Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

Fair Folk (The)

.

Références

  • Gamme : Exaltés / Exalted
  • Sous-gamme : Première édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2004
  • EAN/ISBN : 1-58846-678-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 328 pages à couverture rigide ; l'intérieur de la couverture comporte une carte en couleurs.

Description

Ce livre fait partie des gros ouvrages pour Les Exaltés, décrivant une partie importante du contexte et permettant de jouer un nouveau type de personnage. En l'occurrence il s'agit ici de deux types de personnages :
- Les fées issues du Kaos : le Beau Peuple à proprement parler, ennemis de la Création,
- Ceux qui habitent le pôle élémentaire de la terre : les Mountain Folk, alliés de l'empire.

 

Le livre reprend la structure de tous les livres à couverture rigide de la gamme à l'exception du Player's Guide : une carte en intérieur de couverture, ici donnant les localisations des plus grands regroupements de fées dans la création, une nouvelle d'ambiance de quatre pages, une introduction et des chapitres chacun précédés par une nouvelle d'une page.

Le premier chapitre, long de quarante pages, est nommé "Rakshastan" ; c'est le domaine des fées, qui se donnent le nom de Raksha. Il décrit de manière générale ce lieu, à mi chemin entre l'ordre de la Création et le Kaos. On y trouve ses grands principes (ce qui le modifie, comment s'y déplacer, les points importants, l'interaction avec les ombreterres, etc.) et ses dangers, surtout en terme de créatures, que l'on peut y rencontrer. Viennent ensuite les grands domaines, classés géographiquement et par ordre d'influence du Kaos, avec leur dangers propres.

Le second chapitre, "The Rashka", d'une trentaine de pages, est consacré à l'histoire des fées, aux particularités de ceux qui peuplent les différentes zones géographiques, fortement influencés par les pôles élémentaires, et celles de leurs cours.

Le troisième chapitre, de moins de dix pages, est celui de la création de personnages. Il est très court, les particularités techniques des fées étant traitées dans les deux chapitres suivants.

Le quatrième chapitre d'une vingtaine de pages, "Traits", est celui qui permet de mieux personnaliser son personnage. Chaque fée est constituées de cinq grâces, par comparaison aux deux âmes des humains ou aux multiples âmes de Yozis. Quatre d'entre elles sont liées aux vertus, la dernière à la volonté. Ils ont en plus des historiques spéciaux : le Gossamer est la substance des rêves et leur permet d'avoir de l'influence en Création, le Style est leur capacité à faire des actions d'éclats, qui leur donne des bonus en plus des cascades habituelles. Les personnages peuvent être des roturiers, qui se divisent en quatre castes (diplomate, artiste, guerrier ou ouvrier), ces dernières définissant la vertu dont ils peuvent se nourrir, par l'exposition à une cette vertu, dans sa forme positive ou négative. Il peut aussi être un noble, l'option par défaut, qui a une caste principale et une caste secondaire ce qui permet de définir douze castes au final.

Le cinquième chapitre, "Rashka Magic", de soixante-dix pages est celui qui explique quels sont les pouvoirs des fées, dont l'origine est la faculté à former la réalité, ce qui est facile dans le Kaos, dur et nécessitant du Gossamer en Création. Deux nouveaux types de charmes propres aux fées sont introduits, qui leur permettent de prendre une forme en Création et d'avoir l'équivalent des charmes de formes des armes martiaux. Le combat utilisant la manipulation de la réalité est exposé en détails, ainsi que ses effets sur les créatures du Kaos ou sur celles de la Création. Puis vient la description des charmes et de la magie des Fées, cette dernière incluant leur artefacts et les behemoths.

Le chapitre six est consacré aux Mountain Folk : leur création par Autochton (voir Exalted : The Autochtonians), son histoire, sa culture, puis d'un point de vue technique la création de personnages, les charmes, la technologie, et ses ennemis. En résumé, il s'agit d'un peuple très proche de la Création, qui la défend contre les hordes laissées par les primordiaux en sous sol, et s'appuie sur la production massive d'artefacts.

Enfin le dernier chapitre est fait pour le conteur, afin de l'aider à mener des aventures dans le milieu particulier qu'est le Rakshastan ainsi que pour l'intégration des personnages dans des aventures plus classiques.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 mai 2010.

Critiques

 

Fair Folk lève le voile sur les rakshas - c'est leur nouveau nom, oubliez les fées -, des êtres immatériels capables de sculpter le Kaos et qui se repaissent des rêves des habitants de Création. Les auteurs ont réussi l'exploit de restituer une atmosphère fantastique et subtilement vénéneuse qui ouvre à la gamme Exalted de nouvelles possibilités. Pour les rakshas, tout est possible, il leur suffit de former le Kaos selon leurs désirs. Pour les vaincre, il faut les persuader que votre propre vision phantasmatique de la "réalité" l'emporte, comme si deux conteurs s'affrontaient à travers une histoire commune. Pour ce faire, le système de combat présenté dans FF est un étourdissant système de narration "collaboratif" brillamment calqué sur le système de combat habituel d'Exalted : les habitués pourront facilement entrer dans une nouvelle dimension du jeu. Ce meta-système (le shaping combat) est si polyvalent qu'il pourrait être, à lui seul, un moteur de JdR unifié (comme HeroQuest). En prime, un chapitre très dense sur le Peuple Montagnard, sorte de nains technomages en armure de combat. Certes, la lecture de FF est fort ardue et c'est probablement voulu, mais la récompense est à la hauteur de la difficulté car chaque nouvelle lecture est bluffante et ouvre de nouvelles portes.

Christophe Mouchel - Casus Belli n°30

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques