Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Curse on Hareth (The)

.

Références

  • Gamme : Générique : Médiéval-Fantastique
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Companions (The)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1982
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

  • trente-sept feuilles volantes perforées recto-verso (74 pages)
  • deux feuilles cartonnées faisant office de couverture
  • deux feuilles doubles pliées (11 pouces sur 16 ~ 27,9 x 40,6 cm)
  • une carte en couleurs (17 pouces sur 22 ~ 43,2 x 55,9 cm)

Description

La table des matìères (1 page) occupe le verso de la couverture, précédant la page de titre et des crédits. Elles sont suivies d´une Introduction d´une page commune aux modules de l´éditeur. Celle-ci présente les termes techniques utilisés dans l´ouvrage, celui-ci étant générique : à côté des caractéristiques qui rappellent celles de Dungeons and Dragons se trouvent d´autres, comme la Malignancy, qui estime le niveau de dangerosité de l´entité. L´introduction se termine sur une liste de conseils au meneur à propos de la façon de préparer le scénario (lire et relire, préparer les rumeurs, les rencontres, etc.).

Le module s´ouvre sur 4 pages présentant les environs et l´histoire du village de Hareth (Geography, History, And Legend). Comme le reste du module, le texte est composé dans une police non-proportionnelle (type "machine à écrire") avec une convention originale : le texte sur une colonne peut être lu aux joueurs, tandis que les paragraphes sur deux colonnes sont destinés au meneur.

La première page de The Village of Hareth (18 pages) contient une carte N&B des alentours du village, surmonté d´un résumé du chapitre : le village est un lieu vivant dans lequel les personnages vont passer la plupart du temps. S´y trament plusieurs intrigues, brièvement évoquées, mais qui constituent le cœur du scénario. Vient ensuite la description des lieux importants : le manoir local, la chapelle, le moulin et l´auberge, avec leurs occupants. Puis, c´est au tour des villageois, décrits famille par famille, avant la carte du village, la liste des prix pratiqués et l´annuaire (qui indique qui habite où sur la carte, par maison, par nom de famille, par prénom et par occupation), tous trois en pleine page. Les deux dernières pages du chapitre proposent une chronologie des événements du scénario, depuis un mois avant l´arrivée des personnages à un mois après.

Random Encounters (12 pages) propose un ensemble de tables, mais aussi une méthode pour générer des événements aléatoires, soit en cours de partie, soit à l´avance. La méthode s´appuie sur le calcul d´un "niveau d´activité" en fonction de l´heure, du lieu et de l´attitude des personnages, lequel influence le type et l´importance des événements pouvant se produire. Des tables couvrent aussi bien les rumeurs que les rencontres dans et hors du village, ou bien la possibilité d´alerter des villageois de nuit.

Non-Player Characters (6 pages) est consacré aux personnages non-joueurs majeurs : la patrouille de la route royale traversant le village, le druide local, un hobbit aventurier, Morlach (le "méchant" de l´histoire), un géant inoffensif, etc. Plusieurs de ces personnages sont relié aux autres modules de l´éditeur, auxquels il est fait référence dans le texte.

Les quatre chapitres suivants décrivent différents lieux ou groupes aux alentours du village. The Thieve's Band (2 pages) présente une bande de coupe-jarrets qui rôdent dans les bois. Puis, The Shrine of Amitrus (6 pages) décrit plusieurs autels consacrés, plus ou moins oubliés. L´autel d´Amitrus, supervisé par un druide, est le plus détaillé.

Hareth Manor Ruins (10 pages) est une ruine à explorer : le manoir d´Hareth, frappé et détruit par la foudre invoquée par un nécromancien lors d´une épique bataille l´ayant opposé à Sir Lomion, le premier baron d´Hareth, dont les personnages entendront sûrement la légende dans l´auberge du village. Sur place, les personnages peuvent découvrir que ces ruines semblent intéresser quelqu´un... Hareth Keep Ruins (14 pages) décrit les vestiges de l´ancien château du baron, perché sur un piton dominant la vallée. Celui-ci est le repaire d´une bande d´orcs menée par Morlach, un nécromancien appartenant à une sombre fraternité et effectuant ici des recherches.

La quatrième de couverture est une carte topographique de la région en couleurs, avec courbes de niveau.

Cette fiche a été rédigée le 27 février 2013.  Dernière mise à jour le 5 mars 2013.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.