Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Féerie

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 5
  • Moyenne des critiques : 4

Description

Féerie est un jeu médiéval-fantastique sans univers particulier. Très orienté "exploration de donjons", comme beaucoup de jeux de l'époque, il propose aux joueurs un panel de personnages assez classique.

On peut y incarner deux types d'elfes (elfes "normaux" et sylvains), des nains, des gnomes, des farfadets, des lutins et des hommes. Côté classes, sont proposés 4 types de magiciens, des prêtres, des bouffons, des troubadours et des courtisans, des cambrioleurs et des assassins, 2 types de guerriers (mercenaire et chevalier), des trappeurs et des marchands. il est également possible d'incarner un aventurier de base, libre de choisir ses talents comme il le souhaite, et de devenir aussi éclectique qu'il le désire.

La création du personnage se passe comme suit : on doit d'abord tirer quatre d4 (dans le cas où le joueur a fait "1" sur le d4, on considère pour la suite que le résultat était de 2), et répartir les résultats entre les quatre "familles" de caractéristiques : Solidité, dont dépendent la Puissance, la Mémoire, et la Volonté; Rapidité, dont dépendent l'Agilité, la Décision, et l'Adresse; Adaptabilité, pour la Survie, la Déduction, et la Perception, et enfin l'Apparence, qui détermine la Présence, l'Aura et la Communication. Lorsque l'on a réparti les scores, on tire deux, trois, ou quatre d10 pour déterminer le score dans chacune des caractéristiques, en gardant les deux meilleurs résultats, pour obtenir un score sur 20. Ensuite on détermine les scores de base dans les compétences.

Chaque compétence est inclue dans un groupe, dont la base sera par exemple de "Solidité" plus "Adaptabilité" pour Nager, Escalader et Monter à cheval. Ensuite on répartit un certain nombre de points selon sa classe dans les compétences. Un point équivaut à ajouter 1d2, 2 points, à ajouter 1d4, etc. jusqu'à 5 (1d10). Les points servent aussi à acheter les sorts, en suivant une arborescence spécifique. Bien entendu les jeteurs de sorts n'ont qu'un nombre de points limité à dépenser dans les talents. Chaque arme doit être "achetée" séparément des autres, mais ceci mis à part, le système est le même.

Comme de nombreux jeux de cette époque, Féerie est basé sur l'exploration de donjons, et les compétences reflètent cet état d'esprit. D'un autre côté, certaines des compétences sont plus orientées vers les activités sociales, comme "influencer" ou "se moquer", par exemple, ou les activités extérieures ("monter à cheval", "manoeuvrer une embarcation").
On détermine le succès d'une action en comparant le résultat d'un d20 à la compétence ou caractéristique utilisée : si celle-ci est supérieure, l'action réussit, sinon, elle échoue.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Féerie
première édition
Livre de basejanvier 1985Elfes (Les)Papier
Île de Psyché (L')
première édition
Scénario / Campagnejanvier 1986Elfes (Les)Papier

Ouvrages recherchés

La Tour du Serpent
Le Secret sous la Montagne

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...