Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Argan Argar Atlas

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple ou rigide.

Description

Glorantha est l'univers fantastique imaginé par Greg Stafford dès les années 60 et qui servit de cadre à RuneQuest, Hero Wars et HeroQuest. Une déclinaison pour l'adapter au jeu 13th Age a même été proposée en souscription de septembre à octobre 2014, avec succès. Cet ouvrage se veut non rattaché à un système de règles donné et ne contient aucune donnée technique pour quelque jeu que ce soit. Le Guide de Glorantha regroupe toutes les informations sur l'univers de Glorantha, au niveau des peuples ou de la géographie. Il a été rendu possible par une levée de fonds dont le succès a fait que, initialement prévu en un volume, les paliers successifs ont augmenté la quantité d'informations contenues dans le guide et ont amené l'éditeur à le publier en deux volumes accompagnés d'un Atlas séparé.

Ce compagnon aux deux volumes du Guide de Glorantha présente, après la page de sommaire, six pages précisant le découpage de Glorantha afin de situer les cartes des pages suivantes les unes par rapport aux autres. Suivent ensuite 110 pages de cartes régionales physiques, avec une grille d'hexagones surimposée. Ces cartes couvrent :

  • Genertela (34 cartes)
  • Pamaltela (55 cartes)
  • Vormain (11 cartes)
  • les Iles Orientales (10 cartes)

Viennent ensuite huit pages présentant des cartes avec découpage politique de Genertela à diverses époques. Trois pages de publicités pour la seconde édition de HeroQuest et les guides de Sartar terminent cet ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 20 septembre 2014.  Dernière mise à jour le 6 janvier 2015.

Critiques

Rappar  

Ce que la présentation n'indique pas, c'est que le format de l'Atlas est 21,5 x 27,5 cm, soit un peu moins grand que un A4.

Un vrai Road atlas de l'American Automobile Association (initiales AAA, d'où la référence) fait 28 x 39,5 cm, soit deux fois plus grand. Ça se voit que c'était le format original prévu par l'éditeur, qui a dû se dire que c'était trop cher et qu'il fallait diviser la taille par deux. Ça se voit qu'ils n'ont fait que réduire le projet original, parce que les ennuis commencent p.4 : la légende est indéchiffrable (C'est gênant pour lire des cartes...)

Sur ces cartes, les hexagones ne font que 4mm de largeur ; le nom des rivières est illisible. Tout est trop petit, trop condensé, brouillon, laid. Cet atlas est inutilisable sans une loupe, voire un microscope ; ce n'est qu'un gadget qui était livré avec The Guide to Glorantha parce qu'un palier avait été atteint. Il n'a aucune valeur, aucun intérêt, aucune utilité comme aide de jeu. Préferez les cartes dans les livres. Ne vous le procurez pas !

Critique écrite en janvier 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques