Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Vengeur

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément de contexte est consacré à la doctrine des Vengeurs, c'est-à-dire les plus violents et les plus « musclés » des Exterminateurs. Leurs buts, philosophies, points de vue et modes d’action sont expliqués au lecteur.

Le supplément s’ouvre sur la page d’accueil intitulée Pourquoi sommes nous ici ? du site hunter-net et propose au lecteur de « passer la flamme » et d’adhérer à la mailing list des Vengeurs nommée « firelight ». Les huit pages suivantes arborent le même visuel (l’interface du site internet hunter-net) et proposent différents documents pour l’internaute Exterminateur qui consulte le site comme un manifeste en quatre points discutés ensuite par divers internautes. Ensuite viennent quelques conseils sur la réalisation d’explosifs à charge creuse, suivis par différents avis sur les loups-garous puis comment fabriquer un pistolet à eau bénite et un exemple de hantise raconté par un Exterminateur. Suivent plusieurs petites annonces passées par des utilisateurs du site et pour finir il y a un rappel des symboles et signes utilisés par les Vengeurs.

Ensuite un « prologue » de quatre pages intitulé in extremis propose une nouvelle d’introduction qui raconte la confrontation d’un Exterminateur et d’un petit groupe de loups-garous sanguinaires. Venant juste après, arrive une page de crédits, puis la table des matières sur deux pages.

Le chapitre introduction explique en trois pages comment utiliser ce supplément. Il fournit également un lexique et évoque diverses sources d’inspirations réutilisables par le conteur.

Origines détaille en dix pages les différents points de vue des Exterminateurs qui se réclament de la doctrine des Vengeurs. Ces différents points de vue s’expriment au travers d’un échange de mails entre différents utilisateurs du site et concernent aussi bien les origines des imprégnés, que leur mission ou leur vision des "monstres".

La Traque fait quant à lui treize pages et explique comment agir face à la loi, la famille, les monstres du monde des ténèbres. Il explique surtout comment mener la Traque (stratégie, pièges, etc.). Puis le chapitre trois Les liens des Exterminateurs s’attelle à décrire en neuf pages les relations qui existent entre les Vengeurs et les autres doctrines d’Exterminateurs (Juge, Innocent, etc.).

Vient ensuite le chapitre Notre futur qui explique en cinq pages les différents buts des Exterminateurs et donc les affinités qui peuvent les lier entre eux. Ainsi certains Imprégnés pensent agir dans le sens d’une sorte de révolution, tandis que d’autres imaginent œuvrer pour Dieu. Un autre groupe enfin pense être guidé par des extraterrestres désireux de libérer l’humanité du joug des créatures de la nuit.

C'est ensuite Nouvelles règles qui propose tout au long de ses quinze pages de nouveaux archétypes, connaissances, dérangements, historiques et surtout inspirations (les super pouvoirs des Imprégnés). Enfin, le chapitre six Les Vengeurs en général présente en dix sept pages cinq personnages pré-tirés et huit PNJ hauts en couleurs faisant partie des Vengeurs et représentants les différents points de vue qui se retrouvent au sein de cette doctrine.

Cette fiche a été rédigée le 28 octobre 2010.  Dernière mise à jour le 31 octobre 2010.

Critiques

batronoban  

Pas terrible, je me suis fortement ennuyé (comme la majorité des HunterBooks d'ailleurs) et je n'ai pas appris grand chose. A la limite, certains récits sont intéressants et donnent des idées de scénarios et de personnages, mais franchement faire tout un livre sur des fragments d'idées... Même si je comprend la mise en scène pour que le lecteur s'immerge, j'ai vraiment plus de mal que le livre de base, par exemple, puisqu'au moins dans ce dernier il y avait de la matière et plein de bonnes idées et de bons récits inspirants et informatifs.

Là, j'ai l'impression que les auteurs forcent sur la corde. Cette gamme est vraiment en dents de scie, faut faire attention à ce qu'on choisit comme supplément. Vengeur (ni aucun des hunterbooks parus en VF) n'a pas la qualité de Wayward ou Hermit par exemple. Le seul avantage du bouquin, et c'est pourquoi je mettrais pas 1, c'est qu'il fait le portrait de hunters Vengeurs qui ne sont pas des caricatures de guerriers assoiffés de sang, et qui sont terriblement humains, perdus et inquiétants à la fois. 

La mise en page est moyenne vu les polices d'écritures employées par moment (difficiles à déchiffrer, je déteste), les illustrations varient du bon au mauvais, et faudra vous accrocher pour tenir une lecture de cent pages très fragmentée. A la limite, je met un point pour les personnages pré-tirés à la fin et les pouvoirs supplémentaires, j'en ai toujours besoin.

Au final, une note de 2. Un supplément dispensable et qui nous vous apportera pas grand chose.

Critique écrite en novembre 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :