une d'elles en occasion, n'hésitez pas une seconde. C'est un must si vous jouez avec des figurines. Et si ce n'est pas le cas, il est possible que ces plans de sol vous en (re)donnent l'envie !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques