Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Alien Invasion

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages couleur à couverture rigide.

Description

La gamme El Fin del Mundo présente des jeux tournant autour du thème de l'apocalypse, chacun d'eux étant prévu pour aborder un type de cataclysme. Le troisième est consacré au thème de l'invasion extra-terrestre.

Le livre Alien Invasion s'ouvre sur les titre, crédits et sommaire (5 pages dont une illustration double page et une page ne comportant qu'un logo). Par la suite, chaque chapitre des règles s'ouvre sur une illustration double page et une page ne comportant qu'une citation. Le premier chapitre, Introduction (8 pages), présente le jeu de rôle, l'organisation du livre et la raison du choix des aliens. Cette version américaine présente un système différent de la version originale espagnole.

Playing the Game (24 pages) passe en revue le système de résolution d'actions sur 4 pages. La création des personnages occupe ensuite 4 pages, dont une détaillant la structure de la feuille de PJ. Le système de Traits positifs/négatifs (2 pages) et l'équipement (3 pages) suivent. Enfin les cinq pages restantes se partagent à égalité entre le système de dommages/récupération et le système de gestion des conflits.

Running the Game (10 pages) donne ensuite des conseils au MJ pour bâtir une histoire (3 pages), gérer les tests de résolution (2 pages), les PNJ (1 page) et une campagne (1 page).

Le quatrième chapitre (soit la deuxième partie de l'ouvrage) présente cinq types d'apocalypses causées par des extra-terrestres, selon un schéma expliqué sur une page. Ces présentations sont toutes écrites sur le même modèle, en deux parties s'ouvrant chacune sur une illustration pleine page :

  • Apocalypse (12 pages), découpé en The Experience (comment tout commence), The Truth (la nature des aliens et les développements de l'histoire) et Timeline (sur quelques années, récapitulées en une page) puis une demi-douzaine de lieux propices aux rebondissements avec pour chacun des embryons d'idées en une phrase pour les utiliser, et enfin les fiches techniques de quelques créatures.
  • Post-Apocalypse (6 pages) présente le monde tel qu'il est après la Timeline de la section précédente, avec des pistes sur le type d'aventures que l'on peut y jouer et, encore, quelques lieux et créatures.

Les cinq types d'Apocalypses proposés sont :

  • War Between Worlds prend la trame classique, illustrée de nombreuses fois au cinéma, de l'invasion directe : soucoupes volantes, rayons laser, martiens à grosses têtes - les classiques Greys - et au langage incompréhensible. Leur technologie avancée leur permet de progresser rapidement sans que les armes terriennes puissent les arrêter. Quelques années après la fin des hostilités, les Martiens se comportent sur Terre comme en pays conquis et profitent des attractions que représentent les villes de notre planète, Las Vegas notamment. C'est alors qu'apparaît une nouvelle flotte extra-terrestre, les Rouges, ennemis des Greys qui se révèlent encore plus dangereux et contre lesquels seuls les précédents envahisseurs semblent pouvoir protéger la Terre.
  • Dans The Brotherhood of Babylon, les humains découvrent, suite à un assassinat, qu'une race reptiloïde a infiltré la société humaine à ses plus hauts niveaux. Le secret découvert, une flotte de vaisseaux apparaît au-dessus de la Terre, dotée d'une technologie de puissance quasi-divine. Leurs occupants, qui ont eu un statut de divinités auprès des populations de temps très anciens, sont venus reprendre le contrôle du monde qu'ils avaient laissé derrière eux. Quelques années plus tard, les Annunaki dirigent la planète par le biais de leurs serviteurs reptiliens, l'humanité est réduite en esclavage, mais dans l'ombre certains persistent à maintenir une rébellion qui va peut-être bientôt devenir active.
  • Rising Tides voit l'Atlantide, longtemps considérée comme un mythe, sortir des fonds marins pour occuper des terres dont elle a besoin, organisant une fonte des glaces polaires pour noyer d'immenses zones, en faisant ainsi un terrain auquel les Atlantes sont habitués. Quelques années après, grâce à quelques scientifiques qui ont pu pratiquer du reverse engineering, l'humanité peut rattraper son retard sur la technologie atlante. Est-ce que cela sera suffisant pour redresser la situation des humains survivants ?
  • Skitter commence par une pluie de météores. Sans que les humains en soient conscients, ceux-ci ont apporté sur Terre des occupants, surnommés les Myrmidons. Il s'agit d'une espèce ressemblant à des fourmis gigantesques, qui commence à se répandre sur Terre, récoltant des ressources de toutes sortes (cultures, humains, animaux, etc.) pour nourrir les habitants de ses tanières. Quelques années plus tard, les humains ont pu créer des zones plus ou moins sécurisées où se terrer, grâce à des phéromones qui influent sur le comportement des Myrmidons. Plus ou moins...
  • Visages reprend le concept de l'invasion cachée, popularisée par des films comme Invasion of the Body Snatchers. Quelque chose, venu de l'espace, remplace progressivement les gens par des copies conformes au comportement cependant subtilement différent. Dans un monde où tout un chacun peut subitement être remplacé par un double parfait, comment être sûr de pouvoir faire confiance à ses proches ? Quelques années après, les habitants ont laissé leur masque de côté et la surface de la planète est envahie par une espèce d'algue inconnue. Reste une faiblesse que les humains survivants ont découverte. Seront-ils en position de l'exploiter contre l'envahisseur ?

L'ouvrage se termine sur un Index (2 pages) et une feuille de personnage (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 24 juin 2016.  Dernière mise à jour le 16 décembre 2016.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.